. [Jeu video] The Last of Us sur PS3 | Fant'asie
Bagooor 11/07/2013 3
  • Scénario
  • Graphisme
  • Jouabilité
  • Durée de vie

Test de The Last of Us sur PS3

Après le succès de la trilogie Uncharted, le dernier titre du studio Naughty Dog était très attendu.

Et c’est dans un genre très différent qu’ils reviennent, créant de toute pièce un univers pesant mais addictif avec ce The Last of US, exclusivement sur PS3

Scénario et modes de jeu

L’intrigue débute par une nuit ordinaire, où d’étranges incidents vont changer à jamais la vie de beaucoup de monde.

D’étranges Spores se sont répandus dans l’air, infectants ainsi les Hommes qui les respirent ou qui se font attaquer par des infectés.

Nous avons donc là une histoire qui pourrait faire penser à un jeu de zombies, mais le tout est bien rendu, ne tombant pas dans l’effet de mode.

Le monde créé dans The Last of Us est ainsi futuriste, mais également apocalyptique, où les citoyens sont regroupés dans des villes en quarantaine, loin des infectés qui peuplent le reste du monde.

Pour le moment je n’en suis pas très loin, mais le monde à parcourir s’annonce plutôt impressionnant ! J’ai hâte de pouvoir continuer mon avancement.

The Last of Us propose donc un mode histoire avec 3 modes de difficultés au démarrage (puis un 4ème, sans doute disponible après avoir terminé une première fois l’histoire), suivi d’un mode Nouvelle Partie+. Je ne sais pas pour le moment ce que cela apportera, mais cela laisse beaucoup de choix aux joueurs, pour suivre l’intrigue à leurs rythmes.
Pour ma part, je me suis lancé directement en difficile, histoire d’apprécier au mieux le jeu (et de faire durer le plaisir).

Un mode multijoueur est également disponible, mais je ne m’y suis pas encore attardé.

Graphismes et contenu

Depuis le lancement de la PS3, de nombreux jeux ont poussé la console dans ses retranchements, proposant des graphismes toujours plus poussés.

Uncharted 3 était déjà très beau, mais là, The Last of Us est vraiment sublime. Les cinématiques sont de toute beauté, nous donnant presque l’impression d’être en train de suivre un film.

Au niveau des environnements, les paysages recouverts de végétations sont superbes, bien que l’on retrouve là la patte de Naughty Dog. Il n’y a pas de zones ouvertes, mais elles laissent pourtant la sensation au joueur de pouvoir évoluer comme il le souhaite. En gros, il arrive que plusieurs chemins soient disponibles, laissant ainsi croire que le joueur possède une liberté de jeu.

Il faut également noter qu’il y a pas mal de vie dans les environnements. En traversant une rue, nous assistons ainsi à l’arrestation de 4 personnes et lorsque l’un d’eux tente de s’enfuir, il se fait abattre. Cela donne ainsi un peu de vie à l’environnement que l’on traverse et apporte un peu de vie.

Du côté de la durée de vie, je ne pourrais pas vraiment me positionner vu que je n’ai pas encore atteint le bout du jeu.
Pourtant, la durée de vie semble être très raisonnable, avec également une rejouabilité intéressante (quoi qu’au bout de la seconde fois, cela risque de devenir redondant).
Je fais le mode solo en difficile, mais n’ai pour le moment pas rencontré de grosse difficulté. Il faut par contre avancer à tâtons car les équipements sont rares et les munitions très précieuses !

Jouabilité

Si du côté des environnements, on retrouve la patte de Naughty Dog, la jouabilité est également facilement reconnaissable.

The Last of Us n’est certes pas un jeu d’aventure et de plate-forme, mais les commandes sont faciles à prendre en main.

Par contre, le personnage de Joël est un peu plus lent que Nathan, avec disons une plus grande latence dans ses mouvements. Mais à sa décharge, il n’est pas tout jeune, ni aventurier dans l’âme.

Joël possède cependant un peu plus de possibilités, avec une utilisation des touches vraiment intéressantes et intuitives. D’ailleurs, de nombreuses astuces sont disponibles, permettant de découvrir la jouabilité et les accessoires (ou d’y revenir par la suite).

Il est aussi à noter que la gestion des équipements se veut proche de la réalité, avec à portée de main un nombre restreint d’objets, qui nécessitent de temps à autre d’entrer dans le menu de gestion des objets et d’échanger des armes ou accessoires.

Et pour que cela reste réaliste, le menu de gestion ne met pas le jeu en pause : du coup, le changement d’une arme en court d’affrontement devient très vite sportif ! Il faut faire vite et espérer survivre jusqu’à ce que l’on ait pu changer son arme ou fabriquer un kit de santé. Je peux vous dire qu’à certains moments, c’est très immersifs !

Avis général

J’ai encore beaucoup de choses à découvrir et une longue histoire qui m’attends, mais pour le moment les quelques heures passées sur The Last of Us m’ont laissé une très bonne impression.

On sent bien que le jeu a été préparé depuis longtemps, car je n’ai pas rencontré de problèmes ou de bug et la durée de vie s’annonce plus que correcte. Il y a également pas mal de petites choses à rechercher tout au long de l’aventure, ce qui ravira les fans de trésors d’Uncharted.

Un peu à la manière de Hitman, où le joueur décidait de la manière de faire pour terminer l’intrigue, le choix est également permis dans The Last of Us. Le joueur peut donc utiliser les armes en sa possession ou bien tout simplement tenter de contourner l’ennemi furtivement. Cela permet au jeu de s’adapter un petit peu au joueur, suivant le style de jeu de chacun.

Par contre, suivant le mode de difficulté, il est très largement conseillé de la jouer furtif, car de toute façon les armes ne sont là qu’en dernier recours.

Le déroulement de l’intrigue, ainsi que la réalisation des cinématiques donnent une réelle impression d’être en train de suivre un film. C’est très bien réalisé et réaliste (dans la mesure du possible) !

Et pour renforcer cette impression, le jeu ne réalise qu’un seul chargement : lors du lancement du jeu. Par la suite, tout s’enchaîne, sans chargement. On se retrouve donc happé dans l’histoire, sans voir défiler le temps passé sur le jeu.

Après une trilogie qui aura marqué la PlayStation 3, Naughty Dog nous propose là une aventure vraiment passionnante et bien menée, où l’on rentre rapidement dans le jeu malgré une ambiance tendue et légèrement horrifique.

The Last of Us est sans conteste le jeu de cet été et plaira au plus grand nombre, bien que l’histoire puisse en rebuter certains.

3 commentaires »

  1. Lien 19/07/2013 at 15:37 -

    En tous cas ton test donne envie, j’avais déjà entendu parler de ce jeu depuis quelques temps et je ne sais pas si je vais pouvoir attendre de le trouver en occasion!! :mrgreen:

  2. Romuald 16/08/2013 at 00:12 -

    The Last of us est ce qui représente la maturation d’un Uncharted et des jeux de ce genre : c’est une perle rare qui résume l’essence du savoir-faire des développeurs en matière cinématographique et artistique. On touche ici un jeu vidéo grand public certes, mais qui confirme que le jeux vidéo est parfois un art.

  3. jeu de ferme 18/02/2016 at 13:15 -

    The Last of us est pour moi l’un de tous meilleurs jeux de la PS3. L’histoire est envoutante et la réalisation parfaite. La version remastered sur PS4 vaut vraiment le coup pour ceux qui n’ont pas connu le jeu sur PS3.

Laisser un commentaire »