. Rolqwir, le français qui civilisa (?) le Japon | Fant'asie
Kameyoko 17/06/2009 3

Rolqwir, le français qui civilisa (?) le Japon par Cardona et Torta

Rolqwir, le français qui civilisa (?) le Japon de Philippe Cardona et Florence Torta

Un petit fanzine édité pour la Chibi Japan Expo Sud

Avant de parler de ce petit fanzine, je tenais à m’excuser pour l’inactivité du blog depuis quelques jours. En effet, ces derniers jours ont été marqué par un évènement très important pour moi (peut être que j’en parlerai plus en détail).

C’est de nouveau reparti de plus belle avec un petit article sur « Rolqwir, le français qui civilisa (?) le Japon« , un fanzine de Philippe Cardona et Florence Torta (qui collaborent déjà sur Sentaï School).

Ce fanzine de moins de 30 pages a été édité à une cinquantaine d’exemplaire à l’occasion de la Chibi Japan Expo Sud de cette année. N’habitant pas dans le Sud, je n’ai pu m’y rendre. Mais grâce au blog de Philippe Cardona j’ai pu m’en procurer un.

Mais de quoi ça parle?

Petit résumé de Rolqwir

Jean de Rolqwir est un chevalier français qui est envoyé en mission au Japon par son bon roi, pour civiliser ce pays. Son but : leur faire découvrir et partager le raffinement à la française : gastronomie, art, savoir-vivre… Evidemment ce Rolqwir, est un gentil loser et arrivera dans un pays qui a priori n’aura pas besoin de lui. Et ce, jusqu’au moment où une gentille Maid et un renard l’aborde et voit en lui le héros qu’il recherche (ou presque).

Du Cardona et du Torta pur et dur!

Ce fanzine se lit forcément très vite puisque contenant moins de 30 pages. Pourtant même en si peu de pages on retrouve l’essence même du duo Cardona-Torta. Puisque j’aime beaucoup leur travail, inutile de dire que ce petit « manga » m’a ravi. On y retrouve tout ce qui fait le succès de ces deux auteurs.

Au programme des anachronismes, des situations et des personnages loufoques, des références toujours aussi nombreuses aux mangas, sentai… J’ai également beaucoup apprécié la façon dont les auteurs s’amusent avec les clichés sur les deux pays.

J’ai passé un très bon moment à la lecture de ce fanzine avec un personnage de Rolqwir intéressant et une bonne dose d’humour et de clins d’oeil comme je les apprécie.

Mention spéciale au passage où Rolqwir revêt son armure du coq. Je me suis bidonné sur ces planches.

Un petit fanzine en tirage, hélas, limité mais qui mérite de s’y arrêter. J’espère que ce dernier sera édité de nouveau parce que c’est franchement sympa.

Certains l’ont-ils lu?

3 commentaires »

  1. Kameyoko 18/06/2009 at 11:02 -

    @Mima : merci pour les liens, ça permet de se faire une idée du style.

    J’espère aussi une réédition pour que plus de monde puisse en profiter. Tu as pu en avoir une et donc le lire?

  2. Mima 18/06/2009 at 11:20 -

    Non malheureusement.

Laisser un commentaire »