. [Jeux Video] InFamous 2 sur PS3 | Fant'asie
Kameyoko 23/08/2011 1

Infamous 2 sur PS3 - jacquette

Test du jeu InFamous 2 sur Playstation 3

Un jeu video très comic

Deux ans après la très bonne surprise InFamous, les studios Sucker Punch (aucun rapport avec le film de Zack Snyder) nous reviennent pour ce deuxième opus qui se veut plus énorme.
Ainsi on aura toujours la possibilité d’incarner un super-héros aux pouvoirs électriques ou un super-vilain. Le choix appartient toujours au joueur.

Entre son scénario, son héros et ses pouvoirs, mais aussi dans sa mise en scène, Infamous 2, une exclusivité PS3,est un jeu très orienté comic. Et ça, ce n’est pas pour me déplaire. Surtout que j’avais beaucoup aimé le 1.

Infamous 2 est-il meilleur que son prédécesseur ?

Infamous 2, développé par Sucker Punch et édité par Sony est disponible à la vente depuis le 8 juin 2011, exclusivement sur Playstation 3.

Scénario

Infamous 2 débute juste après les évènements du premier opus. Il est donc conseillé d’avoir joué au 1 avant d’entamer le 2.
Tout commence avec un combat dantesque contre la Bête qui pourrait figurer dans un God of War. Mais Cole MacGrath se fait laminer par ce boss et perd une partie de ses pouvoirs. Pendant ce temps là, Empire City est détruit par la Bête.

Pour espérer vaincre cette créature, notre héros s’exile du coté de New Marais, à l’autre bout du pays, pour pouvoir récupérer une partie de ses pouvoirs. Il espère aussi trouver comment détruire cette créature.

Mais cette ville, surement inspirée par la Nouvelle Orléans, est loin d’être un havre de paix. Des milices violentes et de redoutables créatures font régner la terreur.

Infamous, premier du nom, avait un bon background initial mais pêchait par un scénario convenu et qui ne proposait pas des rebondissements passionnants.
Sucker Punch, nous offre pour ce deuxième opus un scénario plus travaillé, avec des rebondissements jalonnant l’aventure . Le joueur a plus l’impression d’influencer l’histoire avec différentes voies possibles. Ce qui renforce l’implication du joueur. Ce dernier a toujours le choix d’être un super-héros ou un bad guy.
Si on rajoute à ça, l’ambiance du jeu, les pouvoirs super-héroique du héros, des méchants plus stylisés, des passages de scénario fait à la façon BD, nous avons là un InFamous 2 qui s’oriente encore plus vers le comic.

C’est un des jeux, hors licence, que je trouve qui s’inspire le plus des comics. C’était déjà le cas dans le 1, mais cette impression est renforcé ici, d’autant plus que Cole gagne de nouveau pouvoir. Et personnellement, j’aime cet aspect.

Il ne faut néanmoins pas se voiler la face, car même meilleur, le scénario n’en demeure pas moins un peu faible.

La durée de vie du jeu ne doit pas excéder une quinzaine d’heure. Je n’ai pas encore fini le jeu mais je sens qu’on approche de la fin. Même si ça parait un peu juste, la durée de vie peut s’allonger en refaisant l’histoire en optant pour l’autre orientation (bien ou mal) et en faisant toutes les quêtes annexes.

Gameplay

Pour les habitués du premier jeu, on retrouve bien évidemment les mêmes mécaniques de jeu. Le héros possède toujours des pouvoirs électriques lui permettant de lancer des éclairs, de grinder sur des fils électriques, de planer, ou d’envoyer des grenades d’énergie.

Mais les développeurs ont affiné le gameplay avec encore plus de combos, de pouvoirs et de possibilités. Cole est beaucoup plus fluide, rapide et maniable. Il se voit doté de nouveaux pouvoirs (qui peuvent varier en fonction de l’orientation bien-mal du héros) et d’une nouvelle arme : l’amplificateur. De fait, le corps à corps prend plus d’importance et j’ai eu tendance à l’utiliser beaucoup plus que dans le premier volet.

Ainsi lors des affrontements, le joueur a une palette de coups et de possibilités qui permettent de s’adapter à la situation, de varier les plaisirs et d’exécuter de superbes combos.

Toutes ces améliorations rendent les phases de combat plus jouissives et nerveuses. De même l’exploration des lieux est aussi meilleure grâce à des nouveautés permettant d’escalader et de déambuler encore plus facilement dans New Marais.

Le Karma a toujours un rôle prépondérant puisqu’il permet d’avoir accès à certains upgrades plutôt que d’autres.

Certains upgrades sont juste dévastateurs et jouent sur le coté spectaculaire. Bref c’est jouissif et totalement comic !

J’ai pris encore plus de plaisir à explorer cette nouvelle ville aux multiples possibilités, environnements et ennemis. Les missions, objectifs et différentes phases sont assez variées et permettent de prendre son pied. Même si au bout d’un moment c’est un peu répétitif pour les quêtes facultatives.

Le gameplay a vraiment été approfondi et fait preuve d’efficacité.

Graphisme

InFamous 2 est un superbe jeu, très bien réalisé. Il doit beaucoup à ce nouveau terrain de jeu : New Marais. Peut-être plus vaste qu’Empire City, cette ville qui s’inspire de la Nouvelle Orléans est juste magnifique, avec une atmosphère superbe, entre ses couleurs chaudes, ses marais, ses batiments typés européens, ces séquelles post-Katrina (ou du moins d’inspiration de cette catastrophe)… Cette ville, même un peu dévastée, est très belle, avec de beaux bâtiments…

D’un point de vue purement artistique c’est à tomber. Même si, techniquement, le jeu exploite les capacités de la PS3, avec des effets pyrotechniques de toute beauté, il y a quelques ratés techniques, un peu désagréable, notamment cet aliasing et quelques bugs.

Mais ce vaste environnement, bien animé, bien détaillé est assez énorme et on prend vraiment plaisir à évoluer dans cette nouvelle ville.

Même si ce n’est pas du graphisme à proprement parlé, j’ai encore beaucoup apprécié les passages racontés sous format comic. Certes ce n’est pas du grand art, mais ça confère à ce jeu cette dimension comic qui le rend si singulier.

L’ambiance du titre est enivrante et assez addictive. Un vrai plaisir visuel.

Conclusion

InFamous était déjà un jeu qui m’avait plus malgré quelques petits problèmes de scénario un peu plat, de quelques bugs. Mais InFamous 2 est encore meilleur. Sucker Punch a su garder l’essence de ce jeu et notamment son esprit comic tout en peaufinant et améliorant le scénario, les graphismes, le gameplay et le divertissement.

La prise de risque est maîtrisée, puisqu’il s’agit d’amélioration et non pas de refonte, mais c’est concluant. Le résultat est à la hauteur de l’attente, c’est beau, jouissif et immersif.

Malheureusement, quelques défauts, surtout d’ordre technique sont encore présents. Tout comme le scénario et les dialogues, qui bien que légèrement meilleurs, ne sont quand même pas un modèle du genre car un peu fades.

Infamous 2 est donc un très bon jeu, divertissant et plaisant, qui s’améliore sensiblement, mais sans surprendre pour autant. Du travail de qualité à défaut d’une grosse créativité.
Ne boudez pas votre plaisir, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Et vous qu’en avez-vous pensé? Le trouvez-vous plus jouissif ? Est-ce un jeu très axé comic ?

Un commentaire »

  1. Neurazic 02/08/2013 at 15:12 -

    Très bon jeu en effet ! Mon premier Platine ^^

Laisser un commentaire »