. Darwin's Game – tome 5 | Fant'asie
Kameyoko 10/08/2015 0
  • Scénario
  • Graphisme

Darwin's Game - tome 5

Darwin’s Game – tome 5 de FLIFLOPs

Les Eights passent à l’attaque

Les Survival Games sont très à la mode en ce moment et Ki-oon en est un des moteurs. Mais, pour le moment, ce Darwin’s Game arrive à se faire sa place au soleil avec sa qualité et son ambiance un peu différente, plus shônen.

Dans ce tome 5, nous poursuivrons le récit du tournoi organisé au sein du jeu, avec un Kaname qui fait des alliances.

Darwin’s Game – tome 5 de FLIFLOPs est édité par Ki-oon et es disponible à la vente depuis le 07 mai 2015

Résumé de Darwin’s Game 5

Résumé de l’éditeur :

Shuka, qui a emprunté une galerie souterraine pour éviter les snipers, tombe dans le piège d’une joueuse capable de manipuler l’eau et la glace ! Sur le point de se noyer, elle est sauvée in extremis par Kaname tandis que son adversaire choisit de se rendre.
Le clan temporaire formé par le jeune homme avec le Fleuriste, Ryuji et Rain s’agrandit donc de deux nouveaux membres, mais les chances de la petite troupe restent minces face aux Eighth. Seul espoir de survie : terminer la partie en résolvant le mystère des gemmes ! Et justement, le bracelet diamant vient d’apparaître…

De nouveaux alliés et ennemis

Dans ce cinquième opus, le jeu de massacre continue. Kaname et sa nouvelle alliance tentent de percer à jour le mystère des bracelets pour mettre fin à cette partie, et donc sauver le plus de vies possible. Mais l’arrivée d’un nouveau bracelet très particulier va rendre la situation encore plus explosive. Notamment, le clan des Eights, sous l’égide son chef violent et cruel, est en branle-bas de combat.
De nombreux affrontements vont avoir lieu, faisant son lot de victimes dans les différents groupes.

On retrouve Kaname qui a réussi, tant bien que mal, à faire de ses anciens ennemis, des alliés. Je pense notamment au Fleuriste. Face à le menace grandissante des Eights, le héros a besoin d’avoir des partenaires. Ensemble ils vont essayer d’une part, de survivre à l’attaque des Eights de l’hôtel où ils étaient, et d’autre part de mettre la main sur l’objet tant convoité.

Mais avant tout cela, il faudra venir en aide à Shuka qui est bien mal embarquée avec un adversaire maîtrisant la glace. A partir de là, un nouveau personnage fait son apparition et se révèle être redoutable et étrange. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler.

Dans tous les cas, les choses s’accélèrent et ce volume sera placé sous le signe de l’action et des affrontements. Il y a bien une part de stratégie, mais c’est avant tout des combats. Et qui dit combat, dit morts à gogo de part et d’autres. Ainsi, il y a de nombreux rebondissements, parmi lesquelles des morts surprenantes. En effet, mine de rien, FLIFLOPs a introduit bon nombre de personnages secondaires. On pouvait même penser que certains prendraient une part importante dans le récit. Mais ces derniers peuvent mourir aussi rapidement qu’ils sont apparus.
De plus, les auteurs introduisent des sortes de mini-boss et un boss dans l’organisation des Eights. On connaissait son chef, on comprend mieux maintenant pourquoi il est craint. En revanche, les espèces de semi-boss, bien que très agréable à suivre en combat, manquent d’intérêt. Surtout qu’ils sont présentés un peu maladroitement, tout en leur donnant un minimum d’importance pour, pour le moment, ne pas les utiliser autrement qu’en simple adversaire plus fort que la bleusaille.

Vous l’aurez compris, il y aura beaucoup d’action et de combats, et ce n’est pas pour déplaire, tant ils sont plaisant et exploitant bien les capacités offertes par le Sigil. Même si l’intrigue continue lentement, les mangakas n’en oublient pas pour autant d’avancer un peu. On sait maintenant à quoi servent les bracelets et comment en finir dans ce jeu. L’inspecteur s’épaissit un peu (on découvre même son sigil).
Les personnages secondaires manquent encore de profondeur, mais on commence à s’y intéresser, voir même à s’attacher à certains. Mais bon Kaname manque toujours de charisme.

Même si on s’intéresse moins au jeu Darwin’s Game en soit, même si le tout est assez bourrin, ce manga reste très divertissant. On ne s’ennuie pas du tout, parce qu’il y a une bonne gestion du rythme (si on accepte le fait que c’est très axé action ici), et il y a suffisamment de rebondissements, avec un peu d’émotions pour rendre passionnante la lecture. Et ce d’autant plus qu’on sent bien la tension, et que, mise à part le héros, tous les personnages peuvent y passer !

Graphiquement, j’aime toujours bien le trait qui se veut réaliste et toujours de bonne facture. Mais, je trouve qu’il manque toujours ce petit quelque chose indescriptible pour être totalement satisfait. Surtout que là, du fait des lieux choisis, j’ai trouvé que certaines cases faisaient très légèrement vides. Par contre, les mangakas maîtrisent très bien les combats, avec un découpage efficace.

Pour conclure, Darwin’s Game – tome 5 de FLIFLOPs confirme, encore une fois, les bonnes impressions laissées par les tomes précédents. Nous sommes certes devant un survival game, mais un peu différent et surtout maîtrisé.
Ce tome est plus placé sous le signe de l’action, mais n’en perd pas son intérêt. On a hâte de découvrir la suite et voir si Kaname va réussir à s’en sortir et surtout si certains de ses alliés vont le rester par la suite. J’espère juste que le prochain tome sera plus riches en avancées, même si ce déferlement d’affrontement est agréable.

Et vous qu’en avez-vous pensé ? Que pensez-vous des alliés de Kaname ?

Laisser un commentaire »