. Focus – JoJo's Bizarre Adventure par Hirohiko Araki | Fant'asie
Bagooor 16/12/2012 4

JoJo’s Bizarre Adventure par Hirohiko Araki

Focus sur la série

Aujourd’hui je vous propose un article un petit peu différent puisqu’il ne s’agit pas de la critique d’un volume ou d’une série, mais d’un focus sur une série en particulier, assez méconnue chez nous, alors qu’elle représente un succès mérité au Japon : JoJo’s Bizarre Adventure.

Et pourquoi la série devrait être plus connue chez nous ? Et bien de très nombreux auteurs de mangas d’aujourd’hui et d’hier s’appuient sur cet oeuvre de bien des manières.
Un anime de 13 épisodes ainsi que plusieurs jeux vidéo ont également vu le jour grâce au succès du titre.
J’aime également beaucoup cette série et j’aimerais donc en parler et la faire connaître au plus grand nombre, surtout qu’elle le mérite amplement.

La série JoJo’s Bizarre Adventure est publiée en France chez Tonkam, qui a récupéré les droits suite à l’arrêt de publication des éditions J’ai Lu.

Un découpage en partie

Bien que le titre de la série soit bien JoJo’s Bizarre Adventure, la série se divise en différentes parties, actuellement au nombre de 8.

Stone Ocean 1

Stone Ocean tome 1

Les 5 premières parties portaient initialement le simple nom de la série, ce qui explique que la fin et le début d’une autre partie peuvent se chevaucher dans certains tomes. Mais depuis la parution de la partie 6 et la réédition au Japon des premiers volumes, les parties sont maintenant distinctes :

  • Phantom Blood : 1ère partie (volumes 1 à 5 – 5 tomes)
  • Battle Tendency : 2ème partie (volumes 5 à 12 – 7 tomes)
  • Stardust Crusaders : 3ème partie (volumes 13 à 28 – 16 tomes)
  • Diamond is not Crash : 4ème partie (volumes 29 à 46 – 18 tomes)
  • Golden Wind : 5ème partie (volumes 47 à 63 – 17 tomes)
  • Stone Ocean : 6ème partie (volumes 64 à 80 – 17 tomes)
  • Steel Ball Run : 7ème partie (volumes 81 à 104 – 24 tomes)
  • Jojolion : 8ème partie (volumes 105 à *)

Les 4 premières parties ont été éditées par J’ai Lu, avant que Tonkam ne récupère les droits pour publier Golden Wind et Stone Ocean (qui vient de se conclure).
Alors que Steel Ball Run est annoncé pour janvier, Tonkam propose en parallèle la réédition de la 3ème partie, considérée par les fans de la série comme la meilleure saison : Stardust Crusade. C’est d’ailleurs cette 3ème partie qui a servi de base pour les OAV parus jusqu’à maintenant.

Et comme si cela ne suffisait pas, JoJo’s Bizarre Adventure a fêté au Japon ses 25 ans de publications l’année dernière, permettant à de nombreux produits sur la série de voir le jour (peut être auront nous le plaisir de les découvrir un jour en France) : un nouvel anime vient de voir le jour, un jeu vidéo est prévu sur PlayStation 3 et des ouvrages lier à JoJo’s Bizarre Adventure sont parus.

Un combat générationnel

Si vous ne connaissez pas la série, vous devez sans doute vous demander comment la série peut-elle durer depuis aussi longtemps, avec différentes parties !

Et bien sachez que le surnom JoJo est en quelque sorte le fil rouge de la série : le héros (ou l’héroïne) de chacune des saisons peut être nommé de la sorte.

  • Jonathan Joestar
  • Joseph Joestar
  • tarô Kû
  • suke Higashikata (la prononciation du prénom en kanji peut se rapprocher de JoJo)
  • Giorno Giovana (en katakana, les sons « Jo » et « Gio » s’écrivent de la manière identique)
  • Jolyne Kû
  • Johnny Joestar
Genealogie JoJo

Genealogie JoJo

Le rapprochement de leurs noms avec JoJo ne s’arrête pas là, puisque les personnages principaux possèdent pour la plupart un lien de parenté entre eux, bien que les différentes saisons se déroulent à des périodes différentes.
Jôtarô Kûjo est ainsi le petit fils de Joseph Joestar, qui est lui-même le petit fils de Jonathan Joestar. Jolyne Kûjo est quant à elle la fille de Jôtarô, alors que Jôsuke Higashikata est le fils d’une relation adultère de Joseph (et est donc également l’oncle de Jôtarô). Vous arrivez à suivre ?

Tous ces personnages évolueront malgré tout chacun dans leur histoire, avec cependant une destinée fixée dès les premières pages de la série :

Dio Brando est adopté à la mort de son père par Lord Joestar. Du même âge que Jonathan, son fils, Lord l’accueil à bras ouvert parce qu’il pense avoir une dette envers son défunt père. Mais la vérité est tout autre et Jonathan se rendra rapidement compte que Dio recherche avant tout la richesse de la famille Joestar.
Lorsque d’étranges pouvoirs aztèques s’immiscent dans leur rivalité, c’est toute leur lignée qu’ils engagent dans un combat sans fin.

Chaque saison met donc en scène un personnage de la lignée des Joestar contre un descendant de Dio Brando, dans un duel qui n’est pas près de se conclure.

Fonctionnement des Stands et références

Ce qui fait la particularité de la série, c’est que les personnages de JoJo’s Bizarre Adventure disposent pour la plupart d’un Stand (hormis les 2 premiers saisons).
Il s’agit d’une capacité que seules certaines personnes disposent.

Stand Jotaro

Jôtaro et son Stand

Les Stands permettent à leurs manieurs d’agir comme ils l’entendent. Ils peuvent être considérés comme une propre partie de leur corps, agissant parfois comme un réflexe.
Chacun des Stands de la série disposent d’un pouvoir particulier, pouvant aller de la simple représentation d’une entité surpuissante à un pistolet ou une simple mouche. Il est très difficile d’expliquer clairement le fonctionnement des Stands tellement ceux-ci sont nombreux et complexes.

Ce sont cependant les Stands qui vont permettre aux personnages de s’affronter, pour une cause pouvant varier d’un individu à l’autre, tout comme les pouvoirs des Stands.
Ces pouvoirs impliquent cependant un grand nombre de règles, comme par exemple le fait que seul un Stand peut infliger des blessures à un autre Stand, sachant que les blessures infligées à l’un d’eux seront répercutées sur son manieur. Un manieur ne peut également disposer que d’un seul Stand et seul ceux-ci peuvent voir les Stands d’autres manieurs.
En plus de cela, chaque Stand possède un pouvoir différent avec une portée pouvant aller de quelques mètres à plus d’une centaine de mètres… Beaucoup d’éléments sont donc à prendre en compte pour bien comprendre le fonctionnement des Stands. Mais heureusement, lors de la lecture de la série, leur fonctionnement est correctement expliqué, malgré des pouvoirs toujours plus tordus et originaux.

Jolyne - Stone Ocean

Jolyne, l'héroïne de Stone Ocean

A l’origine, les noms des Stands étaient basés sur les cartes du Tarot (Emperor, Judgement…), avant de prendre également des noms de groupes de musiques (Spice Girls, Red Hot Chili Pepper…).
Par la suite, ce sont les personnages qui prendront des noms pouvant être rapprochés de marques de haute couture et des stylistes : Hermès, Guess, D&G et Pucci deviendront donc des personnages de la 6ème saison là où leurs Stands conserveront des noms de groupe de musiques (Bohemian Rhapsody, Limp Bizkit, Marilyn Manson ou encore Kiss pour ne citer que les noms les plus connus).

Mais Hirohiko Araki n’est pas le seul à prendre des références pour ses intrigues.
Les CLAMPS se sont ainsi inspirés des noms des Stands de la 3ème saison de JoJo’s Bizarre Adventure en réutilisant la symbolique du tarot dans leur titre X, là où Kazushi Hagiwara, l’auteur de Bastard!!, a également utilisé les noms de groupes de musiques pour des attaques ou des villes de son manga.
Même Nobuhiro Watsuki et Yoshihiro Togashi, respectivement les auteurs de Buso Renkin et de Hunter X Hunter, se sont inspirés des Ondes (ancêtres des Stands, ayant inspiré le nen) et des poses improbables des personnages. Dans Yu-Gi-Oh!, c’est le héros de la 3ème saison Jôtarô a servi de modèle au personnage de Yugi.

JoJo’s Bizarre Adventure s’inspire donc autant de la musique, du tarot ou de la haute couture que de nombreux mangaka s’inspirent de JoJo’s Bizarre Adventure dans leurs propres oeuvres.

La publication française

Golden Wind 1

Golden Wind tome 1

Malgré une certaine méconnaissance du public, JoJo’s Bizarre Adventure paraît en France depuis de nombreuses années.
Les 4 premières saisons de la série ont été publiées aux éditions J’ai Lu en 46 tomes. Mais suite à l’arrêt de la branche Manga de l’éditeur, le titre a été repris par les éditions Tonkam afin de proposer la suite aux lecteurs de la série.
Ainsi la saison 5 a été proposée sous le nom Golden Wind en 17 tomes, suivi de Stone Ocean en 17 tomes également.

La 6ème partie vient donc de se conclure chez nous et c’est tout naturellement que la 7ème saison va voir le jour dès janvier 2013. Mais dans le but de faire connaître la série au plus grand nombre, la 3ème saison de JoJo’s Bizarre Adventure sera également rééditée en parallèle de la publication de Steel Ball Run.

Pourquoi débuter la réédition de cette série par la 3ème saison ? Et bien outre le fait que ce soit la saison considérée par les fans comme la meilleure, il ne faut pas oublier que les 2 premières saisons commencent à accuser le coup de leur âge. Elles ne sont pas dénuées d’intérêts et de qualités, mais que ce soit l’ambiance ou les dessins, la première saison risquerait d’en rebuter plus d’un.

Steel Ball Run 1

Steel Ball Run tome 1

Vous avez peur de passer à côté de certaines intrigues en débutant la saison 3 ? Il faut savoir qu’hormis les liens de parentés entre les personnages principaux et quelques clins d’oeil, chaque saison peut se lire indépendamment les unes des autres. Un peu comme il est tout à fait possible de lire un très bon arc sur Batman ou Superman en comics, sans avoir besoin de commencer par ses origines.

Il faut également savoir que Steel Ball Run revient sur une époque antérieure aux précédentes saisons, avec de tout nouveaux personnages. Il s’agit donc également d’un très bon point d’entrée, proposant une intrigue se déroulant à la fin du 19ème siècle, sur fond de course de chevaux à travers l’Amérique.

Sérieux ? Pas du tout

Avec les prochaines parutions à venir, que ce soit en inédit avec Steel Ball Run ou en réédition avec Stardust Crusade, il serait dommage de ne pas tenter l’un ou l’autre de ces saisons pour se faire un premier avis sur cette série culte.

Stardust Crusade 1

Stardust Crusade tome 1

Malgré tout, il faut bien savoir que la série n’est absolument pas à prendre au sérieux ! La force de l’auteur est aussi et surtout sa capacité à mettre en place des situations complètement improbables, tout en permettant à ses personnages de s’en sortir avec énormément de chances ou avec une astuce sortie de derrière les fagots.
Du coup la lecture de JoJo’s Bizarre Adventure peut en surprendre plus d’un !
Cela permet à Hirohiko Araki de se distinguer de certains autres auteurs, qui cherchent à faire croire que tout a toujours été complètement prévu depuis le tout début, même si cela devient du grand n’importe quoi. Dans son titre, l’auteur part dans tous les sens avec des retournements de situations tirés par les cheveux, mais tout est complètement assumé.

Bref, JoJo’s Bizarre Adventure, c’est original et très frais à lire, que je trouve personnellement bien au-dessus de beaucoup de titres sortant aujourd’hui.

J’espère n’avoir pas été trop lourd dans la description de cette série que j’apprécie beaucoup et qui mérite amplement que le public s’y intéresse. Il y aurait tellement de chose à dire sur ce titre que j’ai tenté d’aller au plus intéressant et au plus important pour bien comprendre tout le fonctionnement de l’oeuvre.

Allez-vous tenter l’aventure ?

4 commentaires »

  1. Txeng 16/12/2012 at 15:06 -

    J’ai toujours voulu les lire et je pense que je vais commencer par la réédition de la 3ème saison par Tonkam 🙂

  2. Bagooor 16/12/2012 at 16:36 -

    La saison 3 est effectivement un bon point d’entrée.
    Reste à espérer que le public sera présent pour cette réédition ainsi que la parution de Steel Ball Run !

  3. The Secret 24/12/2012 at 23:17 -

    C’est un réel plaisir de lire un article aussi riche et intéressant sur une série originale qui est malheureusement méconnue et critiquée à cause de son graphisme.

    Stands originaux et voyages de par le monde. J’attends la 3e partie avec plaisir et impatience :mrgreen:

  4. captainsushi 27/05/2013 at 19:09 -

    Le tout est de savoir si notre JoeyStarr Français est descendant de Lord Joestar :mrgreen:

Laisser un commentaire »