. L'Empire Brisé, tome 2 – Le Roi Écorché de Mark Lawrence. | Fant'asie
Torospatillo 07/03/2013 1

L'empire brisé - tome 2 : Le roi écorché de Mark Lawrence

L’Empire Brisé, tome 2 – Le Roi Écorché de Mark Lawrence.

La suite d’un coup de coeur!

Rappelez-vous l’année dernière était sorti le premier tome de l’Empire Brisé intitulé le Prince Écorché qui fut un des mes coups de coeur de l’année.

Mark Lawrence nous livrait une sorte d’ovni en fantaisie, et je m’étais régalé de la violence de Jorg le héros de l’histoire, mais également du monde mis en place.
J’émettais toutefois quelques doutes sur le futur de la saga à l’époque, et aujourd’hui mes doutes ce sont envolés !
Ce second tome est sorti fin janvier et si Bragelonne avait fait beaucoup de publicité pour la sortie du premier tome, cette sortie ci n’a pas été beaucoup mise en avant… Je dois avouer que je ne sais pas trop pourquoi…

Résumé du Roi écorché chez Bragelonne.

L’Empire Brisé est agité par des affrontements sans fin. Sur le long chemin de sa quête de vengeance, l’honoré Jorg Ancrath a découvert les responsables de cette éternelle guerre, et il s’est mis en tête de les défier. Or une armée de six nations coalisées, forte de vingt mille soldats, marche sur le château de Jorg. Les bons rois savent ployer l’échine devant une défaite annoncée, ne serait-ce que pour protéger leurs sujets et leurs terres. Jorg n’est pas un bon roi. Confronté à un ennemi bien plus puissant que lui, Jorg sait qu’il ne pourra pas l’emporter à la loyale. Mais il n’a jamais eu l’intention de jouer selon les règles.

Post-Apo !

Et voilà, l’information que je n’avais pas lâché dans ma critique du tome 1,je vous la lâche comme ça en titre ! Pourquoi, et bien pour que vous vous intéressiez à ce bouquin !

En effet si le monde proposé au premier abord est un monde médiéval fantastique, on apprend très vite dans le premier tome qu’il s’agit en fait d’un monde post-apo!

Ce que j’avais pris pour des passages de fantasy classique dans le premier tome, à savoir la présence de magie, n’en sont en fait pas forcément. Mark Lawrence commence à distiller quelques explications, et j’ai bon espoir que l’univers mis en place soit complètement maîtrisé par son créateur!

L’importance de la technologie des bâtisseurs se fait également plus présente, et là encore j’ai bon espoir quant à la tournure épique que pourrait prendre le troisième opus quant à l’utilisation de certains de ces technologies.

Concernant l’histoire, on retrouve Jorg là où on l’avait laissé à la fin du premier roman, il est maintenant roi, et aspire à être Empereur.
L’arc scénaristique principal du roman se déroule 4 ans après la conquête du trône par Jorg, son château est assiégé, et l’ennemi mené par le futur Empereur est en surnombre.  Comment ce dernier peut-il se retrouver dans cette situation, et comment va-t-il faire pour  s’en sortir?

En parallèle, on retrouve Jorg 4 ans plus tôt lors d’un long voyage à travers tout l’Empire. Même si cette sous-intrigue apportera la solution aux deux questions précédemment posées, j’ai trouvé que ces passages cassés un peu le rythme du roman.

Jorg quant à lui à grandi, il fait aujourd’hui presque preuve d’empathie, attention ça reste le Jorg qu’on a aimé dans le premier tome, et en effet, si il peut comprendre ses adversaires et se poser des questions quant à leur sort, ce n’est pas pour autant qu’il ne va pas les détruire!

L’écriture de Mark Lawrence est toujours aussi agréable, et parcourir ce roman écrit à la première personne, permet une vraie balade dans la psyché de son héro, et d’en apprécier l’évolution.

Pour conclure, Le Roi Écorché confirme tout le bien que j’avais pensé du premier tome de cette saga, même si il souffre d’un petit problème de rythme. Si on perd l’effet de surprise propre au premier roman j’adhère toujours complètement au monde mis en place par Mark Lawrence, et Jorg est un anti-héro réellement fascinant. J’ai très hâte de découvrir le dernier tome de cette saga originale et folle!

Qu’avez-vous pensé de ce roman? Avez-vous lu le premier tome?

Un commentaire »

Laisser un commentaire »