. Les mangas du mercredi #9 | Fant'asie
Kameyoko 09/12/2015 0

Les mangas du mercredi #9

Je vais essayer de reprendre plus régulièrement cette rubrique. On attaque donc seulement le neuvième épisode. Aujourd’hui, au programme, du Tokyo Ghoul, du Dream Team et du Btooom !

 

Tokyo Ghoul – tomes 12 et 13 de Sui Ishida

Tokyo Ghoul - tome 13tLa première saison de Tokyo Ghoul touche à sa fin puisqu’elle ne compte que 14 tomes. Nous attaquons donc le dernier virage. Le tome 12 se montre assez avare en action, en décidant de se focaliser sur le développement des personnages et en particulier Amon et Ken. Les deux sont la clé de voûte de l’intrigue. Et s’ils sont dans des camps opposés, ils ont une approche qui se ressemble sur certains points. Les deux se remettent en cause et s’interrogent beaucoup sur les leurs. Il y a donc une sorte d’introspection sur ces deux personnages. Notamment Ken qui refuse de perdre son humanité même s’il est devenu plus puissant et plus sûr de lui. Ce dernier effectue même un quasi retour aux sources en revant à l’Antique et en retrouvant certains personnages phares de la série.

Sui Ishida s’attarde donc sur ses personnages mais tout en distillant bon nombre d’informations sur l’univers de Tokyo Ghoul, sur certains points mystérieux et surtout sur les forces en présence. On sent qu’il prépare son prochain arc.
Et il commence avec le tome 13, beaucoup plus axé sur les affrontements. En effet, une bataille pleine de sang et de larmes va avoir lieu entre le CCG et les Goules, notamment celles de l’Antique. Tout ça accompagne les révélations autour de la fameuse « Chouette« , goule tristement célèbre. Le mangaka nous propose donc quelques beaux affrontements avec son style caractéristique, parfois pas toujours limpide. Mais finalement la déception l’emporte un peu tant Ken eclipse les autres et notamment Yoshimura. j’aurais préféré que d’autres Goules emblématiques aient leur mot à dire. Ce tome est aussi un peu avare en révélation. Si le personnage de la Chouette lève un coin du mystère qui le nimbe, il reste encore beaucoup de questions en suspens. Néanmoins, il faut reconnaitre qu’il y aussi un vrai travail sur les personnages notamment au sein du CCG avec Juzô et Akira, ou encore sur des goules où l’on voit l’évolution comme la charismatique Toka.

Ce tome est donc propice aux affrontements, mais avec quelques maladresses. Car l’affrontement est un peu décevant du fait du manque d’enjeu et une tension encore trop faible. J’attends la suite pour voir comme Sui Ishida va conclure sa première saison, et vers quoi il compte s’engager pour la suite.

Dream Team – tomes 21-22 de Takeshi Hinata

Dream team - tomes 21-12Match – entrainement – match, voici, de façon synthétique, le programme de ce double tome. Kuzuryu continuera ainsi sa confrontation avec Kikugawa. Le match est toujours aussi serré et les adversaires se rendent coups pour coups. La tension est présente jusqu’à la fin et nous tient en haleine. Suite à ça, l’équipe de Sora va subir des séances d’entrainement difficiles où chacun sera mis devant ses faiblesses. Le but étant de faire progresser chacun pour permettre à l’équipe d’exister.

L’occasion pour Takeshi Hinata de s’attarder un peu sur les éternels remplaçants. J’ai toujours aimé son approche sur ces joueurs, qui depuis le départ, peinent à apporter quelque chose. Mais petit à petit, on sent qu’ils apprennent et deviennent de plus en plus capable d’apporter quelque chose. Mais le chemin est périlleux pour eux.
Malheureusement, le cheminement est un peu trop linéaire, puisque juste après, pour « mettre en forme » les progrès de chacun, un match va avoir lieu. Sauf que ce dernier devra se faire sans leur meilleur joueur Toby, toujours blessé.

Dream Team continue à sentir la sueur et surtout le basket. Mais jai trouvé que le tout manquait de panache et d’ampleur. Tous ces matchs manquent un peu de tension et d’ambition. Au final, gagner ou perdre n’a pas une si grande importance.
Heureusement le mangaka est assez intelligent pour ne pas tout baser que sur les phases de jeu. Ainsi les personnages sont toujours aussi attachants, parfois excentriques mais cools. Lhumour est toujours là, avec parfois un peu de tension. Mais Hinata introduit de plus en plus, mais assez discrètement, des amourettes. Je trouve souvent cet ajout facile, mais là ça reste à dose homéopathique et permet surtout de développer un peu les personnages.

En quelque sorte un tome transitoire, où l’équipe apprend à moins se reposer sur Toby. Mais j’attends la suite pour des vrais matchs avec plus d’enjeux, et pour voir chaque membre apporter sa pierre à l’édifice.

Btooom ! – tomes 14 et 15 de Junya Inoue

Btooom ! - tome 15Ces deux tomes marquent la fin de l’arc du Sanctuaire et le début d’un nouveau.
Le tome 14 conclue donc la partie du Sanctuaire (rien à voir avec Saint Seiya). Ryota affronte donc le psychopathe Torio. Ce dernier avait tout calculé pour ses méfaits. Mais c’était sans compter sur Ryota et ses alliés. Si cette confrontation se révèle intéressante et assez tactique, on ne peut s’empêcher d’en chercher l’utilité. Cet arc du Sanctuaire n’aura pas fait beaucoup évoluer l’intrigue. Mais le divertissement est vraiment au rendez-vous et fera un peu oublier l’inutilité de ce combat. Mais au moins de nouveaux personnages prennent de l’importance comme la petite Kaguya et Hikaru. Ce dernier évoluera au cours des deux tomes en passant d’un lâche, fuyant le danger à un allié précieux. Quant à la petite fille, son intérêt est encore à prouver si ce n’est apporter un peu de candeur et de « bonté » dans ce monde sans pitié. On sent qu’elle servira à apporter un peu d’humanité au tout.

Si cet opus est un concentré de combats, sans influence réelle sur la suite, le quinzième volet fera lui nettement plus avancer le fil rouge de Btooom !

En effet, le mangaka passe en revue les différents groupes et changent les règles du jeu. Ryota est accompagné de ces deux nouveaux alliés, qui se révèlent être fiables et de confiance. On retoruve également Himiko en compagnie d’Oda. Ce dernier est d’ailleurs bien développé, notamment en ce qui concerne son ex-amitié avec Ryota. On retrouve également l’inquiétant Kira avec sa bande. Tout ce petit monde va se retrouver lors d’une bataille autour des valises de ravitaillement. Sauf que ces valises ne contiennent pas ce qui est attendu. Et ce petit changement va complètement chambouler toute la stratégie sur le jeu. Surtout que cela s’accompagne de nouvelles règles, qui vont accélérer le tout et obliger les candidats à modifier leurs stratégies.

Et pour rajouter à cette sensation que l’histoire avance, on suit également les pas de l’oncle et du beau-père de Ryota, bien décidé à percer le mystère autour de sa disparition.
Un tome qui permet de faire avancer sensiblement l’intrigue générale, tout en proposant son lot d’affrontement et de stratégie. Un concentré de Btooom !

 

Voici pour ce neuvième épisode qui sera, je l’espère, suivi d’un dixième rapidement.

Laisser un commentaire »