. Haikyû !! Les as du volley – tomes 1 et 2 | Fant'asie
Kameyoko 19/05/2014 2
  • Scénario
  • Graphisme

Haikyu !! Les as du volley – tomes 1 et 2 de Haruichi Furudate

Un shônen sur de volley-ball

Haikyû !! est un titre que j’attendais beaucoup en France. En effet, lors de mon voyage au Japon, je me suis acheté un Shônen Jump, et j’avais flashé sur ce titre car je pratique le volley. De plus ce que j’y avais vu m’avait bien plus.

Hâte de voir ce que donne ce shônen sportif sur ce sport que je pratique maintenant depuis plus de 10 ans.

Haikyû !! Les as du volley – tomes 1 et 2 de Haruichi Furudate sont édités par Kazé Manga et sont disponibles à la vente depuis, respectivement, le 01 janvier 2014 et le 05 février.

Résumé de Haikyu !! 1 et 2 chez Kazé Manga

Résumé de Haikyu !! 1 par l’éditeur :

Malgré son pauvre mètre 63, Sho est un garçon plein d’énergie qui se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball ! Son atout : une détente phénoménale malgré sa petite taille. Son modèle : « Le Petit Géant », le mythique No 10 de 1m70 du Lycée Corbeau qui tutoya les sommets des tournois nationaux. C’est d’ailleurs dans ce même lycée que Sho s’inscrit, comme pour marcher sur les traces de son idole ! Mais arrivé à la section volley, il tombe sur une autre nouvelle recrue qu’il ne peut pas voir : Tobio, un joueur aussi arrogant que talentueux. Les deux garçons visent le titre d’As des rookies mais avant, ils devront relever le club de volley de l’établissement Corbeau, déchue de son rang de champion au point d’avoir été baptisé le « lycée sans ailes »…

Résumé du tome 2 par l’éditeur :

Prêts à tout pour rejoindre le club de volley du lycée, Shôyô et Tobio se lancent dans le trois contre trois organisé par leur capitaine ! S’ils veulent espérer surpasser la taille de Tsukishima, ils doivent à tout prix réussir leur combinaison courte ! Pour le « Roi du Terrain », l’objectif est simple : ajuster le timing et la précision de sa passe pour exploiter la réactivité et la vitesse de son nouveau partenaire. Nos deux volleyeurs parviendront-ils à unir leurs forces pour faire naître le binôme de choc de Karasuno ?

Pour en finir avec Jeanne et Serge

Haikyu !! est un titre qui me tient particulièrement à coeur. Et pour cause, je fais du volley-ball depuis plus de 10 ans. Pour ceux qui me connaissent en vrai, je n’ai pas le physique idéal pour ça, mais pourtant c’est un sport que j’adore. Je suis ce qu’on appelle un attaquant-réceptionneur, un allier, un « 4 ». Et quand tu fais du volley-ball, il y a un truc qui t’énerve un peu, c’est qu’on te cite forcément Jeanne et Serge. J’ai bbeau avoir un super souvenir de ce dessin-animé, j’aimerais un jour qu’on me sorte une autre référence. J’espère que ce Haikyu pourra y prétendre.

Haikyu est issu de l’incontournable Shônen Jump. Il rejoint ainsi la liste des nombreux shônen sportifs issus de ce magazine de prépublication : Slam Dunk,Kuroko’s Basket, Eyeshield21

L’histoire de base est assez convenue et ne dépaysera pas les habitués de shônen sportif, puisque on suit les pas de Shôyô Hinata,passionné de volley-ball, mais très petit. Pourtant il compense ce gros handicap par une incroyable explosivité et détente. Il va petit à petit améliorer ses compétences et devenir de plus en plus fort aux côtés de ses équipiers évidemment très doués. Il trouvera également un rival à l’exact opposé de lui.

Clairement, on reste en terrain connu avec le même type d’histoire que les titres de sport fameux. Un héros expressif, un peu extraverti, avec un potentiel de dingue, qui va se trouver un rival rapidement. Il va se constituer une équipe en reconstruction. Chaque membre sera travaillé avec des qualités importantes pour monter une équipe digne de ce nom. On est dans ce schéma-là. La seule petite nouveauté, et qui apporte vraiment quelque chose, c’est que le rival principal, celui qui était censé être son objectif va se retrouver dans la même équipe. Ils vont devoir apprendre à jouer ensemble malgré leur différence.

A partir de là, Haruichi Furudate repart sur du déjà-vu avec un duo que tout oppose. L’un est extraverti, quand l’autre est taciturne. L’un est un génie, déjà aguerri, l’autre un novice au potentiel énorme. L’un est amical, ouvert, l’autre un peu imbu et solitaire. Les personnages principaux sont donc pour le moment un peu décevants, surtout que le charadesign de ces derniers n’est pas génial.
Mais souvent dans ce genre de titre, l’intérêt vient des coéquipiers et adversaires. Pour le moment, nous n’avons pas trop vu d’adversaires. Pour ce qui est des coéquipiers, il y a quelques personnalités qui se démarquent un peu mais ça reste assez pauvre pour le moment. Heureusement, à la fin du tome 2, un personnage haut en couleur fait son apparition et pourrait bien dynamiter le tout.

Pour ce qui est de l’aspect purement volley-ball, le tome 1 est un peu décevant. Le mangaka n’explique que peu les règles et met peu en avant les spécificités de ce sport. On a presque l’impression que c’est un néophyte. Pourtant, le tome 2 viendra corriger cette impression. Là, on voit sensiblement plus que l’auteur s’y connait en volley et l’aborde de façon plus technique et tactique. Pourtant, cela reste accessible aux nombreux gens qui n’ont jamais tâtés du ballon de volley. Cela se voit notamment dans la désignation du poste de Hinata. Même si ce choix va un peu à l’encontre des standards du volley, l’auteur le justifie bien. L’aspect technique se voit au travers de la combinaison mise en place entre Hinata et Tobio. Bien qu’elle soit un peu fantaisiste (je vous mets au défit de réussir à avoir ce timing et cette précision dans la passe), cette « courte » (c’est ainsi qu’on appelle cette attaque) montre quand même que l’auteur s’y connait en volley. Et cela sera d’autant plus vrai avec l’arrivée prochaine du très probable « libéro » et du « pointu » de l’équipe.

Graphiquement, malgré un charadesign quelconque, Haruichi Furudate a un trait assez plaisant et surtout dynamique dans les actions de jeu. Il abuse un peu parfois des effets visuels, mais c’est assez limpide. On sent le mouvement dans les planches, surtout que le cadrage est intéressant. Dommage que les personnages ne dégagent pas encore suffisamment d’aura car son trait sied très bien au shônen sportif.

Pour conclure, Haikyû !! Les as du volley – tomes 1 et 2 sont très introductifs, et il est encore difficile de se prononcer sur ce titre. Ce qu’on peut néanmoins dire c’est que la mise en place des éléments est assez classique et répond aux codes du genre shônen de sport. Pour le moment, l’originalité n’est pas de mise. Seul le fait que ça parle volley (masculin qui plus est) change un peu. Pour le reste, on est sur un terrain connu. Mais ça se lit plutôt bien, malgré des personnages un peu simples et clichés, un charadesign fade et des situations vues.
Les premiers pas sont un peu laborieux, alors que j’attendais beaucoup ce titre. Mais pourtant, on sent un certain potentiel sur ce titre. La fin du tome 2 nous laisse penser que ça va s’accélérer et que le volley sera encore plus mis en avant.
J’avoue être un peu déçu par le classicisme de cette introduction, par ses personnages, mais je reste intimement persuadé que ce Haikyû !! en a dans le ventre. Il y a un approche, certes embellie, du volley-ball qui me plait et qui promet de bonnes choses pour la suite. Il faut simplement lui laisser du temps et le volume 3 promet d’être important !!

Et vous qu’avez-vous pensé de ce Haikyu ? Vous a-t-il donné envie de vous intéresser au volley ?

2 commentaires »

Laisser un commentaire »