. Top 5 comic de 2015 par Kameyoko | Fant'asie
Kameyoko 09/02/2016 0
Top 5 comic de 2015 par Kameyoko

Top 5 comic pour l’année 2015 par Kameyoko

Après les mangas, nous allons maintenant passé aux comics avec ce petit top 5. Au programme, le même raisonnement, à savoir ne sont concernés que les titres parus en France en 2015. Evidemment, là aussi ça sera un classement forcément biaisé par rapport à mes goûts et à mes lectures. Car, bien évidemment, je n’ai pas lu toute la production de l’année.

Mais le but est de faire émerger quelques bons petits titres que je recommande, et qui j’espère vous donneront envie de les lire.

Commençons avec le numéro 5.

The Wake de Scott Snyder et Sean Murphy5°/ The Wake de Scott Snyder et Sean Murphy

 

La réunion de ces deux artistes que j’aime beaucoup justifie presque cette présence. Mais fort heureusement, cela ne s’arrête pas à ce seul argument.
The Wake c’est un super récit mené de main de maître par un Snyder en grande forme, surtout dans sa première partie. Car ce comic se scinde en deux parties bien distinctes, évidemment liées, mais différentes. La première est un huis-clos fantastique, intense et captivant. La seconde est plus basée sur de la post-apocalypse très axée sur l’aventure.

De plus, le scénariste a un cliffhanger intelligent et ambitieux venant conclure en beauté son oeuvre. Il arrive, tout au long de la lecture, à nous passionner notamment sur ces mystérieuses créatures : les sirois.

Si tout le récit avait été de la qualité de la première partie, il se serait retrouvé plus haut dans ce classement. Mais malheureusement, la deuxième partie est moins réussie.

Enfin un dernier mot pour saluer l’exceptionnel performance du fantastique (c’est bon vous avez compris que j’adore cet artiste ?) Sean Murphy. Il sublime la narration avec son trait reconnaissable, anguleux et plein de force et puissance.

Sex Criminals - tome 14°/ Sex Criminals de Matt Fraction et Chip Zdarsky

Cette place dans le classement de Sex Criminals me permet de saluer le retour de Glénat Comics sur le devant de la scène, qui a proposé quelques jolis petits titres. Mais mon préféré a été Sex Criminals du talentueux Matt Fraction.

Ce récit, basé sur le sexe, réussit à ne pas tomber dans l’érotisme bas de gamme, pour finalement proposer une vraie histoire autour de Suzie et de sa relation au sexe. Elle raconte ses aventures, mais le scénariste évite l’écueil du voyeurisme. Il dédramatise ce sujet de façon forte intelligente.
Puis, le récit va suivre une autre voie, plus fantastique.

Pour cela, l’auteur s’appuie sur l’état post-orgasme où le temps se fige. Suzie va se mettre en couple avec Jon, qui partage le même »pouvoir ». Dès lors, ils vont se servir de cette capacité très spéciale pour s’amuser et commettre quelques larcins. Et c’est là qu’on bascule vers quelque chose de plus barré, avec l’apparition d’une sorte de brigade du Sexe.

Le tout est diablement addictif, bien écrit, avec de superbes dialogues. Le scénariste a eu une idée de base géniale, qu’il développe par le biais de personnages complexes et attachants pour ensuite bifurquer vers un thriller plus WTF ! Sa façon d’aborder la sexualité est très fine et il alterne bien les flashbacks, scènes intimistes, moments plus charnels, et des passages très drôles. Surtout avec cette façon dont l’héroïne interpelle le lecteur. Savoureux ! Un petit bijou d’écriture !

Ms Marvel - tome 13°/ Ms Marvel de G. Willow Wilson et Adrian Alphona

En troisième position, on retrouve une nouvelle venue dans l’écurie Marvel, à savoir Kamala Khan, une jeune musulmane d’origine pakistanaise. Cette dernière se voit doter de pouvoirs et prend l’identité de Ms Marvel.

Cette série avait un peu fait le buzz puisqu’on nous la vendait comme la série qui fait enfin place à la diversité chez Marvel. Très franchement, je me moque de ce genre d’argument de vente. Je vois juste qu’il s’agit d’une très bonne série où les spécifités culturelles de l’héroïne sont bien exploitées. Oui, car le fait qu’elle grandisse dans une famille pratiquante originaire du Pakistan a un vrai impact sur elle, notamment dans leurs traditions. Cela sert surtout à confronter une vision traditionnaliste à l’envie de la jeune fille de vivre de façon moderne.

J’ai beaucoup apprécié ce type de récit classique de l’adolescent super-héros avec ses problèmes quotidiens. Mais ici c’est fait intelligemment avec une Kamala terriblement attachante. Gwendolyn Willow Wilson, la scénariste a su exploiter toutes les facettes d’une adolescente musulmane aux Etats-Unis, entre sa famille protectrice, ses envies de monde moderne plein de tentation et son côté geek. Surtout que derrière, elle est dépeinte de façon réaliste, sans chercher à « surjouer » certains asepcts de sa vie. Ce qui fait que la lecture est fluide et réaliste.

De plus l’écriture est légère, pleine de bons sentiments, sans jamais être mièvre, mais avec une vraie finesse dans la caractérisation. Le seul point faible, pour moi, réside dans un méchant qui manque de profondeur et est un peu trop étrange.

Une vraie bonne surprise !

Black Science - tome 12°/ Black Science de Rick Remender et Matteo Scalera

Black Science était attendu comme l’un des gros titres de 2015, et il n’a pas déçu. Au scénario, on retrouve un Rick Remender en grande forme. Très rapidement le récit nous happe pour ne jamais nous lâcher. Il nous plonge dans un récit de science-fiction aux petits oignons, sur la thématique des mondes parallèles.

Et il s’en donne à coeur joie en multpliant les mondes et les créatures, au fur et à mesure de la fuite en avant de McKay et son groupe. On sent tout l’amour pour la SF du scénariste, surtout celle un peu « rétro ». Et pour corser le tout et redynamiter son récit, il va faire intervenir des versions alternatives des différents personnages. Ces derniers, sous un prime abord un peu caricaturaux, sont assez complexes et intéressant à suivre. On les voit évoluer au fil des pages.

Evidemment le tout est ponctué de rebondissements maîtrisés qui font de ce comic un véritable page turner addictif. Il y a une vraie maîtrise narrative.

Et pour ne rien gâcher, le trait de Matteo Scalera donne encore plus de personnalité à ce titre avec son trait punk, pas éloigné du style de Sean Murphy.

Un hit annoncé, mais qui ne déçoit pas !

Marvel Now Thor tome 11°/ Thor, le massacreur de Dieux de Jason Aaron et Esad Ribic

Les puristes m’insulteront car ce Thor, le Massacreur de Dieu a débuté en Septembre 2014, mais le tome 2, lui, date d’Avril 2015. D’où sa présence dans ce top. Et puis ce fût un véritable coup de coeur, donc autant en parler.

Ce run en deux tomes est d’une extraordinaire maîtrise. Jason Aaron gère les 3 Thor des différentes époques avec maestria et précision. Chaque Thor a une personnalité un peu différente mais tout en partageant une même base. Et le scénariste parvient à bien jouer sur ces aspects jusqu’à une conclusion magistrale où les 3 affronteront le redoutable Gorr.

Il arrive à bien gérer les différentes époques, jonglant de l’une à l’autre, chacune apportant une nouvelle pierre à l’édifice du fil rouge. Cette trame est ambitieuse et personnalisée par un Gorr puissant, intriguant, mais très bien développé. Surtout que Aaron propose une réflexion profonde sur un Gorr exécrant les Dieux, mais qui finit par s’en rapprocher.

On sent que l’ambition était de proposer une fresque épique, divine, complexe mais limpide à la fois. Et le pari est réussi, tant la narration est maîtrisée, rythmée et profonde. Il n’y a aucune fausse note !

Ce Thor, le Massacreur de Dieux est une vraie claque que j’avais pas forcément vu venir. Je ne suis pas un grand lecteur de Thor, mais ce comic m’a donné encore plus envie de m’intéresser à ce personnage en solitaire.

Que pensez-vous de ce top 5 ? Partagez-vous quelqu’uns de mes coups de coeur ? Quel serait votre Top 5?

Laisser un commentaire »