. [Jeu Video] Beyond : Two Souls par Quantic Dream, avec Ellen Page et Willem Dafoe | Fant'asie
Bagooor 31/10/2013 3
  • Scénario
  • Graphisme
  • Jouabilité
  • Durée de vie

Test de Beyond : Two Souls sur PS3

Quantic Dream est un studio français qui a su se faire remarquer avec l’exclusivité PlayStation Heavy Rain sorti en 2010.
Un peu plus de 3 ans plus tard, le studio revient avec une nouvelle exclusivité PS3, Beyond : Two Souls.

Scénario et modes de jeu

L’intrigue de Beyond : Two Souls va faire suivre au joueur la vie de Jodie, une jeune fille disposant d’un étrange pouvoir.
Sans que l’on sache pourquoi, elle est en effet liée à une mystérieuse entité nommée Aiden, qui peut interagir avec les environnements entourant la jeune fille. Elle est la seule à pouvoir le distinguer et à pouvoir dialoguer avec lui.

Cette particularité rend donc Jodie très spéciale, mais cela lui fera vivre de nombreuses aventures, où le joueur aura également son mot à dire.
La vie de Jodie nous est ainsi contée de manière hachée, passant d’une période à une autre sans cohérence chronologique. On incarne ainsi la petit Jodie alors qu’elle n’a que 7-8 ans, alors qu’elle doit suivre une batterie de tests, avant de l’incarner presque 10 ans plus tard, durant une mission d’infiltration.

En plus de suivre l’évolution de Jodie, le joueur peut également interférer dans son évolution. Certains choix lui sont donc proposés, avec plus ou moins d’incidence sur le déroulement du jeu.

Graphismes et contenu

La réalisation du jeu est vraiment très réussie. Les expressions des personnages sont de toute beauté et les acteurs sont reconnaissables sans problème.
Il arrive cependant de ressentir une certaine sensation de ralentissement, mais cela passe rapidement.

Les graphismes sont de qualités, mais contrairement à The Last of Us, où Ellen Page a également servie de base au personnage d’Ellie, l’impression fait trop numérique. Ce n’est pas simple à expliquer, mais en gros, bien que l’ensemble soit très beau et bien réalisé, on voit également qu’il s’agit d’images de synthèses. Dans The Last of Us, cette impression était un peu plus diluée, sans doute via des filtres.

Néanmoins, les différents chapitres que l’on traverse avec Jodie ont tous leur identité graphique, où l’on passe aussi bien d’une maison à une fuite dans une forêt.
D’ailleurs, le niveau du Condensateur est également très réussit, avec une atmosphère angoissante à souhait (voir un cadavre se relever dans un coin de l’écran, puis le retrouver au sol lorsque l’on se retourne, ça fout la trouille !).

Jouabilité

Nous abordons maintenant le principal défaut de Beyond : Two Souls.
Le jeu est construit et présenté comme un film, avec une réalisation et une impression qui est toujours en ce sens : il n’y a presque aucune indication à l’écran et le joueur se retrouve plus spectateur du récit qu’acteur.

Le joueur déplace Jodie avec le stick gauche, et peut interagir avec l’environnement avec le stick droit. Lors de certaines scènes, des QTE se déclenchent pour faire participer le joueur, mais cela peine néanmoins à rendre le tout très actif. Appuyer successivement sur R1, L1 et X pour faire grimper Jodie ne permet pas de se sentir très impliqué…

Il est possible de passer par Aiden à certains moments, pour avoir de nouvelles interactions ou trouver certains éléments, mais c’est très souvent dirigiste : Jodie arrive face à un ascenseur qui semble bloqué quelques étages plus bas. Avec Aiden, on va se rendre au sous-sol pour débloquer l’ascenseur.
Le joueur n’avait donc pas vraiment le choix et le passage par Aiden était donc plus une obligation qu’un choix de celui-ci.

Ainsi, malgré quelques actions à réaliser pour le joueur, on reste le plus souvent spectateur de l’intrigue, en se laissant mener d’une époque à une autre pour découvrir toute la richesse de l’intrigue.

Avis général

Après le succès de Heavy Rain, Beyond : Two Souls était très attendu.
Malheureusement, malgré une très grande réussite dans la réalisation et l’intrigue, c’est la jouabilité qui pêche : l’idée de base était très intéressante, mais l’éditeur semble avoir un petit peu oublié le joueur.

Les scènes sont globalement molles, avec presque aucune impression d’urgence, même dans les moments où l’action va à toute vitesse. Le joueur contrôle très peu Jodie, ce qui réduit grandement l’implication que l’on peut avoir.

La construction non chronologique de l’intrigue change le rythme du jeu, où le joueur incarne Jodie à différentes périodes de sa vie, mais permet néanmoins d’en apprendre progressivement sur Aiden et les capacités de celui-ci.

Je suis par contre un peu perplexe quant à la liberté qui nous est laissé. Certes, il est souvent laissé au joueur la possibilité de choisir une réponse ou un comportement à avoir, mais dans la majorité des cas, les choix semblent être sans incidence sur l’intrigue.
Par exemple, il est souvent laissé à notre soin de répondre à certaines questions, mais la suite de l’intrigue ne semble pas être vraiment bouleversée par nos réponses.
Plus rarement, certains choix ont une petite incidence sur le déroulement du jeu : lors de l’anniversaire, Jodie a le choix de se venger ou de quitter la maison. Suivant le choix, la mission prend fin, ou le joueur peut contrôler l’héroine durant une scène supplémentaire. Mais encore une fois, est-ce que notre choix a vraiment une incidence sur le futur du personnage ?

D’ailleurs, toujours dans ce semblant de liberté, la plupart des environnements sont assez fermés. Le joueur n’a pas vraiment le choix sur la direction à prendre, si ce n’est s’y diriger.

Globalement, Beyond : Two Souls est un très bon jeu… à regarder. Les graphismes et la réalisation sont de qualité, et c’est surtout l’intrigue qui accroche le joueur. Je n’ai pour le moment pas terminé le jeu, mais en quelques heures de jeu, on découvre déjà énormément de choses sur Jodie et Aiden et l’on se rend compte que la construction du jeu a été longuement réfléchit pour donner une narration innovante et prenante.

On reproche généralement à certains jeux de ne pas proposer d’intrigues intéressantes. Pour le coup Beyond : Two Souls y répond à merveille, mais c’est l’expérience de jeu et l’implication du joueur qui en prend un coup, où l’on se retrouve rapidement à découvrir les scènes plutôt qu’à les vivre.
Peut-être que l’histoire de Jodie et Aiden aurait mérité d’être présentée sous un autre format ? Un film ou une série ?

Pour ma part, j’irais au bout du jeu, pour découvrir toute l’histoire qui a été imaginé par Quantic Dream. Mais du coup, je ne suis pas sûr de trouver par la suite un quelconque intérêt à retenter l’aventure, si ce n’est peut-être sur certains passages pour changer d’approche (la vengeance de l’anniversaire par exemple).

 

Et vous qu’avez-vous pensé de ce jeu ? L’approche cinématographique du jeu vidéo est-elle une bonne chose ?

3 commentaires »

  1. Emilie 12/04/2014 at 02:14 -

    À première vue, l’image de la pochette m’a fait penser à Final Fantasy. Au temps pour moi. 🙂 Le jeu me semble plutôt intéressant de par son intrigue. Merci pour le test !

  2. Triche Astuce 29/03/2016 at 16:07 -

    J’ai joué pas mal de temps dessus c’est vraiment cool !

  3. lr-skateshop 08/04/2016 at 18:38 -

    Pareil, je suis un gros fan de ce jeu ! 🙂

Laisser un commentaire »