. Magical Janken Pon : premier tome | Fant'asie
Kameyoko 29/08/2008 8

Magical JanKen Pon

Magical Janken Pon : par un des auteurs de la Sentaï School

Un manfra (manga français) plus sérieux de Philippe Cardona

J’ai découvert ce terme récemment mais pour parler d’un manga français on utilise, à priori, le terme de « Manfra » (mais qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école…. heu ce terme horrible?).

Bref dans ce billet je voudrais parler du nouveau manfra (je vais avoir du mal à m’y faire) de Philippe Cardona, un des auteurs de l’excellentissime Sentaï School.

Même si Sentaï School est plutôt basé sur l’humour, la parodie et des « scénettes », l’auteur a abordé différemment ce Magical JanKen Pon. Celui-ci est beaucoup plus sérieux et raconte une histoire et non plus des scénettes.

Magical JanKen Pon sorti le 13 août dans les bonnes librairie

Philippe Cardona, de ce que j’ai lu, semble y attacher beaucoup d’importance. Comme j’aime beaucoup ce qu’il fait (je parlerais d’ailleurs bientôt de Serge, le hamster de l’enfer), je voulais en parler un peu.

Cependant je dois être honnête, je n’ai pas encore acheté son manfra (d’ailleurs aucun manga depuis quelques semaines). Mais c’est sûr il fera parti de ma bibliothèque.

Sur le site Manga News, il est possible de consulter un partie de ce manfra. Je l’ai parcouru, et j’avoue que j’aime bien les personnages, le trait et les possibilités de développement de l’histoire.

Mais auparavant un petit résumé de l’éditeur :

Synopsis

« Pol est un enfant solitaire de 15 ans. A cause de ses problèmes aux yeux, il est toujours resté à l’écart des autres ados de son collège, qui le rejettent et se moquent de lui… Quand Carotte, une jeune fille excentrique, débarque dans sa classe, il découvre les joies de l’amitié. Mais la vie de Pol bascule le jour où il apprend ses origines : il vient d’un monde parallèle, Drimone, où sa défunte mère était membre des forces Janken, l’élite des combattants drimiens. Par erreur, Pol libère un criminel de guerre secrètement emprisonné chez lui dans un miroir magique et en même temps, y piège Carotte. Il n’a donc plus le choix : il prend l’équipement de sa mère pour rattraper le criminel et sauver son amie. Il devient alors le super héros Magical JanKen Pon !« 

De ce que j’ai vu vraiment il y a moyen de faire un truc sympa. De plus il parait que la fin est excellente.
On sent vraiment que dans la culture de l’auteur il a été très influencé par les mangas mais aussi par les comics américains. Je trouve qu’on retrouve bien ces influences dans le dessin et le début de l’histoire.

Dès que je l’aurais lu et acheté, je vous ferais part de mon impression au travers d’un nouveau billet.

Comme je l’ai dit auparavant, j’aime beaucoup cet auteur, et comme sa maison d’édition n’est pas des plus importantes, il ne bénéficie pas d’une grande publicité. Sa « renommé » se fait plus via le bouche à oreille et le web (forum et blogs).

Je ne connais pas cet auteur (autrement que par des dédicaces), je ne travaille pas chez Kami, je n’ai pas été payé, mais parfois il est bon de partager ses coups de coeur et par la même occasion éventuellement attirer de nouveaux lecteurs.

Certains ont-ils acheté ce Magical JanKen Pon (MJKP pour les intimes)? Qu’en pensez-vous? Pour les autres, les premières pages vous donnent-elles envies?

8 commentaires »

Laisser un commentaire »