. Yukito – tome 1 par Arimasa Osawa et Akiko Monden | Fant'asie
Bagooor 30/01/2015 0
Yukito – tome 1 par Arimasa Osawa et Akiko Monden
  • Scénario
  • Graphisme

Yukito tome 1 par Arimasa Osawa et Akiko Monden

Thriller adapté

Yukito est un seinen proposé par Panini Manga.

Ce thriller est une adaptation d’un roman d’Arimasa Osawa, adapté et dessiné par la mangaka Akiko Monden.

Le récit va nous plonger dans le monde des Yakuzas de l’arrondissement de Shinjuku, où un jeune homme cherche la vérité sur la mort de son père.

Une histoire sombre et réaliste, proposée à un rythme effréné.

La série, éditée en France par Panini Manga, est terminée en 5 volumes au Japon.

Résumé du tome

Tokyo. Arrondissement de Shinjuku. Dans le quartier mouvementé de Kabukicho, un jeune homme semble chercher son chemin. Inutile d’être un expert pour voir qu’il n’est pas du coin. Il est à la recherche d’un clan de yakuzas : le clan Tashiro. Mais il ignore que ce clan a été démantelé dix ans plus tôt. Son prénom est Yukito. Les caractères qui le composent signifient : “l’homme des neiges”. Et, tel un blizzard, il sème rapidement le trouble sur son passage – attirant sur lui les regards de la pègre et l’attention d’un inspecteur de police…

Résumé de l’éditeur

Un polar captivant

L’oeuvre va suivre le parcours de Yukito, jeune provincial du nord du Japon fraîchement débarqué à Tokyo.
Cependant, il n’est pas là pour faire du tourisme : il est à la recherche d’un clan de yakuzas, le clan Tashiro.

Il s’agit d’un thriller réaliste, qui va s’attarder sur une vieille enquête policière qui n’a pas pu être classée. Ce titre ne propose donc pas un héros de Shonen ou encore de superpouvoirs. Yukito va évoluer dans un univers réaliste, celui où les Yakuzas règnent.
L’histoire va donc s’articuler autour du personnage de Yukito.

A peine arrivé à Tokyo, il est à la recherche d’un groupe de Yakuzas en particulier, mais qui n’existe plus depuis maintenant de longues années.
Toutes ces interrogations vont commencer à faire du bruit autour de lui et les autres groupes de Yakuzas et la police ne tarderont pas à s’intéresser à lui. Cependant cette situation n’effraye pas du tout notre héros, qui s’obstine dans son souhait d’en savoir plus sur un meurtre non résolu datant de 12 ans.

Ce premier volume pose clairement les bases de l’histoire et positionne les différents personnages dans l’intrigue.
Évidemment, nous en apprenons déjà beaucoup sur Yukito et sur les raisons de ses questionnements. Très mystérieux, ce personnage s’ouvre progressivement aux autres, sans pour autant devenir un véritable livre ouvert.
Il faut encore tenir le lecteur sur 4 volumes avant de dévoiler complètement le personnage. D’ailleurs, sans en faire quelqu’un d’agressif, l’auteur parvient à présenter le « héros » comme un homme n’ayant pas peur de s’en prendre aux Yakuzas. Un peu comme s’il n’avait pas conscience des risques (alors qu’il sait très bien ce qu’il fait).

Autour de lui, plusieurs autres personnages vont intervenir, mais pour le moment aucun ne sort vraiment du lot. Il y a forcément la jeune fille qui est tombée sous son charme, ou encore le policier qui le suit à la trace et qui sent le mauvais coup venir.
Il faudra voir sur la suite comment ils sont développés et s’ils seront vraiment utiles à la résolution de l’intrigue.
Cependant, malgré un récit qui s’annonce intéressant et une construction agréable à suivre, je trouve malheureusement que les choses vont beaucoup trop vite à mon goût.

Je dirais même que le récit avance trop bien dans le sens du héros : en à peine quelques jours à Tokyo, Yukito est en effet parvenu à faire avancer l’enquête bien plus qu’en 12 ans. Il tombe sur les bonnes personnes et pose les bonnes questions.
Alors que sa visite à Tokyo aurait pu le mener vers de mauvaises pistes, tout le tapis rouge lui est déroulé dans l’intrigue pour aller dans son sens.
Au moins, on est sûr de ne pas s’ennuyer avec ce titre, où l’histoire avancera à un rythme effréné. Mais du coup, le titre perd un peu de son réalisme avec ces avancées et ces rebondissements spectaculaires.

Graphiquement, le titre est réaliste.
Les personnages sont correctement représentés, bien que certains visages manquent un peu de précisions. Ce n’est pas dérangeant du tout, mais cela se voit.
Le titre bénéficie également de nombreux décors, avec un trait noir. Cela permet une bonne immersion dans la ville de Tokyo, ainsi que les différents lieux qui y sont représentés.

Ainsi, malgré un rythme pour l’intrigue vraiment soutenu, le titre se veut être très agréable à suivre et assez intéressant. J’ai été pris dans cette histoire.
Le récit parvient à fournir suffisamment d’informations au lecteur pour le tenir en haleine, tout en faisant avancer l’intrigue à grand pas.

Je lirais avec attention les prochains volumes de cette série, qui s’annonce sympathique. Il faut cependant que l’intérêt se maintienne tout le long de la série, mais celle-ci a le mérite d’être relativement courte et d’être une adaptation d’un roman : le récit est donc déjà complet et le roman a dû rencontrer du succès pour pouvoir bénéficier d’une adaptation.

Avez-vous accroché à ce thriller policier ? Pensez-vous également que le récit avance trop rapidement ?

Laisser un commentaire »