. Flop 5 de l'année 2013 par Kameyoko | Fant'asie
Kameyoko 04/01/2014 0
Flop 5 de l’année 2013 par Kameyoko

Flop 5 de l’année 2013 par Kameyoko

Après mon Top 5 de l’année 2013, il est logique d’entamer maintenant mon Flop 5. Très honnêtement, il a été dur à établir. J’essaie d’éviter les très mauvais titres (c’est pour ça qu’il n’y en a pas). Par flop, j’entends plus ce qui m’a déçu, n’a pas répondu à mes attentes. On commence par un film, ô surprise, de super-héros (faut dire qu’on en a eu beaucoup encore cette année).

5°/ Wolverine : le combat de l’immortel de James Mangold

Je ne mets ce film qu’en 5ème place, bien que sa qualité soit discutable, parce qu’il ne m’a pas si surpris que ça. Honnêtement, j’attendais un film très quelconque, et j’ai eu un film à peine quelconque. Mais au fond de moi, j’espérais que le fait que ça se passe au Japon vienne améliorer la perception que j’aurais du film.

Cela n’a pas suffit. Wolverine est mou et presque ennuyant. La volonté était de développer le personnage de Logan, mais en résulte des longueurs et un rythme faible. Les combats sont rares, asceptisés et clichés.
Ils ne viennent pas relever le niveau d’un scénario assez pauvre, avec de nombreuses incohérences ou grosses ficelles.

C’est à peine divertissant, même si on laisse son cerveau de côté. L’intrigue est mal gérée et la fin retombe comme un soufflé. Limite le meilleur moment du film c’est la scène post-générique.
Wolverine est bien un petit blockbuster fade et attendu, à peine meilleur que le premier. La bête Wolverine n’a plus rien de mordant ou de griffant !

 

4°/ La loi « anti-Amazon »

Nos chers députés ont récemment adopté la loi dite « Anti-Amazon » visant à interdire les 5% de réduction accordés aux livres et la livraison gratuite. Le but « officiel » était de lutter contre la concurrence déloyale vis-à-vis des libraires.
Je ne veux pas ouvrir le débat Libraire vs Amazon (ou FNAC), car pour moi les deux doivent exister et peuvent co-exister. Ce qui m’énerve c’est que cette loi est une aberration pour le consommateur et n’aidera pas les librairies.

Déjà, les frais de port offerts sont un service, j’ai déjà du mal à voir en quoi c’est attaquable. Certes Amazon profite de sa position préférentielle de leader et de triche sur son imposition, mais ça reste un service (service bien pratique pour l’internaute). Ensuite le géant américain ne se verra pas trop déranger par cette mesure. Au pire il enlèvera les 5% de remise, emmerdera toujours les libraires et gardera globalement ses clients.

Pour les libraires, outre le fait d’attirer l’attention sur leurs conditions, ne gagneront rien dans l’affaire. Ils ne verront pas sensiblement plus de clients dans leur boutique, n’empêcheront pas Amazon de prospérer. C’est juste l’arbre qui cache la fôret de nouveaux modes de consommations de la culture, que certains libraires ont du mal à appréhender.

Au final, c’est une belle mesure de non-sens pour satisfaire des lobbys politiciens et surtout ne pas s’attaquer aux vrais problèmes : la culture en France et l’imposition d’Amazon.

Une belle loi populiste, aberrante et au final complètement inutile.

 

3°/ World War Z de Marc Forster

World War Z résume, à lui seul, mon avis sur ce qui gangrene le cinéma actuel. Il s’agit d’une adaptation d’un titre fort, avec une thématique à la mode : les zombies, avec des acteurs bankables, des promesses d’action. Sauf que ce film se focalise sur le marketing avant l’oeuvre !

Parce que si l’aspect artistique avait compté un minimum, les scénaristes auraient travaillé un minimum, se seraient posés deux secondes et se seraient dit « Putain, les gars, les rebondissements qu’on propose sont vraiment à chier ! Ca vous dirait pas de coller plus au livre de base ? ».
Sauf qu’ils ne se sont jamais dit ça et ont poursuivi dans le délire de ne pas du tout coller au livre, de proposer une intrigue si mal ficelée qu’on en viendrait presque à croire Twilight travaillé.
Je suis méchant mais World War Z n’a pas de scénario. les rebondissements sont nullissimes, peu crédibles. Même Brad Pitt semble se moquer de ce film et fait juste le service minimum.
Heureusement qu’il y a des montagnes de zombies (mais ils sont gentils, ils font pas saigner les gens), ça permet d’attirer l’oeil et donc d’éviter de voir le désastre de cette adaptation.

 

2°/ Iron Man 3 de Shane Black

Certains seront surpris de retrouver ce Iron Man 3 dans ce top. Mais, désolé, moi ce film m’a énormément déçu. Des mois avant sa sortie, Marvel nous a teasé avec des éléments qui promettaient du très lourd : Extremis, plein d’armures, le Mandarin, Iron Patriot… La bande-annonce nous vendait presque un Iron-Man 3 dans la veine d’un Batman de Christopher Nolan.
Mais au final, nous avons un film décevant, bourré d’incohérences, d’humour pas toujours réussi, de retournements de situation pas toujours bien sentis avec un Robert Downey Jr qui semble se parodier lui-même.
Mais surtout c’est un film qui ne tient pas ses promesses. Tony Stark ne se reconstruit pas assez, les multiples armures n’apparaissent que 2 secondes, le Mandarin est risible, Extremis est mal utilisé…
Là aussi, je me demande à quoi pensait les scénaristes.

Je suis donc hyper déçu parce que je m’attendais à un Iron Man sombre, torturé, avec un méchant redoutable… Au final j’ai eu l’impression de regarder un simple divertissement qui propose à peine plus que du Tony Stark et une armure.

 

1°/ Agents of S.H.I.E.L.D


Avec le succès de ses films au cinéma, Marvel a eu la bonne idée de se développer sur un nouveau média : les séries. Fort du retour de l’agent Coulson et des possibilités offertes par le SHIELD, beaucoup attendait ce Agents of S.H.I.E.L.D avec impatience, se pourléchant les babines sur des fantasmés cameos de personnages Marvel.
Au final, du moins sur les premiers épisodes, nous avons une série indigne du standing Marvel et des attentes. C’est simple, on s’ennuie. Il ne s’y passe pas grand chose, les intrigues manquent d’envergure, les rebondissements sont peu présents et/ ou inintéressants… Mention spéciale aussi aux personnages fades et sans charisme, à peine rattrapés par l’agent Coulson (seul intérêt de la série). De plus, il manque clairement un fil rouge, une intrigue globale, au-delà de ce qui est arrivé à Coulson.
Pour ce qui est des rapports avec les films, il y en a que le strict minimum. On ne sent pas de cohérence, ni même d’univers partagé avec le cinéma. Il se peut que cela change par la suite, mais pour le moment, c’est une série qui peine à intéresser et qui est clairement une énorme déception pour les fans.

 

Voici pour mes flops de 2013. En partagez-vous certains ? Quels seraient vos flops de 2013 ?

Laisser un commentaire »