. Q and A – tome 2 par Mitsuru Adachi | Fant'asie
Bagooor 12/06/2013 0
Q and A – tome 2 par Mitsuru Adachi
  • Scénario
  • Graphisme

Q and A tome 2 par Mitsuru Adachi

Rafraichissant

Je commence à accumuler pas mal de retard dans mes lectures et mes articles sont également retardés.

Voici donc venir mon avis sur le second volume de Q and A alors que le tome 4 pointe déjà le bout de son nez…

Quoi qu’il en soit, avec son style toujours très rafraichissant, Mitsuru Adachi propose là une histoire de tranche de vie dans la veine de ce qu’il a produit jusque-là.

Une petite histoire sympathique, permettant de passer un bon moment de lecture, sans chichi ni prise de tête.

Résumé du tome

L’apparition du fantôme de son grand frère, qui a gardé son apparence d’écolier, complique l’existence d’Atsushi. Il fait tout pour vivre sa vie de lycéen, malgré les frasques de Hisashi. Et quand une jeune fille nommée Shinobu Oouchi fait son apparition, c’est le début de nouveaux quiproquos…

Résumé de l’éditeur

Un peu de rivalité

Après une très bonne entrée en matière avec le volume 1, l’auteur pose avec ce second volume différents nouveaux personnages et en profite également pour introduire un élément qu’il affectionne beaucoup : le sport !

Du coup, là où l’absence de sport m’avait fait tenter la série, voilà que le thème refait son arrivée rapidement.

Je peux toujours me consoler en me disant que cette série reste malgré tout courte, mais je trouve que cette fois-ci le sport ne prend pas une place trop importante dans le récit.

Et d’ailleurs, ici, il n’est pas question de base-ball, mais d’athlétisme, de judo et d’autres sports (seulement mentionnés). Nos personnages ne vont pas évoluer dans un sport en particulier, mais plutôt dans un environnement sportif (du moins sur ce volume 2).

J’espère que cela restera de cet acabit par la suite, car si le sport devait prendre plus de place, ce serait forcément au détriment de l’histoire qui en prendrait forcément un coup du fait de la durée assez courte du titre.

Hormis cette incursion du sport dans le récit, celui-ci reste construit de la même manière que le premier volume : les chapitres sont tous plus ou moins indépendants, nous permettant de suivre la vie du héros à travers des tranches de vies.

Cela ne veut pas dire pour autant que les liens entre les personnages ou que l’intrigue n’avance pas. Car notre héros va apprendre à connaître son adversaire et à plusieurs reprises se retrouvera à ses côtés.

Quoiqu’il en soit, avec ce second tome nous arrivons déjà à la fin du premier tiers de l’histoire et il est difficile de dire où l’auteur souhaite nous emmener. A mon avis cela restera une histoire de tranche de vie pas très réaliste du fait de la présence d’un fantôme, mais il aurait été peut être plus intéressant d’avoir un objectif (autre que le fait de devoir battre un rival…) pour maintenir les lecteurs en haleine.

Le style de Mitsuru Adachi reste reconnaissable entre mille. Les personnages sont facilement reconnaissables, avec pour certains un trait particulier proche de la caricature.

Mais avec une histoire de fantôme, le récit ne pouvait pas être sérieux.

Les pages sont parsemées d’éléments humoristiques, avec l’apparition de l’auteur, la représentation du travail de mangaka à travers une émission de télé voir même des dialogues au sujet des écarts que ce permet l’auteur du fait de sa réputation.

Ces quelques passages sont amusants, mais je les trouve bien plus présents que dans le premier volume et j’espère vraiment que l’auteur ne va pas en abuser pour la suite. Ce serait vraiment dommage et cela rendrait la lecture un peu lourde.

Ce second volume de Q and A confirme donc la bonne impression que j’ai eu lors de la lecture du premier tome, mais j’ai peur néanmoins que le récit prenne en lourdeur et perde de sa saveur.

Le tome suivant sera donc déterminant sur la poursuite ou non de cette série, malgré le fait que j’aurais déjà atteint la moitié de la série. Malgré tout, la lecture d’un titre de Mitsuru Adachi reste toujours un moment très agréable, loin des intrigues tirées par les cheveux et complètement invraisemblables.

Malgré une petite baisse de régime avec ce second volume, Q and A reste un très bon moment de détente, avec une histoire de tranche de vie bien conçu et une ambiance légère.

Le fait que la série soit assez courte reste sans doute l’un des atouts majeur de ce récit, où les lecteurs ne se perdront pas avec une histoire trop longue ou des gags trop répétitifs. Q and A reste néanmoins un bon moyen de découvrir cet auteur sans non plus se lancer dans une série à rallonge.

Avez-vous lu ce second tome ? Cette histoire vous intéresse-t-elle ?

Laisser un commentaire »