. Immortal Rain – tomes 6 à 8 par Kaori Ozaki | Fant'asie
Bagooor 28/09/2012 2
  • Scénario
  • Graphisme

Immortal Rain tomes 6 à 8 par Kaori Ozaki

Un titre qui évolue très bien

Je n’avais pas vraiment accroché aux premiers tomes de cette série, à cause de sa trop forte ressemblance avec Trigun, un manga que j’apprécie beaucoup.

Mais heureusement, l’auteure a réussi à s’en éloigner et à donner à son titre un bon élan pour se poursuivre.
Maintenant que les personnages et la base de l’histoire sont posés, Kaori Ozaki laisse évoluer son histoire, en développant d’autres personnages ainsi qu’une intrigue bien fichue.

La série approche petit à petit de sa conclusion. 9 tomes sont disponibles chez Doki-Doki, sur les 11 que compte la série.

Résumé des tomes

Rain est présumé mort depuis quelques années, mais Machika continue de croire qu’il est toujours vivant.
C’est ainsi que lors d’une infiltration de Calvaria, elle recroisera Rain, affaibli depuis sa capture par Ys.

Cette rencontre lui redonnera la force de s’enfuir grâce à l’aide d’Eury. Mais la liberté ne se trouvera pas facilement, car Dora, chasseur de prime engagé par Ys, est à leur poursuite.

Mais une fois dehors, Rain va devoir retrouver Machika, ce qui ne sera pas une mince affaire.
En plus de cela, de nombreux chasseurs de prime vont se relancer à ses trousses, tout comme Dora, qui souhaite mettre la main sur le secret de son immortalité.

L’aventure recommence !

Le tournant de l’originalité

Ma critique sur les premiers tomes était assez négative, car je ne trouvais pas du tout le titre original. De plus, la proximité de l’histoire avec Trigun était flagrante et n’aidait pas au titre à sortir du lot.

Bien heureusement, les tomes suivants ont réussis à se sortir du lot, en s’éloignant de l’histoire de base pour s’orienter vers quelque chose de plus original.
Par exemple, je ne m’attendais pas du tout à ce que Rain se fasse tuer. Bien évidemment, comme il est immortel sa mort n’aura pas durée très longtemps, mais dans le principe, cela surprend.

Et cela permet également de remettre en place les personnages pour les lancer vers d’autres aventures.

L’histoire va donc maintenant moins être centrée sur Rain et Machika, mais sur tous les personnages qui gravitent autour d’eux, pour les aider ou leurs mettre des bâtons dans les roues.

Dans la première partie du titre, l’adversaire principal de Rain et de Machika était Ys, qui pouvait jouer de son statut pour mettre en déroute les 2 équipiers.
Mais dans les derniers tomes, c’est Dora qui a pris du galon, prenant de vitesse les souhaits de Ys pour tenter de découvrir et d’utiliser à son compte l’immortalité de Rain. Du coup les 2 adversaires historiques doivent faire face à ce nouveau challenger, qui n’hésite pas à utiliser des méthodes violentes pour arriver à ses fins.

Par contre, le thème des Anges est un sujet de fond, mais je trouve qu’il n’est pas assez exploité.
Au moins il ne vampirise pas toute l’histoire, mais il reste tout de même quelques zones d’ombres que j’espère voir abordées dans les derniers tomes.

Avec ces volumes, le titre s’oriente maintenant vers une histoire originale, où la ressemblance jusque là frappante avec Trigun sautait aux yeux.
Le titre se dirige maintenant vers un récit d’aventure, que je trouve vraiment intéressant. Les personnages principaux sont rejoints par de nombreux alliés et ils doivent faire face à de grandes menaces.

Du coup, entre les premiers volumes et ceux-ci, l’histoire a considérablement évolué et laisse entrevoir une suite intéressante.
On peut ainsi dire que le titre se bonifie avec le temps, mais j’espère vraiment que la conclusion saura être à la hauteur.

Graphiquement, on sent que l’auteure est de plus en plus à l’aise avec son titre, car les planches sont très agréables. Son style fait que les pages semblent être un petit peu vide, car les décors ne sont pas très détaillés, mais le trait est précis et rend l’action très facile à suivre.

On a d’ailleurs plus l’impression d’avoir un shonen sous les mains plutôt qu’un shojo.

Du coup, alors que je traînais un peu les pieds pour lire les premiers volumes de cette série, j’attends maintenant avec une certaine impatience de pouvoir me procurer les volumes suivants, qui nous amèneront à la conclusion.
J’espère vraiment que celle-ci sera à la hauteur des derniers volumes.

En conclusion, je vous conseille de tenter de lire la série dans sa globalité, du moins jusqu’aux tomes 8. Autant le début ne me permettait pas du tout d’accrocher, l’intrigue a su s’envoler et développer quelque chose d’intéressant.

Les premiers tomes ne laissent pas entrevoir la qualité du récit, donc il sera dommage de se limiter à ceux-ci.

Que pensez-vous de cette série ? Trouvez-vous également qu’elle s’améliore au fil des tomes ?

2 commentaires »

  1. salade fenouil 29/09/2012 at 15:40 -

    En fait j’ai lu les deux premiers mais je n’ai pas réussi à accrocher ni à l’histoire, ni aux illustrations. Bon c’est pas que je veux pas refaire un essai, mais si il faut attendre le 6ème tome pour que cela devienne plus intéressant, ça va être dur pour moi 😉

Laisser un commentaire »