. Vinland Saga – Tome 4 de Makoto Yukimura | Fant'asie
Kameyoko 04/11/2009 1

Vinland Saga tome 4 de Makoto Yukimura

Vinland Saga – tome 4 de Makoto Yukimura

Vinland Saga confirme qu’il s’agit d’un excellent Seinen

Depuis le Vinland Saga – tome 1, je ne cesse de clamer que j’ai une affection tout particulière pour ce titre. Et plus le temps passe, plus ce « coup de cœur » persiste voir augmente. Je crois être tombé amoureux de cette saga. Ce volume 4, est dans la continuité du 3ème tome, c’est à dire excellent.
Kurokawa, l’éditeur de ce manga, a su dénicher une vraie petite bombe. Mais malheureusement, même si je radote à chaque article, je trouve que Kurokawa sous-estime le potentiel de ce titre. Il mérite plus de communication.

Lire un nouveau tome de ce manga sur les vikings est un véritable plaisir. je vais donc essayer de vous donner envie de vous plonger dedans. Mais avant, un petit résumé de ce tome 4.

Résumé de Vinland Saga 4, édité par Kurokawa

Le Prince Knut est toujours prisonnier du viking Thorkell, passé du coté des anglais. Mais Askeladd et ses hommes sont à sa recherche.

Mais alors que l’armée escortant le prince est en forêt, un violent incendie fait rage conduisant à la fuite de la majorité des hommes. Askeladd en profite pour lancer Thorfinn dans cet enfer afin de récupérer le Prince.

Sans trop de difficultés le jeune viking retrouve la trace du prince. Mais ce dernier est protégé par une poignée de soldats. Thorfinn, n’aura d’autres choix que de les affronter. C’est à ce moment qu’apparait Thorkell, qui semble heureux de se retrouver de nouveau face à lui.

Mais avant d’en arriver à un affrontement, un arbre en feu tome entre eux deux, obligeant le grand viking à battre en retrait avec ses hommes.

Thorfinn peut, dès lors, ramener le Prince Knut et ses proches (dont un moine et Ragnar son garde) à Askeladd.

Knut devra aussi ôter son masque pour laisser apparaitre un visage très féminin, très loin de ce que l’on attend d’un futur roi du Danemark.

Askeladd cherchera alors à rejoindre la partie danoise de l’Angleterre. Et pour cela, il traversera le Pays de Galles où la situation politique est très particulière.

Un tome qui se concentre beaucoup sur Askeladd

Makoto Yukimura réussit, une nouvelle fois, à nous surprendre encore en développant d’autres points non abordés encore, tout en épaississant l’histoire et en gardant ce qui fait le charme de Vinland Saga.

Parmi les éléments qu’il intègre dans ce tome, on retrouve la religion. Auparavant c’était un aspect peu ou pas traité. Ici c’est moins le cas, notamment avec la présence du moine. On y voit l’apparition du christianisme et son opposition par rapport au mode de pensées des vikings.

Notamment, il y a une scène très drôle où le moine tente d’expliquer aux guerriers que l’amour est une valeur fondamentale et qu’elle est supérieur à l’amour fraternel. S’en suit la réaction des vikings, pour qui, ce concept est totalement inconnu.

Donc Makoto Yukimura introduit un aspect religieux qui aura sûrement son importance ensuite, puisque le prince du Danemark se voue au christianisme.

Ce quatrième opus met, également, l’accent sur la géopolitique avec la traversée du Pays de Galles constitué de petits royaumes. L’avancée d’Askeladd et de sa troupe est ponctuée par ces considérations. Du coup, elle prend une autre dimension, plus complexe mais sans pour autant être rébarbative.

Même si le mangaka introduit d’autre chose, il continue à garder ce qui fait le succès de son titre. On retrouve toujours ce réalisme historique si frappant et si criant de vérité. On a encore le droit à de l’action bien faite et intelligente, qui nous montre que les vikings n’étaient pas des enfants de cœur. Par exemple le volume se finit par le petit massacre d’un village, qui est assez dur.

Au niveau des personnages, Thorfinn n’intervient pas beaucoup, et n’ait pas spécialement plus étoffé. Certes, on le voit en action, et on ne peut qu’apprécier sa dextérité et son agilité mais sinon il intervient trop peu. Néanmoins, grâce à lui, le prince va un peu se « dérider » et va commencer à parler. Très clairement on sent qu’à son contact Knut va évoluer. Comment? On ne sait pas trop, ni quels impacts cela aura.

Les deux personnages qui monopolise l’attention sont Knut et Askeladd. On verra le vrai visage du prince du Danemark : un visage très féminin, très doux, tout le contraire d’un visage dur et rude auquel on s’attendait. Même au-delà de son faciès, c’est tout le personnage qui prend le contrepied de ce qu’on imaginait. Il ne parle pas, n’est pas sans peur, est efféminé, timide, s’est converti au christianisme et a besoin d’un « chaperon » en la présence de Ragnar. On apprend aussi que son enfance n’a pas du être simple puisqu’il a vu pas mal d’horreur.

Au travers de ce personnage, on sent que l’intrigue globale va tourner autour de lui. Il s’agit d’un personnage très intéressant puisqu’en total opposition avec les vikings.

Mais le personnage qui est le plus développé reste Askeladd. Dans ce tome il prend vraiment de l’ampleur et de la consistance. On apprend beaucoup sur son passé et ses relations avec les gallois.
C’est également dans ce tome que nous sera révélé son but et son ambition. On prend pleinement conscience de toute son intelligence. Il se révèle aussi un excellent stratège ainsi qu’un fin politicien.
Tout ceci rend ce personnage encore plus charismatique et plus complexe qu’au premier abord. Son coté fin calculateur tout en étant bon guerrier est vraiment plaisant, surtout quand de l’autre coté on a un Thorkell qui est plus axé sur le combat.

Concernant le dessin, je l’aime toujours autant. Il est toujours excellent. Makoto Yukimura nous sert des dessins d’un réalisme saisissant avec des décors précis et fouillés, un chara-design très bon et une mise en case excellente. On sent un vrai travail dans l’expressivité, les décors, les costumes et outils. Même à travers son trait il nous montre qu’il s’est documenté.

Pour conclure, j’aime toujours autant ce manga, qui est l’un des meilleurs que j’ai pu lire récemment. Une grande saga, un grand mangaka!!

Si vous n’avez pas encore découvert ce petit bijou, ruez-vous dessus!!!! C’est une tuerie! Et puis des mangas sur les vikings, il n’y en a pas des masses. Bien sûr si vous aimez Vic le Viking vous serez déçu!

Diriez-vous que c’est un des meilleurs mangas sortis récemment?

Un commentaire »

Laisser un commentaire »