. Isabella Bird, femme exploratrice – tomes 1 et 2 | Fant'asie
Kameyoko 08/03/2018 4

Isabella Bird - tome 1

Isabella Bird, femme exploratrice – tomes 1 et 2 de Taiga Sassa

Une femme à la découverte du Japon

Informations générales sur Isabella Bird 1 et 2 :
Date de sortie : 12 octobre 2017 et 07 décembre 2017
Scénariste : Taiga Sassa
Dessinateur : Taiga Sassa
Type : Seinen
Editeur : Ki-oon
Résumé du tome 1 :

À la fin du xixe siècle, le Japon s’ouvre au monde et s’occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l’archipel… Le voyage s’annonce long et difficile, mais rien n’arrête la pétillante jeune femme !

Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa sœur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu’elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !

Résumé du tome 2 :

Sur les routes, Isabella fait de multiples rencontres… La curiosité des villageois, la gentillesse d’un conducteur de pousse-pousse ou la coquetterie d’une petite fille sont autant de découvertes qui s’ajoutent aux étonnants paysages du Japon.

Après une escale à Nikko, notamment pour admirer son célèbre sanctuaire, l’exploratrice est prête à continuer son périple… mais il lui reste à choisir le bon itinéraire ! Car ce n’est pas tout de sortir des sentiers battus, encore faut-il se retrouver quelque part…

Parcourir le Japon jusqu’au Aïnous

Après Hanada le garnement, et Reine d’Egypte, Ki-oon lance son nouveau titre par sa collection Kizuna : Isabella Bird, femme exploratrice. Et les points commun avec la Reine d’Egypte ne s’arrêtent pas à cette appartenance à une même collection. En effet, le seinen de Taiga Sassa partage avec « sa grande sœur » le fait de proposer une histoire basée sur des faits historiques et surtout mettant en scène une femme forte, qui a su s’imposer dans un monde d’homme.

On se focalise donc sur Isabella Bird, exploratrice qui, au début de l’ère Meiji, à une époque où le Japon commence doucement à s’ouvrir aux étrangers, va parcourir le pays de soleil levant de Yokohama à Hokkaido, pour rencontrer les Ainous, mais en passant par la côte ouest, beaucoup moins pratiquée. Elle veut parcourir ce pays qui s’ouvre, depuis peu, aux étrangers et donc voir les coutumes des habitants les plus reculés de l’île. Mais pour se faire, il lui est indispensable de trouver un bon guide/ interprète. Elle trouvera la personne idoine en Tsurukichi Itô. Ce dernier lui sera d’une aide cruciale. Déjà par ses qualités d’interprète mais aussi de « guide »; puisqu’il va lui apprendre les différentes coutumes qui ont cours.

Avant de débuter son voyage, la jeune anglaise devra effectuer quelques démarches comme avoir un passeport, son équipement… Et pour cela elle passera du temps avec d’autres étrangers. L’occasion pour planter un peu le décor historique de ce manga. Et notamment la perception des japonais par les occidentaux, avec ce riche homme traitant I de singe.

Isabella Bird - tome 2Taiga Sassa prend l’angle naturaliste et ethnologue pour son seinen. Ce qui donne donc de la saveur à cette aventure, de par sa volonté de découvrir et aller à la rencontre des autres. Surtout qu’Isabella est une femme forte pétillante et attachante. Le fossé culturel va la frapper en plein fouet parfois, mais ça donne des scènes plus drôles et toujours positives. Sa caractérisation va volontairement de pair avec un Itô beaucoup plus taciturne, réservé et presque froid. Pourtant le traducteur japonais révélera vite son importance et finalement sa bienveillance envers la jeune femme blonde.

 

Au cours de son aventure elle va donc se confronter à toutes sortes de peuples et coutumes qui lui sont étrangers. Et plus on avance dans le récit, plus ses rencontres seront marquantes, car plus « brutes », sans le filtre occidental. Et pour cause, elle va aller de plus en plus loin dans les terres et aller à la rencontre des gens plus ruraux, mais « civilisés ».

Dans son périple, elle va rencontrer différents personnages secondaires commes des enfants, des femmes fortes, des gens blessés, des curieux, des réservés… Avec Itô et les différentes personnes croisées elle va ainsi découvrir le onsen, et ses gens peu pudiques, les ryokans, les villages pauvres et malades, les couchers entourés d’insectes…

Il se dégage de ces deux premiers tomes une vraie personnalités attachante. Déjà pour ses dimensions historiques et ethnologiques, nous renseignant sur un Japon nouvellement entré dans l’ère Meiji mais aussi pour ce duo Isabella/ Ito attachant, plein de promesse. Une vraie bonne humeur, un vrai goût de l’aventure s’en dégage et donne envie de prendre son baluchon, sa canne, pour parcourir les contrées du pays du soleil levant.

Surtout que le graphisme de Taiga Sassa est séduisant. Il se rapproche beaucoup du style d’un Bride Stories, Reine d’Egypte ou encore Gisèle Alain, même si je place Bride Stories sensiblement au-dessus. Mais on retrouve cette capacité à nous immerger dans un lieu et une époque différente, grâce  des détails assez fins et des décors travaillés. De plus le charadesign est assez réussi avec des personnages qui parviennent à nous toucher grâce à leur expressivité.

Malheureusement, je n’ai pas toujours trouvé le travail toujours égal. J’ai trouvé qu’il y avait parfois des petits coups de moins bien, avec un trait moins affirmé, plus brouillon et des décors moins recherchés. Dans tous les cas, le travail effectué est de qualité et permet une immersion rapide et aisée.

 

Pour conclure, Isabella Bird, femme exploratrice – tomes 1 et 2 est un très bon titre, bien dans la mouvance des mangas « historiques » de Ki-oon. L’éditeur nous prouve une fois de plus sa capacité à dénicher des titres à potentiel, plein de charme et de promesses. Isabella Bird de par son côté enjoué et pétillante ravira le lecteur et lui donnera envie de l’accompagner dans son périple dans ce Japon encore inconnu aux étrangers. Vivement la suite et les prochaines rencontres !

4 commentaires »

  1. Marie 08/04/2018 at 15:54 -

    Je viens de le finir et j’ai aussi adoré !

  2. snapscore 14/04/2018 at 20:54 -

    c’est intéressant

  3. site 12/11/2018 at 16:02 -

    Great post!

  4. snap score 07/12/2018 at 03:16 -

    vraiment intéressant!

Laisser un commentaire »