. Hinomaru Sumo – tome 1 de Kawada | Fant'asie
Iteza 17/05/2016 3
Hinomaru Sumo – tome 1 de Kawada
  • Scénario
  • Graphisme

Hinomaru_Sumo_01

Hinomaru Sumo – tome 1 de Kawada

Hinomaru Sumo – tome 1 est un manga de type shônen édité par Glénat Manga et est disponible chez nous depuis le 06 avril 2016. Il s’agit de l’un des mangas que j’attendais le plus cette année.

Donc qu’en est-il ? Le manga en vaut-il vraiment la peine ?

Résumé d’Hinomaru tome 1 chez Glénat

Résumé de l’éditeur :

« Ni la taille ni le gabarit ne font du jeune Hinomaru un futur sumo. Pourtant, ce nouveau venu pourrait bien se révéler beaucoup plus fort que prévu, même en intégrant l’un des lycées les plus faibles de la ville. La quête d’Hinomaru pour le frade suprême de yokozuna ne fait que commencer… »

Un shônen sportif peu commun

Glénat nous offre ici un tout nouveau manga shônen de sport, et qui plus est un sport très peu commun chez nous occidentaux, mais un sport respecté au pays du soleil levant : le sumo.

L’histoire commence avec la fameuse « foire aux inscriptions de club sportif » et nous y retrouvons Shiniya Oseki, un membre du club de sumo prêt à recruter quelques personnes pour son club dont il est le seul membre. Cependant, il semblerait que le sumo soit un sport très critiqué dans le lycée Odachi où tous ne cessent de se moquer d’Oseki. C’est alors qu’un petit nouveau va se présenter devant Oseki : Hinomaru Ushio qui souhaite intégrer le club de sumo. Après son adhésion au club, Hinomaru va apprendre que le club de sumo ne possède plus de dôjô. Il leur a été volé par Yuma Gôsho considéré comme comme « l’homme le plus fort du lycée ».

Mais c’est alors que Hinomaru va défier Yuma dans un duel pour récupérer le dôjô qui leur est dû, surtout que ce dernier a détruit l’installation qu’Oseki avait faite pour s’entraîner au sumo. Après une victoire écrasante de la part de Hinomaru sur son adversaire, ce dernier va pouvoir pratiquer le sport qu’il aime avec son partenaire Oseki pour redorer le blason du club du lycée, en devenant les meilleurs du Japon !

Alors que penser de ce manga ? Bien qu’on est ici affaire à un shônen de sport basique, le thème abordé est un sport peu commun surtout pour nous français : le sumo. Je sais que beaucoup de personnes vont découvrir ce sport à travers ce manga ce qui n’est pas mon cas. En effet, par le passé, je suis tombé sur un titre qui a attiré mon attention : Abarenbou Rikishii!! Matsutarou. C’est un manga pas très jeune car il date de 1973 mais il a été remis au goût du jour avec un anime en 2014 (c’est d’ailleurs comme çà que je l’ai découvert ^^). Il traite du même sujet que Hinomaru Sumo mais est très peu connu et profite d’une assez mauvaise réputation contrairement à notre manga. À travers ce dernier, nous pourrons faire des comparatifs avec Hinomaru pour voir si, dans le fond, on a une œuvre semblable à Abarenbou Rikishii.

Pour en revenir au premier tome de cette série, le rythme est plutôt intense. On avance très rapidement dans l’histoire avec seulement un volume. On a même déjà un avant goût de ce sport avec des scènes de combats vives et qui savent tenir en haleine (même si on en voit que très peu je suis réjoui des scènes de combats). Mais notre héros est tout simplement trop fort dès le début du manga à l’image d’un Saitama dans One Punch Man (mais pas aussi fort que Saitama, hein ^^). Et c’est très similaire au manga Abarenbou Rikishii qui est lui un personnage extrêmement fort au début.

Mais dans le cas de Hinomaru je ne pense pas qu’il restera le plus fort tout au long de l’histoire. Il y aura probablement un adversaire capable de le défaire dans un match. Contrairement à Abarenbou Rikishii où le héros est plus fort que tout le monde, et a pour pour seul motivation l’argent et conquérir le cœur de sa bien-aimée. Encore une différence avec notre manga. Hinomaru ne fait pas ça pas pour l’argent ou pour quelqu’un, il le fait pour lui et, surtout, par passion. Son but est de devenir yokozuna qui est le grade suprême pour un sumo, et ainsi prouver que malgré son gabarit il peut accomplir de grandes choses est être le meilleur. Mais à mon avis, ça passera évidemment par des défaites qui le rendront que plus fort pour la suite. Si l’auteur décide que Hinomaru est le plus puissant du début à la fin, le titre perdrait en crédibilité et pourrait être assimilé comme un « vulgaire plagiat » de Abarenbou Rikishii remit au goût du jour.

Pour ce qui est de l’aspect technique, le manga utilise bel et bien les noms japonais des « techniques » à ma plus grande joie. Cela nous permet dans apprendre toujours plus sur ce sport méconnu en France mais considéré comme un sport noble au Japon. Donc je trouve ça vraiment génial sur ce point là.

Graphiquement, ce manga est le premier de Kawada qui signe ici une œuvre vraiment divertissante et plaisante à lire. L’univers est extra, les personnages sont très attachants. Non franchement c’est incroyable pour une toute première œuvre. Les personnages ont chacun leur petit charme qui fait que l’on s’attache assez vite à eux. L’auteur introduit le Sumo de manière progressive dans son histoire en employant habilement, comme dit plus haut, des termes techniques au cours de conversations, afin de nous familiariser en douceur avec l’univers du Sumo.

Donc certes Hinomaru reste un manga plutôt original dû à un contenu très peu connu chez nous, mais il reste et restera cependant un manga shônen sportif. Bien que le sport abordé soit quelque peu exotique, c’est un manga classique dans la forme : c’est plus avec la passion qui anime l’auteur à nous faire découvrir ce sport qui nous donne envie de le lire, que l’histoire en elle-même (même s’il est vrai, je dois l’avouer, que l’histoire est cool). Pour en finir avec Abarenbou Rikishii, nous avons pu constater que les œuvres sont très différentes même sil elles partagent un thème commun.
Je suis un très grand fan des mangas de sport que ce soit Captain Tsubasa (Olive et Tom chez nous ^^), Slam Dunk, ou plus récemment Eyshield 21, Prince of Tennis, Ace of Diamonds et tous les autres. Ce que j’aime c’est de pouvoir être emporté dans l’histoire, nous donner l’envie de nous plonger dans cette lecture. Et j’ai eu ce ressenti avec Hinomaru Sumo. Donc je le conseille très vivement à tout les amateurs de manga de sport, où même pour les curieux qui voudraient découvrir l’univers du sumo.

Et vous qui l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

3 commentaires »

  1. MrReccA 31/05/2017 at 16:14 -

    Pas lu, mais ça me tentait.
    Du coup, après lecture de ta critique, je pense que je vais acheter, par curiosité, mais aussi parce que ça a l’air pas intéressant.
    Merci à toi !

Laisser un commentaire »