. Super Philo par Fred Van Lente et Ryan Dunlavey | Fant'asie
Bagooor 21/05/2011 0

Super Philo par Fred Van Lente et Ryan Dunlavey

Un autre titre original

Ce qui est bien avec Milady Graphics, c’est qu’ils arrivent sans cesse à nous surprendre en publiant des titres originaux.
On est certes très loin des super-héros et des grosses licences, mais la qualité des histoires est au rendez-vous, pour nous procurer de grands moments de lecture.

Super Philo est donc un autre titre sorti tout droit des cartons de Milady Graphics.
Proposant des chapitres indépendants, ce comic propose de découvrir au travers des histoires de Fred Van Lente la vie de différents philosophes. C’est une approche inhabituelle, mais qui permet de découvrir ces auteurs par un moyen original.

Malgré l’originalité du titre, je n’ai pas réussis à accrocher à l’oeuvre, du fait de mon manque d’intérêt pour ce type de littérature.
Regardons de plus près les éléments qui composent ce titre.

Résumé du titre

Qui n’a jamais entendu parlé de Platon ou de Socrate ?
Ces grands philosophes ont marqués notre histoire par leurs visions qui paraissaient à l’époque très décalées.

Mais imaginez qu’ils étaient des super-héros ? Comment se seraient déroulées leurs vies ?

Ainsi, Platon, Bodhidharma, Friedrich Nietzsche, Thomas Jefferson, Saint Augustin, Ayn Rand, Sigmund Freud, C.G. Jung et Joseph Campbell devienne des héros, qui tentent de changer leur monde au travers de leurs idées.
C’est une manière originale de découvrir la vie de ces philosophes, qui ont contribués à la culture et au façonnement de nos sociétés.

Leur message a-t-il réussis à se faire accepter ?

Une biographie caricaturiste

Milady nous a habitué à de belles surprises. Parmi celles-ci, il faut noter, No Hero, Scott Pilgrim, King City, Hercule… Mais cette fois-ci, je n’ai pas été accroché par ce titre qui me paraissait pourtant prometteur.

Le premier point qui ne m’a pas plu dans cette oeuvre, c’est les textes. Disons qu’au lieu d’être un comics qui raconte une histoire, c’est plutôt un texte sur les philosophes illustré. Il y a donc énormément de texte, et les cases et personnages ne servent qu’à illustrer les propos, plutôt que de les compléter.
Je sais bien que le titre n’a jamais été présenté comme un comics comme les autres, mais cette grande quantité de texte m’a rebuté dans la lecture.

Le second point est plus de ma faute, car je n’ai personnellement jamais accroché à la littérature et encore moins à la philosophie. J’aurais donc pu me douter que le thème principal de Super Philo ne me conviendrait pas vraiment, mais j’osais croire que Fred Van Lente allait réussir à rendre ces personnes attractives.

Ces deux points mis à part, Super Philo propose tout de même quelques moments de lecture plutôt marrants, avec un humour assez absurde.
Chaque chapitre se concentre sur un philosophe, à la manière d’une biographie. Sur un peu plus d’une dizaine de pages, l’auteur revient sur la vie et les actions de ceux-ci, ainsi que leurs remises en cause de la société dans laquelle ils vivaient.

Cette façon de raconter la vie de différents personnages permet de changer rapidement d’ambiance et de thème, en abordant de nombreux noms.

Le style de Ryan Dunlavey est bien adapté à l’esprit du titre, avec des traits épais et un peu cartoon. J’aime bien sa façon de dessiner, bien qu’elle n’ait rien de très exceptionnelle. Il correspond bien à la thématique de caricature de l’oeuvre.
De plus, au fil de la lecture, on sent qu’il améliore sa composition et son dessin. Dans les premières pages, le découpage est classique, alors que les pages sont plus agréables à lire en fin de tome. On sent donc l’évolution de son trait au travers des 9 chapitres qui composent ce titre.
Ce comic est entièrement édité en noir et blanc, dans un format plus petit que les comics habituels, mais plus grand qu’un format manga. Cela donne donc un petit livre sympa, ressemblant à un fascicule pense-bête.

Malgré le fait que je n’ai pas accroché à ce titre, Super Philo reste un titre comic original comme nous n’en voyons pas souvent.
Milady fait encore une fois le parie de l’originalité, ce qui permet d’élargir les possibilités de lecture et d’avoir plus de choix. Ce coup-ci n’était pas le bon, mais cela ne m’empêchera pas d’essayer les prochains titres de Milady.

Je suis donc déçu de ce titre, bien qu’il ait pourtant tous les atouts pour rencontrer le succès. Mais cela vient aujourd’hui du fait de mes centres d’intérêts, et non de la qualité du récit.

Qu’avez-vous pensé de Super Philo ? Avez-vous accroché à cette lecture ?

Laisser un commentaire »