. High School of the Dead – tome 2 | Fant'asie
Kameyoko 08/12/2009 6

High School of the Dead (HOTD) - Tome 2

High School of The Dead – tome 2

La nouveauté manga de zombies

Pour cette semaine spéciale zombies, il me fallait parler de la dernière nouveauté manga consacrée au zombies, j’ai nommé « High School of The Dead » (HOTD pour les intimes) édité chez Pika. J’avais déjà parlé du volume 1 qui s’était révélé très fun, même s’il y avait quand même quelques défauts.

Ce titre joue la carte du 100% divertissement en mettant un peu tout ce qui plait au public : des zombies, du gore, des armes, un geek et du fan-service. Force est de constater que, même si c’est facile, ça fonctionne très bien.

Ce premier opus nous introduisait les principaux personnages, le style de la série et nous donnait une idée du chaos qui règne dans cette ville. Nous avions laissé nos lycéens dans un bus pour rejoindre la ville. Rei et Komuro avaient quitté le bus pour ne plus être avec un professeur qui s’était proclamé chef.

La question avec ce volume 2 est de savoir comment va évoluer la série une fois sortie du lycée?

Résumé d’High School Of The Dead 2 chez Pika

Takashi Komuro et Rei Miyamoto essaient de rejoindre la ville en moto. Ils se rendent compte que le chaos règne aussi là-bas. Les autorités sont débordées face à l’afflux de survivants et face aux zombies.

A court d’essence, les deux amis s’arrêtent à une station service pour faire le plein. Là, Rei est menacé par un jeune homme qui a perdu la raison. Komuro doit faire usage, pour la première fois, du pistolet qu’il a récupéré sur un policier mort.

Après cela ils retrouveront les autres membres du petit groupe initial, qui eux aussi ont quitté le bus. Ensemble, ils iront dans l’appartement d’une amie de Mlle Marikawa qui semble sécurisé. Ils y trouveront refuge mais surtout des armes automatiques. Mais la nuit qu’ils passeront ne sera pas de tout repos.

Interdit aux moins de 13 ans et pour cause

Le tome 1 était assez introductif en nous présentant les principaux personnages, tout en dégageant, pour chacun, un certain profil et en nous montrant dans quelle désolation les héros se trouvaient.
Avec ce tome 2 les deux mangakas se sont « débarrassés » de la présentation du background. Place aux choses sérieuses….. ou pas.

Dans ce deuxième volet, tout est « plus » que dans le premier. On bascule dans le gros délire assumé. Au programme, du gore, des zombies éclatés, du fan-service primaire, des armes…

On commence en suivant principalement Komuro et Rei qui se rendent compte que dehors et en ville aussi c’est le chaos. S’en suit un cheminement assez classique : essayer de rejoindre un endroit sûr, puis se rendre compte que ça va être compliqué, retrouver d’autres survivants, chercher un endroit où se reposer, s’équiper puis lutter face à une horde de morts-vivants.

Clairement le scénario n’est pas ce qu’on peut faire de plus original. Mais je serai tenté de dire qu’on s’en fout. Avec ce genre de manga, le but recherché est clairement de proposer du fun et un bon défouloir. Pour un scénario plus poussé il faudra se tourner vers un Walking Dead par exemple. Néanmoins, il y a quand même un peu de développement des persos.

High School of The Dead ne se prend pas au sérieux et propose tout ce que le lecteur, adepte de zombies, peut rechercher.
Ainsi, nos héros vont avoir le droit à une sorte de « level-up » comme on peut en trouver pour les RPG. En effet, ils vont trouver un appartement d’une vraie fana d’armes. Ils vont donc s’équiper en armes lourdes, automatiques et avoir une sacré puissance de feu. Le geek du groupe, Kôta va s’en donner à cœur joie et prendre son pied.

Pour satisfaire le lectorat masculin, ce tome tombe dans le pur fan-service. Autant dans le premier opus, ce coté était plus suggéré que réellement montré, avec des angles de vue permettant de voir les culottes des héroïnes ou des poses permettant de bien mettre en valeur la poitrine proéminente de ces dames, autant dans celui-ci on voit ces charmantes et généreuses demoiselles nues. Au-delà de cette nudité, il y aura aussi une bonne dose de tripotage mammaire et de positions suggestives. Ce coté ecchi est probablement recherché et voulu. Les mangakas sont décomplexés sur ce sujet et n’hésites pas à en abuser. C’est 100% gratuit, inutile et donc indispensable au titre.

Personnellement, le fan-service, ce n’est pas trop mon truc parce que ça ne sert pas à grand chose et surtout parce que c’est pas crédible une seule seconde. Mais bizarrement, ici, ça ne m’a pas dérangé plus que ça, puisque ça reste cohérent avec ce titre. C’est du fun, du plaisir, de façon décomplexée et dans le but de divertir. Donc au final, ça ne choque pas et ça va avec l’atmosphère du titre.

L’action n’est pas en reste et on ressent toujours le coté survival. Sauf que contrairement à d’autres titres c’est jamais réellement sérieux. Il n’y a pas le souci de paraître réaliste.
On aura notre lot de tête éclatée, de chair sanguinolente et de repas zombiesques.

Je me répète, tel un petit vieux, mais c’est juste un bon gros défouloir, une matérialisation des souhaits du lecteur.

Concernant les dessins ils sont bons, assez dynamiques et avec une plutôt bonne mise en case pour les scènes d’action. En revanche, je trouve que c’est plus critiquable sur les scènes de fan-service. Les poitrines sont mal faites. Au-delà des proportions irréaliste, c’est surtout la forme qui est moche et les seins paraissent difformes. Les scènes de nues ne sont pas non plus terribles. Pour se rincer l’œil faut passer son tour. De même, à trop vouloir exciter le chaland, le dessinateur a trop tendance à choisir des poses et des angles de vue qui ne sont pas toujours du plus bel effet.

Pour conclure, ce deuxième opus va plus loin que le premier en terme d’action, d’armes et de scènes ecchi. C’est toujours très divertissant, sans prise de tête, à condition de ne pas rechercher du crédible et du réaliste. On prend un sacré panard en lisant ce manga qui n’hésite pas à aller là où le lecteur veut qu’il aille et ce, sans complexe. Du coup, cette volonté de faire plaisir a son pendant à savoir :  un scénario linéaire et prévisible. Le dessin est bon, même si, personnellement, je le trouve très moyen pour le coté « cul ».

Au final, si vous recherchez à ne pas vous prendre la tête, à lire quelque chose de bien divertissant sans vous attendre une réinvention des zombies, alors ce titre est pour vous. Par contre si vous chercher de l’originalité et du réalisme, ce n’est pas ici qu’il fait chercher.

Et vous que pensez-vous de ce tome qui va plus loin? Trouvez-vous que les scènes de fan-service aurait pu être éviter? Est-ce votre manga de zombies préféré?

GAKUENMOKUSHIROKU HIGHSCHOOL OF THE DEAD © 2007 DAISUKE SAITO / SHOUJI SATO / FUMISHOBO Co., Ltd.

6 commentaires »

  1. Greg 08/12/2009 at 19:29 -

    Les zombies sont en effet à la mode. Au cinéma, ils sont faciles à représenter. Mais les oeuvres « intelligentes » de zombies restent difficiles à trouve 😀

  2. Arca 09/12/2009 at 16:59 -

    C’est parce qu’un zombie est rarement intelligent^^.

    Je soooors…

    Sinon, je suis d’accord pour le fan-service. Pas nécéssaire, mais ca ne derange pas plus que ça dans ce manga.

  3. Kameyoko 09/12/2009 at 20:05 -

    @Greg : C’est vrai qu’il y a quand même peu d’oeuvres hors cinéma qui traitent de zombies. Je ne sais même pas s’il existe des livres dessus. Par contre si tu recherches des oeuvres intelligentes c’est encore plus dur. Souvent les zombies sont utilisés pour le coté divertissant (comme ici). Il y a bien les Romero du début qui sont des films « Intelligents » et Walking Dead en comic

    @Arca : Le fan-service ici s’intègre pas trop mal même si c’est complètement inutile. Par contre ce qui m’a choqué c’est la différence entre le premier et second tome. Le premier s’était juste montrer des culottes et bien faire voir le tour de poitrines. Ici c’est moins le cas.

  4. Zhykos 09/12/2009 at 20:08 -

    Intéressant ce titre ! Je ne le connaissais pas jusqu’alors et il m’attire.

    Merci 😉

  5. Kameyoko 10/12/2009 at 09:45 -

    @Zhykos : Tu peux le découvrir en participant au concours orgénisé ici. Il y a 5 tomes 1 à gagner, peut être seras-tu le gagnant :
    http://www.fant-asie.com/concours-high-school-of-the-dead-avec-pika/

Laisser un commentaire »