. Jeu Vidéo – JoJo's Bizarre Adventure – All Star Battle | Fant'asie
Bagooor 09/05/2014 3
  • Scénario
  • Graphisme
  • Jouabilité
  • Durée de vie

JoJo’s Bizarre Adventure – All Star Battle

Depuis l’annonce de la sortie de l’adaptation en jeu de combat de JoJo’s Bizarre Adventure en France, j’étais impatient de pouvoir mettre la main dessus.

La sortie d’un jeu JoJo’s par chez nous est un événement assez rare pour être souligné !

Scénario et modes de jeu

De nombreux modes de jeux sont disponibles.

Il y a évidemment le mode Histoire, qui permet de revivre les 8 parties de la série JoJo’s Bizarre Adventure. Les combats sont assez variés et de nombreux challenges sont proposés (on débute souvent avec un handicap sur l’adversaire, ce qui corse énormément les affrontements).

L’histoire des différentes saisons est ainsi racontée de manière succincte afin de mener le joueur aux principaux affrontements.

Lorsque l’on a terminé une saison, il est ensuite possible de refaire celle-ci, en manipulant les adversaires (et l’on se retrouve ainsi avec un avantage sur l’autre joueur).

L’autre mode de jeu que j’ai bien apprécié, c’est le mode Campagne. Avec des points d’actions, l’on a la possibilité de faire des affrontements contre d’autres joueurs ou des boss afin de remporter des médailles : celles-ci sont ensuite utilisables pour personnaliser notre avatar (costume, couleur, provocation…).

En plus de ces 2 modes de jeux, il y a bien évidemment les grands classiques, avec un mode Versus et un mode Arcade, qui nous permet d’affronter d’autres joueurs ou une IA selon nos envies.

Le joueur a ainsi l’embarrât du choix pour s’éclater, même si je regrette cependant qu’il n’y ai pas d’initiation pour aider à la prise en main des commandes (on découvre donc les possibilités de combat en cours de route…).

Graphismes et contenu

La difficulté était de rendre cohérent la cohabitation entre les différents personnages de la série, tous d’une époque différente.

La réalisation en cell-shading rétro est donc toute trouvée, car cela donne une ambiance qui correspond à merveille à l’ensemble des protagonistes.

Tous les personnages sont reconnaissables pour peu que l’on ait lu les différentes saisons de JoJo’s Bizarre Adventure et c’est vraiment plaisant de les prendre en main et de combattre avec eux (les poses de combats de Joseph Joestar sont vraiment hilarantes – saison 2).

14 personnages sont disponibles au début, mais tout autant d’avatars seront déblocables au fur et à mesure du temps de jeu. Je n’ai pas pu aller très loin, mais les différents personnages que j’ai pu essayer disposaient tous d’un style de jeu différent : rare sont les personnages à disposer des mêmes attaques.

Au niveau des arènes, seulement 7 sont disponibles au début. Je ne sais pas si d’autres seront ouvertes plus tard, mais en l’état, c’est un petit peu faible, même si des dangers sont présents dans chacune d’elles.

En parlant des arènes, celles-ci sont peu être un peu pauvre en interactions (à l’exception des zones dangers) et peuvent paraître un peu ‘vides’.

C’est dommage qu’avec le peu d’arènes disponibles, elles n’aient pas été un peu plus travaillées que ça.

Jouabilité

Je n’ai jamais été très bon en jeu de combat, donc la prise en main a été un peu laborieuse pour ma part.

Mais il est rapidement possible de réaliser des enchaînements sympathiques en quelques minutes.

Comme dit plus haut, les personnages ont pour la plupart tous des coups et des enchaînements qui leurs sont propres. Aucun personnage n’est donc similaire à un autre, même si des styles de combats peuvent être identifiés (Onde, Stand, Vampirisme…)

Là où le bas blesse, c’est que les personnages n’ont que quelques coups spéciaux à leur disposition ! Une dizaine tout au plus. On peut rapidement en faire le tour, même s’il doit être possible de les enchaîner pour faire des combos dévastateurs.

Également, certains mouvements ne sont pas simples à placer. Si l’on souhaite faire déplacer le personnage, pour contourner l’adversaire, on peut par exemple se retrouver en train de sauter car le mouvement a mal été pris en compte.

C’est rageant, surtout lorsque l’on souhaite éviter un élément du décor qui nous tombe dessus…

Avis général

Les lecteurs de JoJo’s Bizarre Adventure devaient attendre depuis des lustres de pouvoir s’adonner à des affrontements entre manieurs de Stand, et ce titre permet de réaliser ce rêve.

Dans l’ensemble, JoJo’s Bizarre Adventure : All Star Battle est une belle réussite, car il réussi à concilier différents personnages de différentes époques, pour nous donner quelque chose de cohérent et de jouissif.

L’ambiance rétro qui règne dans les menus et les musiques du jeu est vraiment top et l’on est rapidement immergé dans cet univers loufoque et décalé !

Malgré tous ces bons côtés, le titre n’est cependant pas exempt de défauts.

Les arènes sont assez peu nombreuses et les environnements sont vides. Cela n’aide pas vraiment pour l’immersion, même si un bon travail a été réalisé sur le mode Histoire pour faire découvrir la richesse de la série aux non initiés !
De même, les quelques attaques spécifiques disponibles pour chacun des personnages sont trop peu nombreuses pour être suffisantes et l’on est rapidement ennuyé par la sensation de répétition de certains combats. Mais pour les joueurs occasionnels, cela reste plaisant de lancer le titre pour faire quelques combats avant de passer à autre chose.

Mon attrait pour ce titre est néanmoins biaisé par mon attachement à la licence JoJo’s Bizarre Adventure, qui me fais passer rapidement sur certains défauts qui rebuteront certainement les joueurs ne recherchant qu’un jeu de combat.

Cependant, le titre est sans doute une porte d’entrée intéressante sur la série de Hirohiko Araki, qui permet d’avoir une vision global sur l’ensemble de son oeuvre et sur les différentes ambiances et intrigues qu’il a créé.

Pour conclure, JoJo’s Bizarre Adventure : All Star Battle est un jeu très agréable à jouer, qui ravira les fans de la série et pourquoi pas, les fans de jeux de combat.

Les quelques défauts, récurrents aux jeux de combats (ou alors je fais souvent de mauvais choix) ne sont pas complètement pénalisants. L’atmosphère particulière et décalée du manga se retrouve aisément, pour mon plus grand plaisir.

Voir Star Platinium, le Stand de Jotaro Kujo, réaliser son attaque ponctuée de son fameux cri OraOraOra… est jouissif !

3 commentaires »

  1. xbox 11/12/2014 at 13:08 -

    j’ai pas encore vu la série mais j’en ai entendu parler et apparemment elle est superbe, je pense que je vais l’acheter et l’essayer à mon tour!

  2. cheat fifa 16 28/09/2015 at 16:27 -

    Enormissime ça, merci pour le récap de ce jeu !

  3. Tony Ringard 12/09/2016 at 20:35 -

    Merci pour ce récapitulatif trés complet !

Laisser un commentaire »