. Flop 5 manga de l'année 2013 | Fant'asie
Kameyoko 26/12/2013 1
Flop 5 manga de l’année 2013

Flop 5 manga de l’année 2013

Après mon Top 5 manga de 2013, nous allons maintenant parler de mes Flops de 2013. Même si ce classement est moins réjouissant, il n’en est pas dénué d’intérêt. Pourquoi ? Parce que ça ouvre au débat. En effet, mes flops sont essentiellement des déceptions ou un problème de ciblage. Et donc totalement subjectif. Je fais donc part de mes déceptions, mais j’attends des réactions, même si elles vont à l’encontre de mon avis. Je suis ouvert à toute critique argumentée. Je pense notamment à mon numéro 5, apprécié par beaucoup, mais à côté duquel je suis passé.

Ce flop 5 se base sur les nouveautés parues cette année en France (je reconnais que j’ai fait une exception). Ce classement est, comme pour les tops, biaisé car totalement subjectif et est dépendant de mes lectures. Or je suis très loin d’avoir tout lu. Pour info, il s’agit essentiellement de titre qui m’ont déçu, et non pas les plus mauvais. En effet, j’essaie d’éviter au maximum de lire des mauvais titres. J’ai tellement de trucs sur ma pile, que j’évite les mauvaises surprises autant que possible.

Commençons avec le numéro 5, qui me vaudra probablement certains retours, car beaucoup le considère bon.

5°/ Knights of Sidonia de Tsutomu Nihei
Knights of Sidonia est le nouveau seinen de Tsutomu Nihei, adoré par beaucoup de personnes. Mais personnellement, j’ai toujours eu beaucoup de mal avec cet auteur. Et ce Knights of Sidonia me confirmera cette impression. Il n’y a rien à faire, je n’accroche définitivement pas à son univers, à son graphisme un peu lourd, brouillon et épais. Notamment, je le trouve illisible lors des phases d’action. Par exemple, je ne visualise toujours pas le mechadesign; un comble !

Pourtant, je suis persuadé que ce titre est loin d’être mauvais, mais je ne rentre pas dans le récit. Je trouve que c’est parfois lent et ennuyeux, avec des personnages qui se ressemblent trop même si c’est voulu), un découpage particulier qui fait perdre en fluidité. Pourtant, je suis fan de méchas et j’aime les thèmes abordés. Mais c’est la patte Nihei qui m’empêche d’apprécier ce titre à sa juste valeur.

 

 

King's Game - tome 14°/ King’s Game de Hitori Renda et Nobuaki Kanazawa

King’s Game est un manga que j’attendais avec beaucoup d’impatience. J’aimais l’idée de base, avec ce jeu de la mort, machiavélique et angoissant. Pourtant, la déception a été de mise. Le potentiel du titre n’est pas exploité.

Si dans un premier temps, ce seinen souffre d’un côté trop teenager et de personnages fades, la suite est plombée par un souci de réalisme assez saisissant. Par exemple on peut citer le fait qu’une classe se fasse décimer sans que ça inquiète grand monde. Si on rajoute à ça quelques rebondissements, pas toujours bien sentis, on obtient un titre qui se lit bien, mais qui laisse ce désagréable arrière-goût de gâchis et de facilité.
Il y avait tellement moyen de faire mieux !

 

 

Idol A - tome 1 de Mitsuru Adachi3°/ Idol A de Mitsuru Adachi

Mitsuru Adachi est un manga renommé en France connu pour ses histoires sentimentales sur fond de sport. Alors avec ce Idol A on était en terre connue, avec cette histoire prometteuse de changement d’identité sur fond de baseball.
Là aussi, on ne peut qualifier cette oeuvre de mauvaise, mais elle est dispensable. Tout est sympathique, mais manque de profondeur et d’intérêt. On tourne vite en rond, et le tout n’est pas rattrapé par des personnages si travaillés. Le scénario est assez convenu et manque de dynamisme et de surprise.
C’est mignon, gentillet, mais, avouons-le, un peu ennuyant.
Clairement ce n’est pas du grand Adachi !

 

 

Zombie Powder - tome 1 de Tite Kubo2°/ Zombie Powder de Tite Kubo

Il s’agit d’une oeuvre de jeunesse du papa de Bleach. Et voilà son seul intérêt ! Nous avons un shônen assez bateau, avec une introduction qui ne passionne pas. Au niveau du scénario, on sent la jeunesse du mangaka avec des longueurs, des scènes qui ne s’enchaînent pas bien et quelques facilités dérangeantes.
Graphiquement, même si on reconnait la patte Tite Kubo, on sent que le trait, la mise en scène sont encore hésitantes et moins abouties. Le trait manque de régularité et de maîtrise. Il y aussi quelques souci avec la lisibilité des scènes d’action.
Un shônen aussi vite lu, aussi vite oublié.

 

 

1°/ Ash & Eli de de Mamiya Takizaki

Je pense très sincèrement être sévère avec cette première place. Ash & Eli, outre m’avoir déçu, est surtout un titre qui n’est pas pour moi. Je ne suis pas la cible. Ce shônen, 100% basique, s’adresse à des gens plus jeunes ou plus néophytes, qui ne connaissent pas trop les shônens.
Car passé cette catégorie de personne, Ash & Eli décevra les autres du fait de son classicisme d’un bout à l’autre ! En ressort un manque de personnalité flagreant. Ce genre d’histoires est vu et revu. On pourrait citer un nombre de ressemblances/ points communs avec d’autres titres, assez énorme. Ce manga peine à s’écarter des poncifs du genre et s’y baigne même allegrement.
Le déroulement est assez prévisible, la caractérisation des personnages aussi, l’ambiance…

Sans être mauvais, ce Ash & Eli ne marque pas les esprits. Ca se lit facilement, mais sans saveur ! Ce qui est d’autant plus dommage que c’est une exclusivité Ki-oon. Dispensable !

Voici donc mon Flop 5 pour 2013, qui fut assez dur à déterminer. Comme vous avez pu vous en faire la remarque, je suis assez sévère avec des titres qui ne sont pas mauvais. Mais ils ne m’ont pas touché, ne m’ont pas passionné. Quand je lis un manga, je veux m’en souvenir, je veux ressentir des choses.Ici, pour la plupart, ce ne fût pas le cas.

Que pensez-vous de mon choix ? Quels seraient vos flops de 2013, niveau manga ?

Un commentaire »

  1. Agathe Leveque 18/06/2021 at 21:19 -

    King’s Game de Hitori Renda et Nobuaki Kanazawa est mon premier manga ! Et j’ai vraiment a-do-ré…. Mon fils avait l’air tellement emballé par cette série que ma curiosité m’a poussé à ouvrir ce tome 1 en fait.

Laisser un commentaire »