. Superman : Origines secrètes – tome 1 | Fant'asie
Kameyoko 07/06/2011 0

Superman : Origines secrètes - tome 1 de Geoff Johns et Gary Frank

Superman : Origines secrètes – tome 1 de Geoff Johns et Gary Frank

Les origines revisitées de l’homme d’acier

Superman, est l’un des personnages les plus emblématiques des comics. Crée en 1932 par Jerry Siegel et Joe Shuster, ce héros a eu le droit à de nombreuses revisites de ces origines. Récemment nous avons eu la version de Mark Waid et Leinil Francis Yu avec Superman : Droit du sang. Mais cette version n’a pas été trop appréciée par DC, qui a chargé son scénariste fétiche : Geoff Johns de s’y atteler.

Le résultat est donc ce Superman : Origines secrètes. Composé de 6 chapitres, deux tomes sont prévus en France.

Ce tome 1 est édité par Panini Comics et disponible à la vente depuis février 2011.

Résumé Superman : Origines Secrètes 1/2

Clark Kent, adolescent de Smallville, n’est pas un garçon comme les autres. Il s’est découvert une force et une endurance surhumaine qu’il peine à contrôler et arrive même à voir à travers les choses. C’est ainsi qu’au cours d’une partie de football américain , il blesse son ami.

Hormis ses parents, seule son amie Lana connait son secret. Mais un jour, alors qu’elle l’embrasse, ses yeux se mettent à émettre des rayons lasers entrainant un incendie.
Face à ce nouvel incident, ses parents décident de lui révéler la vérité. Ils l’amènent dans la grange familiale et déterre une fusée dans laquelle ils l’ont trouvé. A peine, Clark effleure-t-il cet engin qu’un hologramme est projeté. Il s’agit de ses véritables parents qu’ils lui expliquent qu’ils l’ont envoyé sur Terre pour le protéger de la menace pesant sur sa planète d’origine : Krypton.

Ces révélations vont perturber le jeune garçon qui va devoir apprendre à vivre avec.

Des passages « attendus »

Superman : Origines secrètes est composé de 6 chapitres répartis en deux volumes pour l’édition française. Ce tome 1 regroupe donc les 3 premiers chapitres.

A la lecture, ce découpage en chapitre se fait bien sentir. On a bien 3 parties distinctes manquant de liens entre elles. De fait, je n’ai pas trouvé que c’était fluide. J’ai trouvé cela saccadé.

La première partie se focalise sur la découverte des pouvoirs de Clark Kent jeune et sur la révélation de son identité. La seconde, elle, s’attarde sur la Légion des Super-Héros (venu du futur) et la dernière sur l’arrivée de l’homme Clark Kent à Metropolis et en particulier au Daily Planet.

L’intérêt de ces chapitres est assez inégal. Par exemple j’ai trouvé que la partie avec la Légion des Super-Héros était dispensable. On sent qu’il a fallu caser ce groupe de super-héros du futur mais sans savoir trop quoi en faire.

En plus, faut quand même connaitre un peu l’univers DC pour que ce groupe est un intérêt quelconque. C’est sur que quand on a lu le run sur la résurrection de **** (pas de spoil, hein), ces encapés du futur présentent déjà plus un intérêt certain.

Pour les deux autres parties, elles sont nettement meilleures. La première est classique, mais efficace avec un Clark qui se découvre Kal-El, plein de doutes et presque fragile.
La dernière aussi est de qualité. Découvrir les premiers pas de Clark dans un Metropolis entièrement sous la coupe de Lex Luthor et avec un Daily Planet au bord de la faillite n’est pas dénué d’intérêt.

Globalement cette revisite de l’homme d’acier s’avère maitrisée, avec évidemment des passages clés attendus de tous et des petites touches d’humour et de dérision du personnage agréables. Ainsi le clin d’œil sur le slip au-dessus du costume, la préparation du costume valent le détour.

Ce comic remplit sa mission correctement. On revisite bien les éléments clés de la mythologie Superman, tout en proposant un personnage plus passionnant. Parce qu’il faut reconnaitre que Superman n’est pas le personnage le plus fun et le plus attachant qu’il soit. Il est trop parfait, trop fort… Alors qu’avec ce Superman : Origines secrètes on l’y voit plus hésitant, timide, plus humain quoi. Et donc plus passionnant.

Comme je le disais quelques lignes auparavant, l’histoire reprend bien les passages clés de l’enfance du super-héros. Ce qui, d’un coté, est bien, c’est ce qu’on demande lorsque qu’on revisite les origines, mais en même temps c’est aussi son défaut. Tout est trop balisé, haché et sans réel surprise. On sent que le scénariste a essayé de regrouper tout ça, et il y arrive, mais ça manque de fluidité. On sent le coté « faut absolument mettre ça ». Je ne sais pas comment l’exprimer, mais ça m’a gêné un peu.

De même, pour ceux qui connaissent bien Sup‘, je ne suis pas sûr que ce comic leur apporte quelque chose. A réserver à un public plus novice souhaitant en savoir plus sur ce héros.

Graphiquement Gary Frank nous livre un travail soigné. Ses planches sont détaillées, agréables à l’œil, bien dans la mouvance comic. Le cadrage est dynamique et la mise en scène efficace.

Pour conclure, cette revisite des origines de l’homme d’acier est classique mais maitrisée. Le scénario de Geoff Johns est de qualité et retrace bien les grandes étapes de Superman. Même si on ne peut nier la qualité du scénariste, qui distille des petites touches clin d’oeil et humoristique avec talent, cette exercice ne m’a pas totalement convaincu.

Je ne pense pas que cela soit dû au travail fourni, mais plus à l’exercice de réappropriation des origines en lui-même. En effet, j’ai trouvé le tout trop saccadé manque de fluidité. J’ai ressenti un coté « forcé » pour mettre certains passages obligés.

Globalement, la lecture est quand même agréable, ne me faite pas dire ce que j’ai pas dit. Je lirai avec plaisir le tome 2 sortant ce mois-ci.
Ce Superman : Origines secrètes – tome 1 est plutôt conseillé aux néophytes qu’aux « experts » de Superman. Mais c’est quand même un très bon moyen d’en savoir plus sur ce héros mythique.

Et vous qu’en avez-vous pensé? Avez-vous eu cette même impression de manque de fluidité?

Laisser un commentaire »