. X-O Manowar – tome 1 de Robert Venditti et Cari Nord | Fant'asie
Kameyoko 17/01/2014 3
  • Scénario
  • Graphisme

X-O Manowar - tome 1

X-O Manowar – tome 1 : L’armure de Shanhara de Robert Venditti et Cari Nord

Valiant revient en France !!

Valiant revient en France grâce à Panini. L’éditeur a décidé de miser sur cet éditeur et son univers rebooté récemment. Et pour commencer, il nous propose ce X-O Manowar et Harbinger.

X-O Manowar est, à priori, le titre le plus connu de ce catalogue. Voyons voir ce que qu’il vaut et ce que Valiant peut nous réserver !
X-O Manowar – tome 1 : L’armure de Shanhara de Robert Venditti et Cari Nord est édité par Panini Comics et est disponible à la vente depuis le 18 septembre 2013

Résumé de X-O Manowar 1 chez Panini Comics

Résumé de l’éditeur :

L’univers Valiant, complètement remis à neuf, revient en France ! Nous allons commencer avec son héros phare, X-O Manowar ! Découvrez les origines d’Aric de Dacia, héritier du trône des Visigoths, qui se retrouve prisonnier d’un monde qu’il ne comprend pas. Pour retrouver sa famille et les sauver de l’esclavage, il va devoir voler une arme extrêmement puissante et devenir X-O Manowar

Le reboot de X-O Manowar

A l’occasion du relaunch opéré, en 2012, par Valiant, nous allons pouvoir bénéficier des séries de cet éditeur en France, grâce à Panini. Et la première série à être mise en avant, est l’un de leur titre phare : X-O Manowar.
Le pitch initial est assez simple, puisqu’on va suivre Aric, guerrier wisigoth enlevé par des extra-terrestres, les Vignes, qui devient leur prisonnier, mais dans le futur. Ce dernier va parvenir à s’échapper, et dans son périple mettre la main sur une armure à la puissance et aux capacités énormes.
Avec une telle histoire, on se doute que nous avons à faire à un comic assez mainstream dans l’approche et calibré pour l’action et le divertissement. Et je ne dis ça sans arrière pensée, puisqu’ici c’est du divertissement dans le sens noble du terme.

En effet, ce croisement étrange entre barbares, science-fiction et super-héros fonctionne plutôt bien. Le rythme est élevé et le tout se feuillette avec plaisir et facilité. L’action et l’aventure sont de la partie, et on ne s’y ennuie jamais. Il y a suffisamment de combats, de rebondissements pour pour pouvoir qualifier ce Valiant de divertissement.
Très honnêtement, X-O Manowar n’est pas un monstre d’originalité. La coup de l’armure n’est pas sans rappeler Iron Man. Certes ce reboot, cette description des origines du héros, suivent un cheminement assez classique, mais c’est , ici, bienfait. Robert Venditti nous propose du grand spectacle maîtrisé. Premier tome, et pour un reboot, sur ce genre de titre, c’est ce qu’il fallait.

Surtout que derrière, le scénariste utilise bien les spécificités de ce comic. En effet, le décalage d’époque entre les Wisigoth du 5ème siècle, le coté SF avec les extraterrestres puis les passages à notre époque, est bien géré et apporte un brin de personnalité à ce titre. On peut juste reprocher le fait qu’Aric s’adapte assez facilement aux situations, alors qu’à priori il y aurait de quoi le rendre plus perturbé.
De fait, dans le récit se mélange de nombreux points intéressants : le coté barbare du héros, les extra-terrestres, la SF, les sauts dans le temps et du super-héroïsme. Ce melting pot d’influences marche étonnement bien. C’est certes un peu délirant par moment, mais le lecteur se prend au jeu.

Autre point intéressant : le héros. Son statut de barbare, ignorant du monde futur, le rend intriguant. En effet, loin d’être manichéen, il a des motivations très primaires, en relation avec son appartenance aux wisigoths et leur mode de vie. C’est d’abord un guerrier et agit comme tel, avec ou sans l’armure

D’ailleurs, pour le moment, l’armure de Shanhara est encore assez mystérieuse. On ne sait pas trop ce qu’elle est, ce dont elle est réellement capable, ni même pourquoi elle a choisi Aric comme porteur. Autant de pistes de développement à creuser pour le scénariste.

Robert Venditti pose, avec ce premier tome dynamique, les bases du reboot de X-O Manowar. Il parvient à bien poser les bases de l’intrigue, donner le ton et donner suffisamment envie de lire la suite. Outre la promesse de divertissement, de bonnes phases d’actions, il y a encore plein de mystères à éclaircir et de pistes à creuser. Outre, les origines et intentions de l’armure, on s’interroge aussi sur le peuple de Vignes. Quelles sont leurs intentions, qui sont-ils ? Ensuite on se demande comment Aric va gérer son nouveau statut et s’il va pouvoir retourner dans son époque.

Néanmoins, je trouve qu’il manque encore un méchant assez charismatique. On ne voit pas encore bien quelles sont les menaces qui vont peser sur le héros.

Graphiquement, Cari Nord livre des planches correctes. Son trait réaliste, passe bien, avec des découpages assez classiques mais réussis. Pour être franc, je ne trouve pas ça extraordinaire, mais c’est suffisamment bon pour remplir son rôle premier : du grand spectacle.

Pour conclure, X-O Manowar – tome 1 : L’armure de Shanhara de Robert Venditti et Cari Nord est un reboot de qualité qui donne envie de s’intéresser de plus prêt à l’univers Valiant. Même s’il ne révolutionnera pas le comic, il remplit son rôle : divertir. Robert Venditti propose un tome qui, non seulement, raconte les origines, mais offre également du grand spectacle. C’est rythmé, avec de l’action, des rebondissements et un univers prometteur. Le mélange entre SF, wisigoth et super-héros marche plutôt bien.
On regrettera juste le peu de pages du comic.
X-O Manowar réussit son entrée et se positionne comme le blockbuster de Valiant. Je vais continuer à suivre ce titre.

Et vous qu’en avez-vous pensé ? Êtes-vous content d’avoir du Valiant en France ?

3 commentaires »

  1. Xapur 17/01/2014 at 14:21 -

    J’ai trouvé ça sympa aussi, même si ce n’est pas non plus un chef d’oeuvre. Pour le moment, j’ai également trouvé les autres séries Valiant tout à fait correctes (Harbringer, Bloodshot)…

  2. Dionysos89 17/01/2014 at 14:46 -

    Malheureusement pour moi, j’hésite encore un peu dans ce Valiant chez Panini. Archer & Armstrong est bon également ?

  3. Kameyoko 17/01/2014 at 16:49 -

    @Xapur : Je me conforme à ton avis. Mais disons qu’ils n’ont pas forcément à rougir de la concurrence sur ce que j’ai lu (même s’il leur manque un vrai petit bijou). Je n’ai lu que Harbinger que j’ai trouvé pas mal du tout).

    @Dionysos89 : A toi de voir. C’est vraiment sympa, sans être exceptionnel pour autant. Mais ça vaut le coup de se faire son opinion.
    Pour Archer et Armstrong, il est dans mon sac prêt à être lu. Je te dirai ce que j’en ai pensé (car je ne sais pas si j’en ferais un article)

Laisser un commentaire »