. Top 5 manga de 2014 par Kameyoko | Fant'asie
Kameyoko 25/12/2014 0
Top 5 manga de 2014 par Kameyoko

Top 5 manga de 2014 par Kameyoko

Cette période des fêtes de fin d’année est propice pour proposer nos classiques Tops et Flops de l’année. J’aime beaucoup les faire car ça me permet d’avoir un regard sur l’année écoulée et de mettre en avant les titres qui nous ont touché et mettre en garde contre les mauvaises surprises.

Pour cette fin d’année, les rédacteurs de Fant’Asie se sont pliés au jeu. Nous allons donc vous proposer des tops et flops en manga, comics, fantasy et des plus généralistes

Mais comme tout top et flop, ils seront forcement biaisés. La subjectivité personnelle rentre fatalement en compte. Mais aussi, ces classements sont liés aux œuvres lues. Donc il existe surement des titres qui mériteraient d’y être qu’on aura pas lu.

J’ai le plaisir d’ouvrir le bal avec mon Top 5 Manga de 2014. Dans ce top vous trouverez des nouveautés sorties en France en 2014, ou à de très rares exceptions sorties en tout fin 2013.

On commence de suite ce top 5, avec le numéro 5 :

 

5°/ Haikyu ! Les As du Volley de Haruichi Furudate

Sur ce titre, je ne suis clairement pas objectif. Etant volleyeur, forcément ce shônen sportif m’a de suite intéressé. J’espérais avoir une nouvelle référence pour le manga de volleyball, et en finir avec les « Jeanne et Serge » qu’on me cite à chaque fois que je dis faire du volley.

Mais fort heureusement ce Haikyu ! se montre à la hauteur surtout à partir du tome 3. Il a tous les atouts d’un shônen sportif, mais a le mérite d’avoir une vraie vision technique et tactique sur ce sport. Les actions ne sont pas trop impobrables ou surréalistes. Au contraire, le mangaka arrive à intégrer plein de points propres à ce sport et connus seulement des initiés : les pointus, libéro, courtes, pipes…

Un bon titre estampillé Shônen Jump, qui a, d’ailleurs, bénéficié d’un anim’ ! Si vous aimez les titres sportifs, découvrez ce Haikyu ! qui cartonne d’ailleurs pas mal au Japon.

 

Kid I Luck - tome 1 de Yuko Osada4°/ Kid I Luck de Yuko Osada

Là aussi, je ne suis pas très objectif. J’avais adoré le dernier titre de Yuko Osada : Run Day Burst. J’ai trouvé que ce titre n’a pas eu la popularité qu’il méritait. Du coup, je suis attentif au travail de ce mangaka et de son talent. Et je le retrouve dans ce Kid I Luck qui, j’espère, rencontrera le succès.
Mais j’ai quand même des doutes car son sujet et sa thématique sont assez particuliers. En effet, on y parle d’humour, mais d’un humour très japonais, et qu’on ne pratique pas en France. Culturellement, on est loin de notre humour. Et même si je trouve que toutes les blagues ne sont pas tordantes, il se dégage une aura incroyable autour de ce titre.

C’est original, plein de personnalité, avec une énergie communicative et une fraîcheur folle. Malgré un fond d’histoire un peu dur, c’est positif comme titre. Surtout que son personnage principal est très attachant et charismatique, malgré sa maladresse.

 

Area D  - tome 13°/ Area D de Kyouchi Nanatsuki et Yang Kyung-Il

Area D c’est un peu les X-Men au pays du manga, mâtiné de Deadman Wonderland. En effet, certains humains, appelé Altered ont subi des mutations leur donnant des pouvoirs divers et variés. Sauf que ces derniers sont rejetés par la population humaine et très craints (ça c’est pour le côté X-Men). Dès qu’ils sont attrapés, il sont envoyés sur une île prison livrée à elle-même mais sous l’oeil de matons féroces (ça c’est le côté Deadman Wonderland).

Ce shônen explosif est un superbe défouloir, avec un bon background, des personnages charismatiques, un tantinet caricaturaux néanmoins, des pouvoirs intéressants et de l’action à tout va. Le tout est magnifié par une narration limpide, des enjeux glissés au fur et à mesure et un dessin splendide. J’adore voir les combats entre mutants, avec notamment le pouvoir particulier du héros. Un shônen de divertissement qui réussi haut-la-main son objectif premier : divertir !!

 

Erased - tome 1 de Kei Sanbe2°/ Erased de Kei Sanbe

Erased est le nouveau seinen de Kei Sanbe, auteur déjà bien connu dans nos contrées.

Et ce thriller pourrait bien être son titre le plus abouti. Malheureusement, on retrouve toujours ses personnages qui ont un charadesign identique de titre en titre, mais on commence à s’y habituer. Pour le reste, c’est un titre passionnant, superbement mené, avec de vraies bonnes idées bien exploitées. Les bases sont posées et semblent solides, tout en ayant une vraie atmosphère. Ainsi, le « pouvoir » du héros, ses retours dans le temps cumulés à une enquête sur des faits actuels et passés sont passionnants et addictifs. Quand on commence à lire ce Erased, difficile de le lâcher tellement le lecteur est happé dans ce monde.
Un seinen qui m’a très agréablement surpris de par sa qualité.

 

1°/ Daisy, lycéennes à Fukushima de Reiko Momochi

Oui, j’ai mis un shôjô en première place alors que ce n’est vraiment pas mon genre de prédilection. Mais quand on tombe sur de petits bijoux, il n’y a pas de questions à se poser. Ce Daisy est un titre incroyablement puissant, plein d’émotion et touchant. Reiko Momochi, nous raconte le quotidien de 4 lycéennes à Fukushima après les terribles événements de 2011.

La mangaka a su utiliser à bon escient les nombreux témoignages reçus pour nous retranscrire tous les doutes sur leur avenir, les dangers de la radiations, mais en même temps les espoirs, et l’état d’esprit complexe de ces jeunes filles. Cette plongée dans la psychologie des héroïnes est terriblement émouvante, mais sans tomber dans le pathos.

Ce shôjô touche donc le coeur des lecteurs avec beaucoup de justesse, de retenu et réussi l’exploit de nous montrer l’impact de la catastrophe de Fukushima sur ses habitants, leur futur, leur doutes mais sans alourdir le tout pour émouvoir. Il y a une vraie justesse narrative ! Ce qui rend le titre accessible au grand public, même aux habitués des shônens. Un titre que j’attendais pas et qui m’a scotché !

Et pour vous, quel serait votre Top 5 Manga de 2014 ? Quels titres vous ont marqué ?

Laisser un commentaire »