. Iron Man – Tome 1 de Kieron Gillen et Greg Land | Fant'asie
Del Poyo 06/11/2014 1
  • Scénario
  • Graphisme

Iron Man – tome 1 de Kieron Gillen et Greg Land

Marvel NOW!

Après la bonne surprise du Marvel NOW! Avengers, je me suis jeté dans le premier tome Marvel NOW! Iron Man avec un certain enthousiasme. Pourtant, Iron Man, malgré le succès du personnage au cinéma et l’intérêt que je porte à celui-ci, a tendance à être moins attachant, à mon goût, dans les comics. Alors que vaut ce nouveau titre Iron Man version Marvel NOW! ?

Iron Man – Tome 1 de Kieron Gillen et Greg Land, édité par Panini, est disponible en librairie depuis le 04 Juin 2014.

Résumé de Iron Man – Tome 1 chez Panini

Tony Stark découvre que son amie, la scientifique Maya Hansen, vient d’être assassinée. Celle-ci a fabriqué une arme redoutable, le technovirus Extremis, qui risque désormais tomber entre de mauvaises mains. Iron Man doit affronter des ennemis sans pitié et, pour cela, mettre au point une nouvelle armure !

Un défilé d’armures

Tony Stark apprend la mort de son amie Maya Hansen. Elle était l’inventrice du virus Extremis qui a la capacité de… faire des super soldats, et d’autres choses, mais ce n’est pas très clair. Alors soudainement empreint d’un élan vengeur, Tony Stark revêt son armure pour retrouver le virus Extremis qui a été volé et disséminé à travers le monde. On rentre alors dans une succession de situations incompréhensibles, un hypothétique garde-fou permet à Iron Man de trouver la trace de tous les Extremis activés.

La suite, le scénario est d’une simplicité déconcertante, tout en étant difficile à suivre. On ne comprend pas trop comment Tony trouve les différents indices qui le mènent d’un endroit à un autre, mais une fois le danger localisé, Iron Man se jette dans l’arène. Et en quelques pages, c’est réglé. Le problème, c’est qu’Iron Man n’est jamais vraiment en danger, ce qui donne un manque de tension qui manque cruellement à la lecture. Le tout est insipide. Les combats sont bâclés et dénués d’intérêt.

Quant aux armures, les amateurs d’innovations technologiques seront ravis. On assiste à un véritable défilé d’inventivité : une armure à base de métal liquide (tiens, ça me rappelle un certain film avec Schwarzenegger…), une armure invisible, une armure en mode tank, un mode « taser de la mort qui tue », un mode combinaison spatiale… Le problème est que l’apparition de ces armures est aussi rapide que la durée du combat. Autant dire, tout juste le temps de tourner la page. C’est dommage, parce que le potentiel de chaque armure n’est pas vraiment dévoilée, on ne nous donne pas le temps d’en profiter, du coup, ça devient juste anecdotique. Et l’invulnérabilité de chaque armure, doublée de prouesses technologiques douteuses, rend la crédibilité de l’ensemble très moyenne !

Au niveau de l’accessibilité de ce titre Marvel NOW!, on est très en dessous de ce qui a été fait sur Avengers. Personnellement, je n’ai pas toujours tout bien compris. Déjà je pense que la traduction n’est pas au mieux, ou alors Kieron Gillen ne sait pas écrire car certains dialogues sont à la limite de l’intelligibilité. Des encadrés qui reflètent les pensées d’Iron Man qui parfois… ne sont pas d’Iron Man, difficile à suivre. Cette narration maladroite vient ajouter à la difficulté de recoller les morceaux que l’on ne saisit pas par manque de connaissance sur la série. On rencontre beaucoup de monde, beaucoup de nom, il y a des raccourcis scénaristiques dans tous les sens, Gillen ne prend pas le temps de nous présenter les personnages, de poser les ambiances. On voit pas trop où l’auteur veut nous emmener, il n’y a en fait aucun enjeu pour Tony Stark. A la lecture, c’est assez difficile.

Côté graphisme, on est sur un genre typique d’Iron Man, c’est dire un dessin dans un style « informatique ». Le dessin transpire la technologie, les visages sont lissés, mais il y a un rendu plutôt bien réussi sur les armures. A part ça, il n’y a pas grand chose à en tirer, tellement le scenario ne permet pas à Greg Land de s’épanouir. J’ai l’impression que les auteurs se contentent de nous montrer de jolies planches avec une nouvelle armure d’Iron Man super classe, couleur noir, à contre jour. Mais ça ne suffit pas à faire un bon comics.

En conclusion, ce premier tome Marvel NOW! Iron Man est décevant. Bon, certes, je ne suis pas un grand fan du personnage sur papier, contrairement au cinéma, mais outre cela, le scénario est vraiment médiocre. Ce n’est qu’un pâle enchaînement de pseudo-combat et dont le vide entre deux bagarres est rempli par des explications douteuses. En plus de cela, l’histoire n’est pas vraiment accessible aux nouveaux lecteurs. On ne comprend pas ce qu’est réellement Extremis, on y voit plein de méchants d’Iron Man qu’on ne nous présente pas et de toute façon on n’a pas le temps puisqu’ils se font rétamer en un coup de taser… Mon enthousiasme descend d’un cran avec cette série qui m’a un peu déçu.

Et vous ? Partagez-vous ma déception à la lecture de Iron Man ? Que pensez-vous de cette série et de son accessibilité aux nouveaux lecteurs ?

Un commentaire »

  1. Neurazic 19/11/2014 at 17:16 -

    On dirait que j’ai bien fait de ne pas l’acheter ! Je n’avais pas été emballé par les dessins en le feuilletant…

Laisser un commentaire »