. Fire Force – tome 1 de Atsushi Ohkubo | Fant'asie
Iteza 11/07/2017 1
  • Scénario
  • Graphisme

JQ_FireForce_01_FR.inddFire Force – tome 1 de Atsushi Ohkubo

Après le très remarqué et excellent Soul Eater, Atsushi Ohkubo nous reviens ici avec un titre des plus intéressant à savoir Fire Force !

Le manga est disponible en France depuis le 19 mai 2017 aux éditions Kana.

Résumé de Fire Force 1

Résumé de l’éditeur :

L’humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine. Des brigades spéciales Fire Force ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène !
Le jeune Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, rêve de devenir un héros.

Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des Torches humaines !!

Combattre le feu par le feu !

Nous voici dans la ville de Tokyo, en l’an 198 du calendrier solaire,  où une nouvelle cause de décès est mystérieusement apparue : la mort par le feu ou le phénomène de combustion humaine. N’importe qui, n’importe quand, et sans raison, peut soudainement s’enflammer, devenir ce que l’on appelle une « torche humaine », et menacer la vie de son entourage. Shinra, notre jeune héros, n’a alors qu’un seul but : devenir un sapeur-pompier pour sauver le plus grand nombre de personnes. Il va ainsi intégrer la 8ème brigade spéciale Fire Force de l’agence de défense contre le feu. Car dans ce monde, ces sapeurs-pompiers d’un nouveau genre sont plus que jamais des héros. La mission première des brigades est alors de mettre fin à la vie des malheureux ayant pris feu, tout en priant pour le repos de leur âme. Et si Shinra a choisi cette voie, ce n’est pas par hasard : il espère bien pouvoir retrouver la trace de celui qui, 12 ans plus tôt, a provoqué la combustion de sa propre mère, poussant cette dernière et son jeune frère à la mort…

Le moins que l’on puisse dire c’est que Ohkubo nous revient ici avec un titre prometteur après l’excellent Soul Eater. Cependant ce premier tome est loin d’être parfait. En effet, l’auteur a choisi de centrer son univers sur les pompiers (sujet très peu, voir pas du tout abordé dans les mangas jusqu’à présent), ainsi un univers plus seinen que shônen aurait été préférable à mon humble avis. Mais l’auteur a choisi de faire de son manga un shônen qui me fait pas mal penser à My Hero Academia dans ce côté « scolaire ». Donc loin derrière nous l’idée de voir un seinen, dommage !

Malgré cela, les codes du shônen classique et efficace sont bel et bien présent dans ce premier tome, et OHKUBO Atsushi les respecte à la lettre. On retrouve donc tout ce qui fait d’un shônen simple, efficace, et accessible à tous comme le serait un One Piece ou un Dragon Ball. On rentre sans trop de difficulté dans l’univers du mangaka qui se veut drôle (pas mal d’humour et bien sûr qui dit Ohkubo dit certaines scènes fan-service bien sûr) tout en ayant un côté plus sérieux (le passé du héros est entouré de mystère et donne envie de voir la suite). Pour en revenir justement à l’univers, la trame principal est quelque peu farfelue (mais bon on est dans un manga, rendons l’impossible possible ;)), mais suffisamment structurée pour la rendre plutôt cohérente et intéressante.

Côté dessin et scénario c’est du très bon. On a un découpage dynamique, et une mise en scène efficace. La première intervention de Shinra, laisse entrevoir tout le potentiel graphique de la série qui sera très certainement un succès. La lecture est assez fluide ce qui est agréable, et les dessins sont très soignés (si vous avez aimé la pâte graphique de l’auteur sur Soul Eater, vous devriez aimé).

Cependant on peut regretter le manque d’originalité qui faisait la force justement de Atsushi Ohkubo sur Soul Eater en présentant des personnages haut en couleurs et un univers déjanté. Ce que l’on ne retrouve pas dans ce premier volume. On a plus l’impression qu’il s’enferme dans les codes classiques du shônen, et comme dit plus haut cela fonctionne et c’est loin d’être une mauvaise lecture, au contraire, mais on aurait aimé retrouver ce brin d’originalité présent dans son oeuvre précédente.

Au final, malgré ce manque d’originalité dans le fond comme dans la forme, ce premier tome s’avère être une lecture pour le moins agréable et intéressante. On attend la suite avec impatience en espérant que Ohkubo saura retrouver ce brin de folie et d’originalité pour rendre la suite plus accrocheuse.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Un commentaire »

  1. MrReccA 18/07/2017 at 10:10 -

    J’hésite beaucoup sur l’achat de cette série ! J’ai acheté et lu Soul Eater, et j’ai pas mal aimé. Surtout que les dessins sont sympas, avec un style à part entière. Du coup c’est pas facile de se décider sur Fire Force :/

Laisser un commentaire »