. [Livre] Harry Potter et la Coupe de Feu | Fant'asie
Kameyoko 11/11/2009 3

Harry Potter et la Coupe de Feu, le livre

Harry Potter – tome 4 : Harry Potter et la Coupe de Feu

Tome qui aurait pu s’appeler Harry Potter et le tournoi des trois sorciers

Après l’excellent Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, je n’ai pas pu m’empêcher de poursuivre les aventures du jeune Harry Potter. J’ai donc enchaîné avec la lecture du 4ème opus, intitulé Harry Potter et la Coupe de Feu.

Après un volume 3 vraiment intense et qui faisait entrer cette saga dans un univers plus adulte, j’espérais que ce tome 4 suive le même chemin et nous propose une histoire sombre et mâture, mais tout en gardant une certaine légèreté et des tranches de vie propres à cette série. A la lecture du synopsis, on se doute que ce ne sera pas une année comme les trois précédentes. Le déroulement de leur année scolaire sera différent, à cause du tournoi des trois sorciers. En plus, dans ce volume il y a quand même une grosse partie qui a lieu avant la reprise des cours.

Résumé d’Harry Potter et la Coupe de Feu

Le roman commence avec un rêve d’Harry Potter où il voit ou plutôt il entend Lord Voldemort parler de Moldus, de magie et de lui. Il le voit aussi tuer un moldu qui avait surpris sa conversation avec Queudver et un autre homme.
Harry sait dès lors, que le mage noir reprend des forces et cherche à le tuer.
Avant la rentrée scolaire, Harry est invité par les Weasley à assister à la finale de la Coupe du Monde de Quidditch opposant l’Irlande et la Bulgarie menée par l’attrapeur Victor Krum, organisée en Angleterre sous la houlette du Ministère de la Magie. Ludo Verpey et Barty Croupton sont chargés de l’organisation.
A la fin du match, alors que tout le monde est retourné au camping utilisé par les sorciers, des Mangemorts surgissent en « jouant » avec des moldus. C’est la panique et tout le monde tente de s’échapper. Dans la confusion, la Marque des Ténèbres apparait et Winky, l’elfe de maison de Barty Croupton (chef de Percy Weasley) est accusée.

Harry, Ron et Hermione sont prêtsà débuter une nouvelle année à Poudlard où le poste de professeur de Défense contre les Forces du mal est assuré par l’Auror Maugrey Fol Oeil. Mais cette année sera différente puisque Dumbledore annonce que le Tournoi des 3 sorciers, après 700 ans, aura lieu cette année dans l’école.

Cette compétition amicale opposera les écoles de Poudlard, Beauxbatons et Durmstrang. Les deux autres écoles se rendront donc à l’école d’Harry.

Seuls les élèves de plus de 17 ans pourront mettre leur nom dans la Coupe de Feu. Les champions seront désignés : Fleur Delacour pour Beauxbâtons, Viktor Krum pour Durmstrang et Cédric Diggory pour Poudlard. Mais alors que tout le monde pense que c’était fini, la Coupe de Feu sort un nouveau nom : Harry Potter, à la stupeur générale.

Dès lors, tout le monde tournera le dos à Harry pensant qu’il a triché et que le vrai champion de Poudlard c’est Cédric Diggory. Cette année sera ponctuée par les trois épreuves difficiles du Tournoi des 3 sorciers.

Harry et ses amis chercheront à savoir comment et pourquoi son nom a été tiré. Ce tournoi cacherait-il quelque chose?

Une année très difficile pour Harry Potter

Après un volume 3 que j’avais particulièrement aimé, je me demandais comment J.K Rowling allait enchaîner. Déjà, elle utilise un peu les évènements du précédent avec le rôle que Queudver jouera. Ensuite Sirius aura un rôle de confident pour Harry et essaiera de lui prodiguer de bons conseils.

C’est un tome qui casse un peu nos habitudes. En effet, le tournoi des 3 sorciers, évènement ô combien central de ce tome, perturbe le déroulement de l’année scolaire. Et ce d’autant plus que pour la première fois, on apprend et on rencontre des étudiants étrangers. Si on rajoute à cela la coupe du monde de Quidditch, l’univers devient plus international.

Ce tome marque aussi le début d’une période trouble pour Harry. Avant il était considéré comme un héros, une légende, et là il bascule dans l’indifférence voir l’hostilité. La grosse majorité des autres étudiants lui en font voir de toutes les couleurs parce qu’ils considèrent qu’il a usurpé la place de champion et que seul Diggory devrait représenter Poudlard.

Il ne sera pas aidé par Rita Skeeter et ses articles dans la Gazette du Sorcier.

Harry se disputera très sérieusement avec Ron pour la première fois. Cette situation sera difficile pour lui tant il a l’habitude de compter sur son ami.

Du coup, pour la première fois on ressent une vraie mauvaise atmosphère et tout semble jouer contre lui. De ce fait, le titre gagne en noirceur. Le pendant de cela, c’est qu’Harry devient, un peu, insupportable. Ce trait de caractère sera encore plus mis en évidence dans le 5ème opus, où il mérite vraiment des claques.

Ce volume introduit pas mal de personnages qu’on retrouvera par la suite ou qui seront très importants comme Maugrey Fol Oeil, Fleur Delacour, Cédric Diggory, …

Dans ce Harry Potter et la Coupe de Feu, on découvre la Pensine, objet magique permettant de visionner des souvenirs. Ainsi grâce à cet outil, Harry Potter en apprendra plus sur les Mangemorts et notamment Bellatrix Lestrange mais aussi sur le procès de Karkaroff et de Rogue.

L’intérêt de ce tome réside dans deux gros éléments. Le premier est le tournoi des trois sorciers et ses fameuses trois épreuves. On prend beaucoup de plaisir à suivre la préparation et le déroulement de cet évènement. Les épreuves sont assez ingénieuses et mettent bien à rude épreuve, les capacités magiques des champions.

Le second élément est la fin du tome avec pas mal de rebondissements et d’incidences pour la suite. Je ne vais pas vous en dire plus pour éviter de spoiler, mais cette fin est vraiment un super rebondissement. Il ne fait qu’aider à orienter Harry Potter vers quelque chose de plus sombre et de plus adulte. On se rend alors compte que les trois premiers volumes sont là pour préparer à cette fin. Cet évènement marque le tournant de la saga. Elle basculera définitivement vers autre chose. Les choses deviennent plus sérieuse et plus épique.

Néanmoins, le livre regorge de scène du quotidien et de tranche de vie. Par exemple le bal est très bon moment, où on va suivre les problèmes des trois protagonistes pour trouver un(e) cavalier(e). Hermione, décide aussi d’organiser un mouvement syndical pour donner plus de droit aux elfes de maison : le S.A.L.E (Société d’Aide à la Libération des Elfes). Toute cette partie est assez rigolote.

Pour conclure, c’est un tome que j’ai beaucoup apprécié. Je préfère toujours le 3, mais celui-ci ne se trouve pas loin. Le tome est assez rythmé et propose plein de choses que se soit de l’action pure et dure avec les épreuves du tournoi des 3 sorciers, des moments plus intimes, de la noirceur, une intrigue globale qui se développe et qui atteint un certain palier, une atmosphère différente et des personnages qui se développe encore (je pense notamment à Neville et jumeaux Weasley).
J.K Rowling montre bien, une nouvelle, fois que son succès n’est pas le fruit du hasard et n’est pas immérité. Elle donne vraiment l’impression de savoir ce qu’elle veut et où elle va. On sent une vraie maîtrise.

Définitivement, je suis devenu fan! C’est vraiment du tout bon!

Vous préférez ce tome là ou le 3? Celui-là ou le 5?

3 commentaires »

  1. Thalia 14/11/2009 at 14:53 -

    J’aime beaucoup ce tome aussi car on y découvre des créatures magiques. C’est un de mes préférés. ^^

  2. Kameyoko 15/11/2009 at 09:47 -

    @Thalia : Moi c’est pas pour les créatures magiques qu’il m’a plu. Mais ça reste aussi un des mes tomes préférés

  3. Antoine 27/02/2020 at 19:15 -

    Super livre !

    J’ai dévoré les 5 tomes.

    Antoine

Laisser un commentaire »