. Vinland Saga – tome 7 | Fant'asie
Kameyoko 18/02/2011 0

Vinland Saga – tome 7 de Makoto Yukimura

Le roi Sven vs le Prince Knut

Si vous être un lecteur fidèle de Fant’Asie, vous savez déjà probablement que Vinland Saga est un de mes mangas préférés. Chaque tome est un vrai bonheur. Makoto Yukimura me ravit à chaque fois, aussi bien graphiquement, que dans son scénario.

Ce 7ème volet ne déroge pas à la règle et se montre tout aussi passionnant que les autres tomes.

Si vous n’avez pas encore commencer la lecture de Vinland Saga, courez réparer cette erreur.

Vinland Saga – tome 7 est édité par Kurokawa et est disponible à la vente depuis juin 2010

Résumé de Vinland Saga 7 chez Kurokawa

Alors que le prince Knut et sa « suite » composée d’Askeladd, Thorfinn et Thorkel arrive à Gainsborough, Floki et ses hommes sont surpris de trouver le prince. Knut le somme de prévenir son père de sa présence.

En attendant une convocation du roi Sven, le Prince Knut en profite pour expliquer son plan à ses « généraux ». Il souhaite tuer son père, mais pour cela, il a besoin de nombreux et influents alliés, au risque de passer pour un rebelle quand il passera à l’acte.

Thorkell va donc être chargé de renouer les liens avec les différents chefs de clans qui le respecte. Askeladd lui va accompagner le prince lors de son entrevu avec le roi, afin de le jauger. Thorfinn, lui, se chargera de sa protection.

Puis vient le moment de l’entrevue avec Sven. La tension est palpable et une guerre psychologique peut commencer. Le prince et Askeladd sont dans une situation périlleuse puisque des archers et des hommes de Sven sont prêts à intervenir sur la moindre injonction de leur roi.

Le Prince Knut et Askeladd devront faire preuve de beaucoup de sang-froid et d’intelligence pour se sortir de cette situation tout en faisant passer leur message. Le Prince Knut lui fait comprendre qu’il veut le trône.

Mais la route promet d’être longue pour y arriver malgré ses alliés de poids.

La lutte pour le trône du Danemark

Le Prince Knut a décidément bien changé! Et on le voit encore plus nettement dans ce volume. Il a clairement pris son destin en main et commence à déplacer ses pions et à se positionner.

L’entretien avec son père est très tendu. Chacun annonce ses intentions mais sans oser passer à l’acte. En découle une certaine guerre psychologique, très stratégique et où la pression est presque palpable.

On ressent bien l’envie d’en découdre de suite, mais sans oser ou vouloir franchir le pas. On voit bien qu’il s’agit d’une scène importante de ce manga, qui va impacter la suite. Le personnage de Knut se dresse comme un véritable prétendant au trône et par la même occasion acquiert plus de charisme.

C’est ce qu’il lui fallait, parce qu’en s’entourant de personnages aussi imposants et charismatiques comme Askeladd, Thorkell ou Thorfinn, il devait gagner en présence et en intérêt. Ce qu’arrive bien à faire le mangaka, même s’il lui reste du travail.

Cette scène est aussi l’occasion d’opposer deux visions sur le rôle d’un roi.

L’autre partie du tome se focalise plus sur Askeladd et son enfance. A travers des flashbacks on va mieux cerner ce personnage. On verra comment son enfance a été tragique et douloureuse. Cela nous permet de comprendre comment il est devenu ce personnage froid, parfois méprisant et qui considère si peu la nature humaine.
Tout cela rend ce personnage encore plus charismatique. C’est un personnage trouble, complexe mais fascinant.

On apprend également la signification de son prénom.

Ce tome marque donc un virage. La lutte pour le trône a commencé et chacun doit choisir sa voie et son coté.

Du coté des personnages Thorfinn est un peu en retrait. Pour l’instant, il est toujours obnubilé par sa quête vengeresse. Cette unique obsession le rend un peu trop simple à mon goût. Je préfèrerai qu’il gagne en complexité et en nuance.

Heureusement, en fin de manga, un personnage que nous avons aperçu au début, pourrait bien changer Thorfinn. Son intervention me laisse penser que le mangaka a encore quelques cartes dans sa manche. Je ne serai pas étonné qu’il joue un rôle important dans l’intrigue.

Ce 7ème opus est moins axé sur les combats que les tomes précédents. Ce qui ne l’empêche pas d’être passionnant. La lecture est encore une fois un vrai régal. Tout est maitrisé : intrigue, rythme et dessin.

Je reste toujours autant captivé par cette plongée dans le monde viking et ses intrigues. J’ai toujours cette agréable sensation que tout est travaillé, qu’il y a un vrai travail sur les détails pour rendre encore plus crédible cette immersion.

Graphiquement, j’aime toujours autant le trait de Makoto Yukimura que je trouve fin, détaillé, réaliste. Les décors et arrières plans sont travaillés. Il y a plein de détails et de minutie. On prend presque autant de plaisir à regarder le premier plan que les fonds.

La mise en scène est excellente avec une gestion impeccable du rythme. Graphiquement c’est du travail d’artiste. J’adore.

Pour conclure, encore une fois Vinland Saga est une tuerie aussi bien visuellement qu’au niveau de l’intrigue. La confrontation entre le roi Sven et le Prince Knut promet d’être très intéressante, avec de nombreux rebondissements à venir. Les personnages sont travaillés et charismatiques. Je regrette juste une certaine mise en retrait de Thorfinn.

Pour le reste, le titre respire le travail et la documentation. On sent le sens du détail et de la minutie. Il y a vrai travail artistique et historique qui se ressent.

J’adore ! J’ai hâte de lire la suite.

Et vous qu’en avez-vous pensé? Toujours aussi bon ce Vinland Saga?

Laisser un commentaire »