. Flop 5 Comics de 2014 par Kameyoko | Fant'asie
Kameyoko 30/12/2014 2

Flop 5 comic de 2014 par Kameyoko

Après avoir louer certains comics via mon Top 5 comic de 2014, je m’attelle maintenant au Flop 5.

Cela fut très dur de dégager un Flop 5 pour la simple et bonne raison est que je n’ai pas eu le sentiment d’avoir lu de mauvais titres cette année. Certes, il y a quelques titres quelconques qui sont sortis, d’autres décevants, mais je n’ai pas lu de bouses. C’est pourquoi ce flop 5 contient surtout des titres décevants ou anecdotiques.
D’ailleurs le 5ème de ce classement est un bon titre, mais qui doit sa place à des attentes élevées qui n’ont pas été atteintes.

 

X-Men - tome 1 de Brian Wood et Olivier Coipel5°/ X-Men – tome 1 de Brian Wood, Olivier Coipel et David Lopez

Ce X-Men n’est clairement pas un mauvais titre, mais il doit sa place à son aspect déceptif. En effet, voir l’association Brian Wood – Olivier Coipel me faisait saliver, d’autant plus sur un titre mutant. Mais surtout j’aimais l’idée de constituer une équipe féminine de X-Men, avec quelques gros calibres.

Mais au final, malgré un début convaincant, ce comic s’est avéré difficile d’accès et manquait cruellement de développements. Le récit va vite, trop vite, ne prenant pas le temps de s’appesantir sur les personnages ou certains événements. Il y a beaucoup d’ellipses et pas toujours bien gérées. Et paradoxalement, cela manque aussi d’action

Du coup, ce titre mutant est assez fade, parfois creux, mais qui surtout n’exploite pas le plein potentiel de son équipe et des faits.
Un titre correct, mais clairement pas à la hauteur de ce que j’espérais lire et loin d’un All New X-Men.

 

Before Watchmen - Le Hibou4°/ Before Watchmen – Le Hibou de J.M Straczynski et Andy Kubert

Là aussi, ce n’est pas un mauvais titre, mais une déception. Là aussi, le duo créatif : J.M Straczynski et Andy Kubert était prometteur. Mais, là aussi, nous avons finalement un titre assez quelconque.

Ce focus sur le Hibou n’apporte pas grand chose à l’univers de Watchmen, ni même à ce personnage. Sa relation avec une maîtresse SM est divertissante mais guère plus. Limite Rorschach est plus intéressant que Dan et la Dame du Crépuscule a presque plus de charisme que lui.

Les événements qui s’y passent ne sont pas déplaisant mais manquent de piquant et de profondeur. Tout est anecdotique et n’apporte rien au lecteur. Ce titre se lit bien et rapidement, mais s’oublie tout aussi vite. Surtout que je n’ai pas réussi à croire en la relation entre le Hibou et la Dame du Crépuscule. On n’est loin de la profondeur d’un Watchmen.

 

3°/ Killjoys de Gerard Way, Shaun Simon et Becky Cloonan

Killjoys doit cette place essentiellement à son scénario en demi-teinte et pas très accessible.

Gerard Way, leader du groupe My Chemical Romance a conçu ce comic comme une extension de leur univers musical aperçu dans leur clip. Sauf que pour ceux qui ne connaissent pas ce groupe ou leurs vidéos, ce Killjoys est laborieux et difficile à prendre en marche.

L’univers parait riche, mais, je trouve qu’il est difficile de rentrer dedans, et les scénaristes n’essaient pas ou très peu d’aider le lecteur. On sent qu’on passe à côté de plein de choses.

En plus, le scénario est parfois un peu plat, manquant de coups d’éclats et de rebondissements réguliers pour pimenter la lecture.

Le titre avait du potentiel, mais le tout est trop laborieux pour satisfaire.

 

Kick Ass 3 - tome 12°/ Kick-Ass 3 de Mark Millar et John Romita Jr

Kick-Ass se termine avec cette troisième partie et ce n’est pas plus mal. Clairement, Mark Millar a trop tiré sur la corde avec sa juteuse série. Si cette troisième partie est sensiblement mieux que la très médiocre deuxième, elle ne suffit malheureusement pas à donner ses lettres de noblesse à Kick-Ass.

La fin, qui a le mérite d’être une vraie fin, arrive un peu rapidement, faisant suite à quelques rebondissements pas toujours crédibles. Mais elle est finalement assez bateau, fait en mode « pilotage automatique ». On ne ressent pas la flamme ou une créativité à outrance. Millar a fini son titre, un point c’est tout, comme si c’était une obligation et non un choix dicté par l’artistique.

Bien que pas mauvais, Kick-Ass n’aura pas su exploiter son concept et retrouver l’énergie de la première partie, pour finalement presque se singer. Dommage, Kick-Ass méritait peut-être mieux !

 

Tech Jacket - tome 11°/ Tech Jacket de Robert Kirkman et E.J Su

Tech Jacket est un personnage de l’univers d’Invincible. Et Kirkman nous le présente un peu dans ce comic qui lui est consacré. Et le scénariste fait le boulot. C’est-à-dire que l’intrigue est assez basique et convenue. Tous les rebondissements sont attendus et pas toujours très bien amenés.

Sans être désagréable ce Tech Jacket est fade ! Il n’y a pas grand chose qui ressort de ce titre, aucune personnalité, rien pour le rendre inoubliable. Au contraire, je dirais même qu’il n’a aucun intérêt. Je ne comprend pas pourquoi faire de ce personnage, le héros d’un titre lui étant consacré. Le personnage principal est plat, peu intéressant et ses aventures à peine divertissantes. Il n’y a pas d’enjeu, pas de tension ou d’émotion.
Aussi vite lu, aussi vite oublié.

C’est du Kirkman de faible niveau qui n’a pas su appliquer sa recette miracle sur ce personnage.Le mélange d’un ton teenage, avec de l’action et de l’humour, qu’il maîtrise si bien d’ordinaire, est ici mal fait et connu d’avance. Il n’y a aucune prise de risque de Kirkman. Ce qui fait que ce comic est plus que dispensable !

 

C’était donc mon Flop 5 Comics de 2014, bien sûr complètement sujet à ma subjectivité. Mais il invite au débat. Partagez-vous mes déceptions ?
Quel serait votre Flop 5 Comics ?

2 commentaires »

  1. Dionysos89 30/12/2014 at 18:54 -

    Chapeau ! Du beau flop 5 qui ne donne pas envie de lire^^ Quand on pense que Kick-Ass 3 est parmi les plus gros tirage comics de l’année… :'(

  2. Kameyoko 01/01/2015 at 14:13 -

    Attention, tous ces titres ne sont pas mauvais, c’est juste de grosses déceptions pour certains, mais il reste « lisable ».

    Kick-Ass, ça reste un mystère. Le premier, le meilleur, est déjà pas un chef d’oeuvre, mais après….
    Mais ça doit beaucoup au film (le premier), que j’adore pour le coup, et que je trouve tellement supérieur aux comics

Laisser un commentaire »