. Hokuto no Ken, fist of the North Star – tome 12 | Fant'asie
Kameyoko 20/05/2010 0

Hokuto No Ken – tome 12 de Buronson et Tetsuo Hara

Le général du Nanto bouge

Après un affrontement Toki vs Raoh, dans le tome 11, qui était l’un des sommets de cette série, ce tome 12 devait s’annoncer plus calme et moins « dantesque » mais c’était sans compter sur Buronson qui nous proposera quelques beaux combats mais surtout introduira plein de nouveaux personnages et de nouvelles pistes de développement.

Évidemment, les trois adeptes du Hokuto Shinken : Kenshirô, Toki, Raoh seront toujours la pierre angulaire de Hokuto no Ken.

Hokuto no Ken – tome 12 est édité chez Kazé Manga et est disponible depuis le 28 janvier 2010.

Résumé d’Hokuto no Ken – tome 12 chez Kazé Manga

Ryûga, le loup solitaire, a décimé un village entier grâce à son Tenrôken. Il laisse un villageois vivant afin qu’il dise à Kenshirô que c’est maintenant au tour du village de Toki.

Et effectivement, Ryûga se rend là-bas et fait face à Toki, qui ne peut plus combattre. Mais il veut quand même le tuer. Son objectif : plonger Kenshirô dans des abîmes de tristesse car seule la colère peut révéler le potentiel de ce dernier et donc permettre la fin de cette époque.

Ryûga est prêt à tout pour que Kenshirô mette fin à ce terrible époque, même devenir un loup démoniaque.
Il portera un coup mortel à Toki.

Kenshirô et Raoh sentent ce qu’il vient de se passer. Le plus jeunes du Hokuto se rend auprès de Ryûga pour venger Toki.

L’affrontement est inéluctable.

Pendant ce temps là, le général du Nanto Rokuseiken déplace ses pions et agit ouvertement en faveur de Kenshirô. Il va donc envoyer les étoiles protectrices de l’ultime étoile du Nanto : les Goshasei aider Ken, et ralentir Raoh.

Le Goshasei en action

Après un volume 11 intense et mythique, difficile de penser que le tome suivant puisse être bon. C’était sans compter sur les mangakas, qui nous proposent un tome fort intéressant et riche en rebondissements et informations.

Avec la mort de Rei, la mort imminente et certaine de Toki, on pouvait penser que Hokuto no Ken perdait ces personnages secondaires si charismatiques.

Buronson a compris ce problème et introduit quelques nouveaux personnages intriguants et qui dégagent une certaine aura.

Je pense notamment à Ryûga, Fudô et Jûza. Le premier avait déjà fait son apparition lors du volume précédent, les deux autres sont inédits.

Ryûga est un personnage qui avait un certain potentiel mais que j’ai trouvé un peu gâché. En effet, pour pouvoir révéler le véritable pouvoir de Kenshirô, il a endossé un rôle difficile de meurtrier en étant le lieutenant de Raoh. Malgré ses bonnes intentions, son style de combat qui lui est propre, son chara-design soigné et son histoire, l’effet ne marche pas. Je n’ai pas réussi à m’attacher à ce personnage que je ne trouve pas crédible et surtout un peu inutile. Son affrontement avec Kenshirô est insipide et je ne vois pas en quoi il permet de révéler le potentiel de l’héritier du Hokuto Shinken.

De plus à cause de lui, la fin de Toki est un peu gâchée (même si on ne sait pas trop ce qu’il en est). J’aurais préféré que ce personnage tombe sous les coups de Raoh plutôt que dans ce simulacre de scène poignante.
Le potentiel du loup solitaire n’a pas été exploité, et on oubliera assez vite ce personnage.

Pour Fudô, il fait partie des Goshasei, les étoiles protectrices, au nombre de 5, du général du Nanto. On ne sait pas grand chose de ce groupe, à ce moment de l’histoire, mais encore moins sur le dernier représentant du Nanto. Fudô a pour mission de protéger Kenshirô. Et sous son aspect un peu lourdaud et simplet se cache un bonhomme au grand cœur et qui semble très puissant.
Il semble prendre très à cœur sa mission et voue une certaine admiration à Kenshirô. De plus, une relation est entrain de naître avec Batt et Lynn, qui apporte un peu de gaieté à leur quotidien.

Pour l’instant, on a très peu eu l’occasion de le voir à l’œuvre, mais je suis persuadé qu’il aura un rôle plus important par la suite.

Mais le personnage qui ressort le plus de ce tome est Jûza, lui aussi appartenant au Goshasei, à la différence que lui est un peu incontrôlable, et ne semble pas vouloir s’investir.

Pourtant, il semble très fort et il le montrera lors d’un affrontement avec Raoh. Ce dernier étant dans l’obligation de descendre de son destrier pour le combattre.

En plus Juzâ, a une certaine importance. Il connait Toki, et Raoh et est lié à Julia. On sait aussi que le général du Nanto ne lui est pas étranger et que c’est grâce à lui qu’il va entrer en jeu. Mais pourquoi? On n’en sait rien. En tout cas, les mangakas l’ont doté d’un charadesign particulièrement réussi et d’un charisme digne de Rei. Reste à voir quel rôle il va joueur ensuite. Mais en tout cas c’est un personnage avec un fort potentiel, et qui se révèle captivant.

Au niveau du scénario, nous avons toujours les traditionnels « éclatages » de voyous et de semi-boss (souvent énormes). Mais la grosse avancée scénaristique est l’entrée dans l’échiquier de la dernière et la plus puissante étoile du Nanto. On ne sait rien ou presque de lui. ONnsait simplement qu’il a pris partie pour Kenshirô et souhaite qu’il vienne à bout de Raoh. Pour l’aider, il va missionner ces 5 étoiles protectrices.

On se doute que l’homme qui se cache derrière l’armure et le masque aperçus est important et risque d’être lié à Kenshirô et Raoh. Mais en quoi? Qui est-il? Plein de questions qui ne trouvent pas de réponse dans ce tome, mais sûrement dans les prochains.

Les dessins de Tetsuo Hara sont superbes, et on voit l’amélioration graphique par rapport au début. Il y a notamment une planche magnifique où on voit Toki porter Ryûga sous le regard des étoiles du Nanto décédées. Tout simplement magnifique. Pour le reste c’est souvent un peu chargé mais très beau.

Pour conclure, Hokuto No Ken a su proposer des nouveaux enjeux et intérêts après le duel RaohToki. Le général du Nanto passe à l’action avec l’aide des Goshasei. Ces nouveaux personnages (deux plus particulièrement) ont une certaine classe qui pourrait égaler celle de Rei.
Ces nouveaux personnages sont très intriguants et font l’intérêt de ce volume. On sent également que des évènements importants vont avoir lieu avec des révélations, notamment avec le dernier représentant du Nanto.

Et vous qu’en avez-vous pensé? Avez-vous apprécié ces nouveaux personnages?

Laisser un commentaire »