. Walking Dead – tome 17 : Terrifiant | Fant'asie
Kameyoko 20/03/2013 2
  • Scénario
  • Graphisme

Walking Dead - tome 17

Walking Dead – tome 17 : Terrifiant de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Contient le fameux n°100 !

Walking Dead est le comic à la mode actuellement. Entre son statut de blockbuster des ventes, qui parvient à toucher d’autres publics que celui du comic, et son adaptation en série, qui a repris du poil de la bête en saison 3, il est difficile de passer à coté du phénomène.

Chaque nouveau tome est un évènement. Mais encore plus quand celui-ci contient un numéro anniversaire (le #100) où le scénariste nous réserve un grand moment.

Qu’en est-il de cet opus et de ce numéro 100 ? Robert Kirkman parvient-il a redonner un nouveau souffle à son comic ?

Walking Dead – tome 17 : Terrifiant de Robert Kirkman et Charlie Adlard est édité par Delcourt et est disponible à la vente depuis le 30 janvier 2013.

Critique garantie sans spoil du fameux n°100 !

Résumé de Walking Dead 17 chez Delcourt

Résumé de l’éditeur :

Après leur visite de La Colline, Rick, Glenn, Michonne, Andrea et Carl décident de retourner à Alexandria. En route, les événements se précipitent lorsqu’ils doivent faire face aux hommes du redoutable Negan. Instinctivement, Rick réagit et envoie un message clair à l’ennemi : ils n’accepteront pas la défaite sans se battre. Message bien reçu. La réponse de Negan ne se fait pas attendre…

La menace Negan !

Ce tome 17 de Walking Dead n’est pas un tome comme les autres pour ce comic. En effet, ce dernier contient le fameux et attendu n° 100, bien teasé par Robert Kirkman. Ce numéro, un peu spécial, a été la meilleure vente comic de 2012 aux Etats-Unis. C’est dire l’attente autour. Surtout que le scénariste nous promettait du lourd, avec probablement un virage pour la suite. En gros, on attendait tous un mort important dans ce numéro. Mais je ne vous dirais pas ce qu’il en est.

Le 16ème opus de Walking Dead relançait un peu la série avec la présentation d’une nouvelle communauté, plutôt pacifique, grande, adepte du troc, ainsi que de nouveaux personnages. Pour la première fois, on voyait Rick presque retrouver l’espoir, une lueur dans ce monde de ténèbres. Des questions sur l’avenir se posaient. Mais une ombre planait au-dessus de ce rêve presque utopique.

Et c’est bien de cette menace dont il est question. Cette dernière se nomme Negan, et elle est redoutable.

Dans une première partie, Rick, Glenn, Michonne, Carl et Andrea reviennent à Alexandria présenter la Colline et le deal mis en place. L’espoir semble renaître, même si la méfiance est toujours un peu présente. On voit même le couple Rick – Andrea se rapprocher. Ce petit moment de calme permet de développer certains personnages et leurs relations notamment amoureuses. A noter que Michonne est un peu plus exploitée, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Mais rapidement, tout va déraper à cause du fameux Negan et de son groupe. La véritable menace pointe le bout de son nez. Ce groupe de survivants va faire une démonstration de force et de violence qui risque de marquer un tournant dans cette série. Certes, on reste dans le fameux schéma : « L’homme est un loup pour l’homme« , au point où les zombies sont devenus très secondaires ici. Cette moindre présence est presque mise en image par un zombie en décrépitude, sorte de métaphore de la menace zombie devenue usée et secondaire, qui n’est que l’ombre de ce qu’elle a été.

Rick et les siens tombent donc sur un groupe extrêmement féroce, nombreux et bien organisé. Chaque membre est entièrement dévoué à un certain Negan. Il représente une autre façon de survivre et d’envisager l’avenir.

Au premier abord, cet épisode peut faire penser à l’épisode du Gouverneur et de Woodbury. Les ressemblances sont assez nombreuses. Pour autant, Robert Kirkman, par son talent, arrive à proposer quelque chose de nouveau, qui diffère pas mal, mais qui surtout relance un peu la série.
Les rencontres avec ce groupe sont violentes, meurtrières et bourrées d’action. De fait, c’est assez plaisant. Surtout que l’on sent bien la situation dégénérée et une escalade de la violence presque inarrêtable. Tout ceci va pousser Rick dans ses derniers retranchements, va mettre sa fierté à mal et va le pousser à revoir ses espoirs d’avenir. Les conséquences de tout ces évènements risquent de modifier sensiblement le futur du titre, ainsi que certains personnages majeurs.

Ce tome 17 s’accompagne de nombreux morts de personnages plus ou moins importants. Ainsi va la vie de Walking Dead. Pourtant, si on pouvait reprocher à ce comic, qui reste pour moi indispensable, une certaine redondance et que Kirkman commence à trop tirer sur la corde sur les derniers volumes, ce volet devrait vous réconcilier. Ce tome 17 est suffisamment qualitatif pour donner un coup de fouet à Walking Dead, notamment avec le fameux n°100.

Le tout se termine par un cliff qui donne une furieuse envie de lire la suite.

Assurémment, on a devant les yeux un très bon tome, plein de promesses, addictif à souhait. Le menace représentée par Negan et son groupe est belle et bien terrifiante. Et que dire de ce tant attendu n°100 !
Ce dernier est bel et bien marquant. Sans trop spoiler, de par sa violence et ses conséquences, il interpelle le lecteur qui risque de se souvenir de ce passage au même titre que la mort de Lori, celle de Tyreese, ou encore la scène de torture de Michonne. Néanmoins, j’ai trouvé que l’évènement en question était presque sorti de nul part, gratuit et qu’il manquait un poil de préparation pour nous le servir. Non pas que je sois déçu, car l’effet produit est bien là et se révèle diablement efficace. Mais vu ce qui est proposé, j’aurais aimé plus de préparation et de subtilité.

Graphiquement, le trait de Charlie Adlard participe toujours autant à la personnalité se dégageant de Walking Dead. Il est vraiment indissociable de ce comic. En revanche, j’ai été un peu déçu par le rendu graphique, bien qu’amateur du style du dessinateur britannique. Tout d’abord, le charadesign de Negan est un peu raté à mon sens. Ses lieutenants dégagent presque plus de charisme que lui. Mais surtout ce que je reproche c’est la constance de Charlie Adlard. Je trouve ses planches irrégulières. Il y a même parfois quelques soucis de lisibilité et de reconnaissance des personnages. Peut-être n’est-ce qu’une impression, mais il me parait être moins appliqué qu’auparavant.

Au niveau de l’édition, Delcourt propose un superbe ouvrage comme à son habitude, avec notamment ce tableau des personnages. Par contre, gros bémol, cette publicité présente dans l’ouvrage que l’on ne peut enlever. Très moyen !

Pour conclure, ce nouveau tome, et en particulier le n°100 tiennent bien leurs promesses. Walking Dead repart de plus belle, avec une nouvelle menace terrible. Robert Kirkman prend le risque de répéter un peu le schéma du Gouverneur pour ne finalement pas sombrer dedans. En résulte un récit dynamique, prenant, violent, lourd de conséquence et terriblement excitant pour la suite. Plus que jamais, l’accent est mis sur la menace des autres survivants, au point d’en éclipser presque les zombies. Espérons que cette très bonne impression perdure et que Kirkman parvienne bel et bien à relancer son titre afin d’éviter de le faire tomber dans une routine.

Au pire, une routine de Walking Dead reste un excellent moment de lecture. Alors quand on sort de ce « train-train », comme ici, on a un tome qui nous tient en haleine et est passionnant. La lassitude et l’ennui sont décidément encore bien loin. Walking Dead est et restera un putain de bon comic !!

Et vous qu’avez-vous pensé de ce tome et de ce, désormais célèbre, n°100 ? Comment trouvez-vous ce nouvel arc et cette nouvelle direction ?

2 commentaires »

  1. Del Poyo 21/03/2013 at 19:37 -

    Je te rejoins complètement, le tome 16 annoncé déjà un nouveau départ, mais ce tome 17 est vraiment le tremplin qu’on attendait !

    Concernant le n°100, je pense que le manque de préliminaire est affreusement volontaire de la part de Kirkman. Le tout en est alors plus marquant ! On le vit à 100% avec les personnages !

    En tout cas, vivement le 18ème tome !!!

  2. Sport-neuville 24/03/2013 at 16:42 -

    Je n’ai toujours pas lu ce tome 17, mais a voir il à l’air vraiment super 🙂

Laisser un commentaire »