. KIOSQUE – Justice League SAGA | Fant'asie
Del Poyo 19/12/2013 2
KIOSQUE – Justice League SAGA
  • Contenu
  • Graphismes

KIOSQUE – Justice League SAGA

UN NOUVEAU MENSUEL

Ce mois de Novembre voit l’apparition d’un nouveau mensuel chez Urban Comics : Justice League Saga. L’offre déjà riche avec Batman Saga, Green Lantern Saga et DC Saga voit ce dernier disparaître pour renaître de ses cendres en deux nouveautés ! Superman Saga qui sortira en 2014 regroupera les séries propres à la Super-famille (on en reparlera !). Mais en attendant le dernier bébé de la famille Saga, Justice League Saga vient remplacer le défunt mensuel.

Urban Comics a voulu enrichir l’univers DC en France, et c’est plutôt bon signe que la demande est là, on devrait se nourrir de DC Comics pour encore pas mal de temps ! Justice League Saga est d’autant plus pertinent qu’Urban Comics regroupe les trois séries qui seront le théâtre d’un événement énorme : Trinity War. D’ici quelques mois, la Justice League, la Justice League Dark (aussi appelé la Ligue des Ténèbres) et la Justice League of America vont s’affronter et Justice League Saga restera le meilleur moyen de suivre l’intégralité de ce cross-over.

Justice League Saga, c’est aussi le meilleur moyen de racoler les retardataires. En effet, la plupart des séries présentes dans ce premier numéro entament un nouvel arc, ce qui évite évidemment aux néophytes d’être perdu.

LE CONTENU

Comme son nom l’indique, JL Saga regroupe les trois séries Justice League, Justice League Dark et Justice League of America. Seule la Justice League Dark (Jeff Lemire, Ray Fawkes et Mikel Janin) est en plein récit et sera un peu rude à digérer brute. Là-dessus, Urban Comics manque un peu de discernement et les nouveaux lecteurs auraient apprécié un petit dossier de 2 pages présentant les héros de cette ligue méconnue et récapitulant l’intrigue en cours.

Le numéro de Justice League (qui regroupe les plus grands héros de l’Univers DC à savoir Superman, Batman, WonderWoman, Flash, Green Lantern, Cyborg et Aquaman) présent dans ce JL Saga est un épisode de transition. La guerre contre l’Atlantide s’est terminée lors du dernier numéro de DC Saga, et il est temps pour la Justice League de recruter de nouveaux membres. C’est donc le moment de vous mettre à lire la Justice League ! Geoff Johns et Jesus Saiz aux commandes.

Concernant la série Justice League of America (Geoff Johns et David Finch), il s’agit là du tout premier numéro US, donc que dire de plus ? Cette seconde ligue de justice est mise en place par le gouvernement américain afin de rassurer la population qui n’a plus confiance en la Justice League originelle. C’est aussi la police d’assurance du gouvernement contre la Justice League. Si cette première devient une menace, qui devra les arrêter ? La Justice League of America regroupe des héros tout frais, tout neuf, comme Vibe ou Katana, mais on retrouve, bien entendu, les grands classiques comme Catwoman, Green Arrow, Hawkman ou encore le Limier Martien. Personnellement, ce sont ces deux derniers qui me donnent vraiment envie de lire la série. Un peu déçu au départ de ne pas retrouver ces héros dans la Justice League, quel plaisir de les retrouver ici ! A noter l’excellent David Finch au dessin !

Enfin, le mensuel JL Saga regroupe les aventures de trois héros en solo : Shazam! (publiée aux US comme back-up de la série Justice League), Flash et Green Arrow. Shazam! (scénarisé par Geoff Johns) n’a rien de bien extraordinaire, si ce n’est le dessin de Gary Frank. L’avantage ici est la découverte d’un héros que peu de gens connaissent. Concernant Green Arrow, il s’agit là d’un nouvel arc avec Jeff Lemire aux commandes du scénario (auteur populaire en ce moment, notamment avec Trillium chez Vertigo – à paraître en 2014 chez Urban) et Andrea Sorrentino aux pinceaux, un duo programmé pour dynamiser la série.

Par contre, si Flash garde son scénariste attitré, Brian Buccellato, la série arbore un nouveau look avec Marcio Takara, qui n’est pas mauvais du tout. Mais j’étais tellement fan de Manapul ! Rassurez-vous, la série reste excellente et bourrée d’action, avec une parfaite maîtrise de la narration et des mises en page toujours extra (jugez par vous même!) malgré l’absence du dessin de Manapul. Cette série, dans son ensemble, reste parmi les meilleures que DC ait pu proposer depuis le début de la Renaissance (en tout cas de celles que j’ai pu lire). Elle justifie presque à elle seule l’achat de ce JL Saga et je soupçonne Urban Comics de ne pas sortir Flash en librairie pour cette raison précise.

En conclusion

Ce nouveau mensuel Justice League Saga n’est finalement pas si indispensable que cela. Je dirais même qu’il s’adresse plutôt aux lecteurs de DC Saga qu’aux néophytes (et c’est dommage). Et pourtant, tout nouveau lecteur pourra y trouver un point d’entrée idéal. Hormis Justice League Dark et Shazam!, on repart sur de bonnes bases. Malheureusement pour le lancement de cette nouveauté Urban, il s’agit principalement ici d’épisodes transitoires qui annoncent de grandes choses, et on assiste donc à un départ un peu mou pour ce magazine. Ceci dit, la tension monte, la Justice League est en froid avec le monde, la Justice League of America affiche clairement son objectif de contrer Superman & co., et un bonus spécial Justice League #0 à la fin de ce mensuel annonce clairement la Trinity War… De grandes choses vont arriver, et ça sera dans les pages de Justice League Saga, qui voudrait rater ça ?

Alors, qu’attendez-vous ? Si jamais vous n’êtes pas encore convaincu, voici en petit bonus une magnifique planche de la Justice League of America !

Et vous, achèterez-vous le mensuel Justice League Saga ? Etes-vous tenté par cette nouvelle formule ?

2 commentaires »

  1. Juju Gribouille 22/12/2013 at 19:41 -

    Hello,
    Je cherchais le DC Saga 19 de décembre en vain… je viens de comprendre pourquoi!

    Mais du coup j’ai raté la transition avec le Justice League Saga. 🙁

  2. Del Poyo 23/12/2013 at 01:19 -

    Et oui ! Pas de DC Saga 19 ! 🙂
    Par contre, pour le Justice League Saga, n’hésite pas à demander à ton libraire, il y a généralement du stock chez l’éditeur et le libraire peut t’en commander (je ne recommande pas d’acheter là bas, mais sur le site de la fnac, le #1 est encore dispo par exemple). 😉

Laisser un commentaire »