. La Voix de L'Empereur, tome 1 – Le Corbeau et la Torche de Nabil Ouali. | Fant'asie
Torospatillo 13/11/2014 1

La voie de l'empereur

La Voix de L’Empereur, tome 1 – Le Corbeau et la Torche de Nabil Ouali.

Nouvelle plume.

Mnemos fait fort cette année en s’entourant de plusieurs jeunes auteurs français de talent. Après l’excellent Bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti publié en début d’année, cette fin d’année sera certainement marquait par la plume et le talent de Nabil Ouali.

En tout état de cause, Mnémos a sorti le grand jeu pour ce jeune auteur, et publie le livre dans une belle couverture rigide avec une illustration minimaliste mais efficace, le tout imprimé sur  du papier de qualité, bref un bel objet.

Pour ceux que le texte importe plus que le support, il est toujours plaisant de constater que Mnémos fait un bel effort sur le prix en version numérique.

Le Corbeau et la Torche est ainsi le premier tome d’une saga intitulée la Voix de L’Empereur dont je ne sais pas si le nombre de tomes a déjà était annoncé.

Résumé de La Voix de L’Empereur, tome 1 chez Mnémos.

Voici l’histoire de quatre destins réunis au cœur d’un empire mourant. L’enfant du village gelé, le paladin hanté par un sombre secret, le prêtre émérite d’un ordre qu’il méprise, et le fils de l’empereur.

Dans les rues des cités fourmillantes ou les profondes forêts, chacun accomplit un voyage sur les routes de l’empire mais aussi dans les méandres de son être : quelles sont les ficelles que tire le clergé dans les coulisses ? Qui a tenté de tuer l’empereur et d’éteindre à jamais sa voix ? Sur le sentier escarpé qui mène au pouvoir, le chemin est infiniment plus important que le sommet.

Nabil Ouali a taillé cette aventure comme un diamant dont chaque face compose une légende belle et cruelle. L’auteur entrelace les destins pour mieux les déchirer à la manière d’une Robin Hobb, avec un raffinement et une profondeur qui le placent d’entrée dans le sillage des meilleurs auteurs de fantasy.

Captivant.

Par le fond, comme par la forme, Le Corbeau et la Torche est un roman captivant.
En la forme, l’écriture de Nabil Ouali est brillante et s’élève réellement au-dessus la mêlée. S’il n’est peut-être pas encore au niveau de ceux qui pour moi sont les plus belles plumes françaises, à savoir Messieurs Jaworski et Damasio, il s’en rapproche à grands pas. Son écriture à une certaine sonorité et un rythme très spécial. Le texte est ponctué de poèmes ou chansons en vers et j’imagine la discipline plaîre énormément à son auteur.
De plus Nabil Ouali prend son temps pour poser l’ambiance de son roman et décrire tel ou tel paysage ou lieu, le tout sans jamais lasser son lecteur.

Et si Nabil Ouali ne lasse jamais c’est qu’il mène son intrigue de main de maître. Le roman se focalise principalement sur 4 personnages mais les personnages secondaires ne sont pas pour autant délaissés. De plus, le traitement est intéressant dès lors que l’histoire fait que certains personnages, pourtant des plus sympathiques pris hors contextes, se retrouvent détestés du lecteur.

Évidemment les multiples points de vue permettent de passer sous silence certains passages de l’histoire pour mieux permettre leur révélation plus tard dans le récit. C’est certes classique mais ça fonctionne toujours aussi bien.
L’histoire est tissée par les intrigues et l’action se fait rare, mais aboutie à de beaux moments de bravoures quand les armes sont sorties. Je me suis réellement laissé transporter par ce roman, les intrigues sont captivantes, et le monde décrit recèle bien des secrets.

De plus le roman se veut plein de promesses, plusieurs aspects de l’univers mis en place, qui semble d’une richesse folle, n’ont été que survolés, mais le tout est cohérent et ambitieux.

Pour conclure, je ne peux que recommander très vivement la lecture de ce premier tome de La Voix de L’Empereur. Nabil Ouali devient un auteur à surveiller de près. Son écriture est brillante, son intrigue captivante et le monde mis en place est des plus ambitieux. De plus le roman se conclut sur une révélation des plus originale qui fait que je me languis déjà de lire la suite de ce roman.

Avez-vous lu ce roman? Qu’en avez-vous pensé?

Un commentaire »

Laisser un commentaire »