. [Jeu Video] Batman : Arkham Origins par Warner Bros. Games Montréal | Fant'asie
Bagooor 05/12/2013 8
  • Scénario
  • Graphisme
  • Jouabilité
  • Durée de vie

Batman : Arkham Origins par Warner Bros. Games Montréal

Après 2 premiers épisodes vraiment réussis, Batman est de retour sur PS3 pour nous raconter ses origines.

Mais cette fois-ci, c’est un autre studio qui en avait la charge. Qu’en est-il du résultat ?

Scénario et modes de jeu

L’histoire de ce nouvel opus a été beaucoup relayée avant sa sortie.

Durant la nuit du réveillon de Noël, Batman va devoir faire face à 8 tueurs à gages ayant accepté de s’occuper une bonne fois pour toute de l’homme chauve sourie. Et plutôt que de se cacher, Batman va se lancer à leur recherche, ainsi qu’à la poursuite de l’investigateur de ce contrat : Black Mask.

Le joueur va donc à nouveau prendre le contrôle de Batman, qui est alors au début de sa période de justicier.

Tout Gotham City s’ouvre à lui, avec une surface de jeu toujours plus grande.

Des intérieurs sont toujours présents pour proposer des infiltrations discrètes et nous présenter ainsi de nouveaux lieux de Gotham.

Grande nouveauté de ce nouvel opus, en plus du mode Histoire classique, il est maintenant possible de s’adonner à des rixes onlines avec des joueurs du monde entier.

Je n’ai malheureusement pas pu tenter cette nouvelle fonctionnalité : l’accès au mode Online n’a jamais fonctionné chez moi… (par contre pour me proposer d’acheter du contenu en ligne, il n’y a aucun problème).

Graphismes et contenu

Avec le changement de studio de développement, ce nouveau titre Batman : Akham Origins propose de nouveaux graphismes. L’ambiance sombre et malsaine de Gotham est toujours bien présente, mais c’est au niveau de la qualité des environnements que le titre est en baisse.

Il n’y a rien d’alarmant, le jeu reste très beau, mais j’ai l’impression que dans Origins, les personnages font un peu plus « plastiques » que précédemment. On s’adapte cependant très rapidement à ce style graphique et l’on y fait plus attention par la suite.

Concernant le contenu, je ne saurais en juger dès maintenant vu qu’il me reste encore beaucoup de choses à découvrir. Mais à première vue, il me semble qu’il y a de nombreuses quêtes secondaires possibles, avec toujours la récolte des objets de l’Homme mystère. Exit les 400 trophées, il faut maintenant récupérer des preuves et détruire des relais (à la place des caméras). Le principe reste le même, mais l’enjeu semble un peu différent.

Au sujet des quêtes secondaires, elles semblent se déclencher progressivement au fur et à mesure de l’avancée dans l’intrigue. Au moins, cela permet de maintenir constamment une activité en marge du scénario pour occuper les joueurs les plus curieux.

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de parcourir la ville à la recherche de bagarre ou d’éléments à trouver. Il faudra cependant voir si sur la durée le titre restera fourni en interactions.

Jouabilité

Si vous avez déjà pu jouer à Batman : Arkham Asylum et Batman : Arkham City, vous ne devriez pas être beaucoup perdu.

Les contrôles et la jouabilité sont globalement très proches des 2 précédents opus, tout en proposant tout de même quelques éléments nouveaux.

Les actions vous reviendront donc très rapidement, tout comme les bonnes habitudes (le piqué pour reprendre de la hauteur et poursuivre le vol plané). De nouveaux gadgets font néanmoins leur apparition, mais seront-ils suffisant pour apporter une nouvelle expérience de jeu ?

Il est aussi maintenant possible de simuler et de revivre une scène de crime dans sa globalité pour identifier des éléments qui nous permettrons de la résoudre. L’idée est bonne car elle permet au joueur de s’immerger un peu plus dans le rôle de détective.

Malheureusement, je trouve que ce n’est pas à la hauteur de mes espérances. Peut-être que cela se corsera par la suite, mais actuellement les enquêtes sont relativement simples à résoudre et il est quasiment impossible de passer à côté de la résolution de celles-ci. La recherche est donc guidée et il est impossible de se tromper dans la résolution. Cela aurait sans doute mérité d’être proposé, par exemple dans des quêtes secondaires (pour ne pas freiner l’avancée du scénario).

Les quelques éléments nouveaux ne sont pas si surprenants qu’il n’y parait. Les idées auraient pu être un petit peu plus approfondies pour proposer un peu plus de nouveauté.

Avis général

De manière générale, ce nouvel opus de Batman : Arkham Origins est dans la même veine que les précédents.

Si l’on a aimé Arkham Asylum et adoré Arkham City, on retrouvera avec plaisir notre justicier de la nuit avec ce retour aux origines. Mais après la joie que l’on éprouve de reprendre le contrôle de Batman dans la ville de Gotham City, on est très rapidement déçu du peu d’évolution proposée.

J’ai par contre été déçu sur un point : la carte de Gotham. Je suis d’accord pour dire qu’elle propose une plus grande partie de la ville de Gotham (on y retrouve d’ailleurs la carte de Batman : Arkham City), mais la surface de jeu reste la même ! Car bien que la carte d’Arkham City y soit bien présente, les rues et les immeubles semblent plus petits, ce qui rend le parcours de la ville plus rapide. Pour le coup les développeurs ont joué sur les mots.

Un autre défaut qui est très rapidement mis en avant (il était déjà présent dans les 2 premiers opus), c’est que les objectifs nous baladent dans tous les sens. Il faut trouver Black Mask ? Trouvons le Pingouin. Mais pour l’atteindre, il faut trouver 3 téléphones pour pouvoir trianguler sa position, puis parcourir un environnement en intérieur, en faisant des détours (une porte verrouillée, un gadget qui nous manque…). Bref, je trouve que cela rallonge de la durée de vie artificiellement.

Batman : Arkham Origins est tout de même un bon jeu, qui nous permettra de nous replonger dans un Gotham malfamé pour y combattre le crime. Cependant, les quelques nouveautés apportées ne suffisent pas à le rendre meilleur que son prédécesseur. On ne change pas une recette gagnante et nous en avons ici la preuve. Mais il faudrait peut-être voir à développer le concept à d’autres super-héros (peut être que cela viendra vu que DC Comics se développe également au cinéma).

La comparaison va être rude, mais on peut voir Batman : Arkham Origins comme Battlefield 4 par rapport à l’opus précédent : l’histoire change, mais le mécanisme de jeu reste le même. Là c’est pareil : Nous suivons Batman dans une nouvelle intrigue, mais la jouabilité et l’environnement restent identiques. A défaut de nous proposer de la nouveauté, nous pouvons ainsi prolonger notre temps de jeu avec Batman.

Malgré tous les défauts que je liste, le plaisir de retrouver Batman et de parcourir la ville à la recherche des malfrats reste entier. Le résultat est de qualité, malgré le fait que j’en attendais surement un peu trop.

8 commentaires »

  1. Dionysos89 05/12/2013 at 22:03 -

    Mêmes impressions. Et les menus style « rétro militaire » font un peu kitsch, je trouve.

  2. Blog jeu 06/01/2014 at 13:51 -

    J’ai également l’impression que les deux premiers resteront mythiques, alors que ce dernier est à voir comme un énorme épisode bonus…

  3. jeux de redakai 10/01/2014 at 19:29 -

    Moi je suis pas d’accord avec vous , j’en suis sur que c’est un excellent travail, avec l’expérience des deux premiers épisodes c’est difficile de rater ce dernier

  4. cheatsgames 10/10/2015 at 10:29 -

    Je le trouve bien mais un peu bugé sinon avec des cheats c’est encore mieux haha

  5. JeuxSociaux 28/11/2015 at 18:05 -

    Perso Arkham City est vraiment le meilleur des 3 pour moi, j’ai trouvé ce jeu beau graphiquement et d’un gameplay sans faille!

  6. Fapijeux 02/12/2015 at 10:17 -

    Bien qu’un peu « daté », ce jeu est pour moi l’un de mes favoris… Graphiquement il est aussi incroyable que ces prédécesseurs mais j’ai tendance à préféré le scénario ! 🙂

  7. Freelance SEO 22/06/2016 at 17:51 -

    Batman restera un de mes jeux préférés, que ce soit au niveau du scénario, des graphismes ou de la jouabilité!

    Gros kiff!

  8. Fan de jeu 29/06/2016 at 15:24 -

    C’est un peu comme heroes, les premiers étaient géniaux les derniers un peu moins mais cela reste quand même sympa 😉

Laisser un commentaire »