. Le Trône de Fer – tome 15 : Une Danse avec les Dragons de George R.R. MARTIN | Fant'asie
Torospatillo 14/02/2013 1

Trône de Fer - tome 15 : Une Danse avec les dragons

Le Trône de Fer – tome 15 : Une Danse avec les Dragons de George R.R. MARTIN

La fin du cinquième roman.

Sorti le 9 janvier 2013 aux éditions Pygmalion, Une Danse avec les Dragons est le 15ème tome du Trône de Fer dans son découpage français, en réalité il s’agit de la 3ème partie du 5ème tome que j’avais pu lire en version anglaise et qui m’avait relativement déçu.

Il fait ainsi suite au Bucher du Roi et aux Dragons de Meerenn, et objectivement ce découpage à fait beaucoup de bien à ce roman, évitant le côté pavé imbuvable de son homologue anglo-saxon ; surtout qu’il s’agit de la fin du tome, là où tout va chavirer.

Concernant la couverture, autant celle du précédent tome était magnifique, autant celle-ci ne m’a pas convaincu plus que ça, et je ne suis même pas sur d’avoir identifié de la scène dont elle est extraite.

Résumé de Une Dans avec les Dragons chez Pygmalion.

Daenerys a eu beau se plier à toutes les exigences du peuple de Meereen – épouser Hizdahr zo Loraq, rouvrir les arènes de combat, pactiser avec des mercenaires qui l’ont déjà trahie-, rien n’y fait : la paix précaire risque à tout moment de dégénérer en un siège sanglant.

D’autant plus que la jument pâle, cette peste incurable, continue de faire des ravages aux portes de la ville. Yezzan zo Qaggaz, le maître de Tyrion, figure parmi les dernières victimes en date. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le nain y voit une occasion unique de prendre la poudre d’escampette.

Pendant ce temps, au Nord, les portes de Winterfell demeurent obstinément closes, tandis que la forteresse disparaît peu à peu sous un épais manteau de neige. Ses remparts servent-ils à protéger ses occupants de l’assaut de moins en moins probable des troupes de Stannis Baratheon ou à sceller leur tombeau?

Une danse avec les dragons clôt un chapitre important du Trône de Fer, la plus célèbre des sagas de fantasy, qui depuis 2011 et sans doute pour de nombreuses années à venir, séduit à la télévision un très large public. Son auteur, George R.R. Martin, s’y consacre aujourd’hui quasi exclusivement.

Quelques chapitres pour relancer l’intérêt de la saga!

Évidemment alors que les deux précédents tomes étaient très (trop) introductifs, on arrive ici à la fin du roman original aussi l’histoire commence à décoller doucement pour finir sur une poignée de chapitres qui m’a fait me rappeler pourquoi cette saga était si bonne !

Et oui après cette longue mise en place George R.R. MARTIN fait enfin avancer sa saga, et nous donne de quoi réfléchir sur la suite de l’histoire.

Comme je vous l’avais dit précédemment, on retrouve dans ce tome les personnages du tome 4 (intégral), si certains déçoivent, notamment le chapitre dédié à Aria qui est peu passionnant, même si il pourrait s’avérait riche en potentiel,  le retour à Port-Réal s’avère salvateur! La dernière scène dédiée à la Reine Cerseï est un exemple d’intensité, et en bouleversera plus d’un !

Daenerys est moins présente, et vu au combien ses dernières interventions étaient peu captivantes, je me suis réjouit de cette situation, surtout qu’on peut enfin espérer la fin de son côté nian-nian.

Les quelques chapitres consacrés aux Fer-Nés m’ont personnellement régalés, mais c’est certainement dû au fait que je suis friand d’histoires de pirates, mais je pense qu’ils pourraient prendre beaucoup d’importance dans la suite de la saga!

La fin de l’ouvrage ré-ouvre la guerre pour la conquête du Trône de Fer, et on peut espérer un prochain tome passionnant.

Toutefois, ce tome reste imparfait sur certains points, même si les intrigues qui se passent dans le Nord semblent se dénouer, leurs conclusions tombent un peu comme un cheveu sur la soupe, et l’auteur ne nous donne pas toutes les clefs pour les comprendre, j’espère qu’il finira par nous les livrer, car en l’état c’est un peu faible.

[ATTENTION SPOILER] Enfin, pour ma part, y a quelque chose qui ne fonctionne plus dans le Trône de Fer, et ce depuis le 3ème tome (de mémoire), c’est le fait de ne plus croire à la mort de certains personnages, surtout quand un prête rouge n’est pas loin. Du coup une scène qui aurait pu être une scène coup de poing me marque que très peu et j’ai tendance à ne plus croire certaines situations. [FIN DE SPOIL].

Enfin, j’ai regretté l’absence de “punchline” dans ce tome, George R.R. MARTIN a su écrire certaines répliques aujourd’hui culte, et ce tome en manque cruellement. Je me dois toutefois de vous livrer un court extrait, que les fans de nanars vont apprécier : “Ces chevaliers de la Garde Royale sont aussi inutiles que des tétons sur une cuirasse”. Ca vous rappelle rien?

Pour conclure, le découpage du roman lui aura été salvateur, et on se retrouve avec un tome de bonne qualité, qui s’accélère sur la fin et nous livre quelques très bons chapitres qui auront certainement leur importance dans la suite de la conquête du Trône de Fer. Finalement, maintenant que beaucoup de situations se sont dénuées on ne peut que regretter que le prochain tome ne sorte pas avant de nombreuses années. J’ai hâte de continuer cette saga épique, même si son tome 5 aura certainement été le plus faible de la saga ! On en reparle dans cinq ans?


Avez-vous lu ce tome? Qu’en avez-pensé?


Un commentaire »

Laisser un commentaire »