. Super Dinosaure – tome 1 de Robert Kirkman et Jason Howard | Fant'asie
Kameyoko 10/10/2013 2
  • Scénario
  • Graphisme

Super Dinosaure - tome 1 de Robert Kirkman et Jason Howard

Super Dinosaure – tome 1 de Robert Kirkman et Jason Howard

Un T-Rex armé jusqu’aux dents

Avec son statut de star du comic américain, tout nouveau titre de Robert Kirkman en France est un petit événement. Et j’avoue regarder de près ses différents titres. Même si, fatalement, tout n’atteint pas le niveau d’un Walking Dead ou d’un Invincible, il n’a plus besoin de démontrer son talent.

Mais quand il propose un titre plus léger, plus enfantin à base de dinosaures armés, il y a de quoi être interloqué. Est-ce que cela sera bien ?
Super Dinosaure – tome 1 de Robert Kirkman et Jason Howard est édité par Delcourt et est disponible à la vente depuis le 05 juin 2013.

Résumé de Super Dinosaure chez Delcourt

Résumé de l’éditeur :

Derek a un meilleur ami, prénommé Dino, et ensemble ils adorent jouer aux jeux vidéo. Jusque-là, tout est normal. Sauf que Dino est un dinosaure énorme, qui parle et porte une armure bardée de gadgets. Alors, quand le maléfique Max Maximus décide de dérober le Dynore, une surpuissante source d’énergie, les deux amis se lancent dans l’aventure… Et rien ne pourra arrêter Derek Dynamo et Super Dino !

Un nouveau comic signé Robert Kirkman

Robert Kirkman est un scénariste phare du monde du comic. Alors quand le papa, entre autres, de Walking Dead, Invincible ou The Haunt sort une nouvelle série, on ne peut qu’être impatient à l’idée de mettre la main sur son nouveau bébé.
Pour ce projet, on retrouve Jason Howard aux dessins, que l’on connait pour son travail sur Wolf-Man. Après les loup-garous, le duo s’attaque maintenant aux dinosaures, mais qui ont évolué et se sont équipés.
Le concept est simple et repose presque sur un « kiff » d’enfants à savoir un T-Rex qui éclate d’autres dinosaures, équipé d’un harnais avec plein de gadgets et un super-armement.
Très honnêtement, et compte-tenu du design, j’ai de suite pensé au dessin animé et aux jouets Dino Riders, même si c’est assez différent.
Avec une telle idée de base, il est évident que ce Super Dinosaure ne se prendra pas au sérieux et jouera la carte du fun et du plaisir simple mais décomplexé. On est loin du côté sombre et mâture d’un Walking Dead, d’un Haunt ou encore de la légèreté sérieuse d’un Wolf-Man ou d’un Invincible.
Dès les premières pages, le ton sera donné. L’action sera de mise, l’histoire est simple, accessible et axée sur le divertissement. On sent que la cible est plus jeune que pour le reste des œuvres du scénariste.
Le pendant de tout ça est que l’histoire est un peu convenue avec un affrontement presque manichéen entre les gentils et les méchants. De même, certains rebondissements perdent en crédibilité ou finesse car Kirkman s’intéresse plus à l’aspect divertissement simple, un peu dans le genre de dessins animés américains du moment.
Il est clair qu’on aura connu le monsieur plus fin et plus en forme. Néanmoins, ça n’en fait pas une oeuvre facile et inintéressante. C’est simplement un positionnement, un choix de cible de lecture. Et quand on garde ça à l’esprit, Super Dinosaure est une lecture sympathique et rythmée, même si c’est assez cousu de fil blanc et évidemment loin d’être indispensable.

L’action est au cœur du récit. On s’amuse beaucoup de voir ce duo improbable, composé un enfant surdoué, magnifique inventeur qui utilise beaucoup de gadgets et un tyrannosaure sur-armé avec des « gros bras » pilotés par ses membres supérieurs chétifs. Rapidement, on voit toute la complicité qui unit ses deux êtres, les deux étant inséparables. On s’amuse aussi avec quelques running gags comme le chambrage entre eux, ou bien encore le comportement anthropomorphique du T-Rex, comme quand, par exemple, il joue au jeux vidéo. Petit bémol sur Derek et le côté un peu énervant du « Trop cool ».

Au-delà de ce duo, d’autres personnages sont récurrents comme Dexter, le père de Derek. Ce dernier est un scientifique brillant mais qui perd un peu la boule. Au point que c’est Derek, soit dit en passant un génie, qui finit discrètement son travail. De fait la relation qu’a Derek avec son père est assez touchante, même si elle n’est pas encore assez exploitée.
Il y a ensuite la famille Kingston venue rejoindre Derek et Super Dino pour améliorer leurs équipemenst. Outre les parents touches à tout, mécaniciens talentueux on retrouve les deux filles qui vont perturber un peu le quotidien de Derek. Surtout Erica, qui est loin d’être ravie de se retrouver ici.

Le méchant de l’histoire est assez caricatural et ne fait pas dans plus dans la finesse psychologique. Il es étroitement lié au projet super Dino et à la famille Dynamo. Sans trop en révéler, on ne sera pas trop surpris par son caractère et son histoire. Il s’agit d’un méchant assez classique pour une introduction. Mais il est à l’image du titre : à destination d’un large public.

Graphiquement, il est logique que le travail ait été confié à Jason Howard. On avait déjà vu son style très cartoon dans Wolf-Man. Mais ce récit lui sied encore mieux. Son trait va parfaitement à un récit plus enfantin. Mais enfantin ne veut pas dire moche ou bâclé. Jason Howard nous livre des planches, certes cartoony, mais dynamiques, pêchues avec un sens du divertissement certain. Même si les dessins sont un peu simplifiés il s’en dégage une personnalité évidente et une énergie assez communicative.

Pour conclure, Super Dinosaure – tome 1 de Robert Kirkman et Jason Howard est une oeuvre grand public avec tout ce que cela implique. C’est simple, mais plaisant et distrayant. Le monde imaginé par le scénariste est intriguant. Et puis très honnêtement, voir des dinosaures surarmés se battre, ça se suffit presque en soit.
On peut reprocher cette orientation qui se traduit notamment par un scénario un peu convenu, même s’il pourrait surprendre ensuite, et par un héros parfois un peu agaçant avec ses « Trop cool », mais le plaisir simple est bien présent. C’est une lecture légère, facile, rapide et universelle. A apprécier ainsi.

Et vous qu’avez-vous pensé de ce comic ? Que pensez-vous de ce choix de viser un public plus large et plus jeune ?

2 commentaires »

  1. idées cadeau poker 11/10/2013 at 11:42 -

    Salut Kameyoko,

    Je n’ai pas encore d’avis a donner sur le Comic mais ta critique très positive donne envie de le lire.
    Dès que j’ai pu me le procurer je reviendrai poster mon avis 😉

  2. Franck 14/10/2013 at 10:27 -

    Elle a l’air sympa cette nouvelle série, et puis de temps en temps ça fait pas de mal de se lancer dans des lectures un peu moins sérieuses, surtout si le fun est bel et bien au rendez-vous 🙂

Laisser un commentaire »