. Cosplay Cops – tome 1 par Nao Doumoto | Fant'asie
Bagooor 08/06/2011 0

Cosplay Cops tome 1 par Nao Doumoto

Shojo policier chez Kazé

Avec le nombre grandissant de titres disponibles sur le marché, les éditeurs cherchent à attirer de nouveaux lecteurs en ajoutant constamment à leurs catalogues des nouveautés.

Cosplay Cops est donc la dernière nouveauté shojo éditée par Kazé Manga.

Mettant en scène une jeune policière sexy, l’intrigue porte cependant sur un sujet important, confrontant les personnages à des actes barbares, et à des hommes sans scrupules.
L’héroïne de ce titre veut retrouver un violeur, et n’hésitera pas à se mettre en danger pour parvenir à ses fins.

Disponible depuis janvier, la série devrait compter 6 tomes au total.

Résumé du tome 1

Rikka Azuma est une jeune fille tout juste entrée dans la police.
Du haut de ses 19 ans et de son corps de starlette, elle veut faire respecter la loi, tout en mettant en valeur son corps. Elle n’hésite donc pas à outrepasser la tenue habituelle de la police pour mettre des jupes plus courtes.

Un jour comme les autres, elle découvrira cependant une jeune fille dans des toilettes. Celle-ci, encore sous le choc, vient d’être victime d’un viol !

Très touchée par cet événement, Rikka tentera tout ce qu’elle peut pour lui venir en aide, et trouver le responsable.

Malheureusement, la victime est trop choquée pour vouloir porter plainte de suite, et sans plainte la police ne peut pas se lancer à la poursuite du violeur.
Avec son caractère, Rikka va vouloir tout de même se lancer à sa recherche, n’hésitant pas à se mettre en danger pour lui mettre la main dessus.

Heureusement Daisuke Takaya et Eiji Itsuki, son supérieur et son collègue, vont la surveiller et la protéger.

Un thème inattendu

Il est très souvent difficile d’aborder certains sujets dans les mangas, BD ou comics. Le sexe non voulu est par exemple un thème rarement utilisé, mais cela se comprend aussi par la difficulté d’en parler.

Delivery abordait par exemple le métier que faisait certaines filles pour des raisons qui leurs étaient propres, mais qui les exposait à des actes sexuels pas forcément souhaités.

Cosplay Cops aborde le thème du viol, mais se place d’un autre point de vue. Au lieu de suivre l’intrigue depuis la victime, le lecteur découvre l’histoire au travers d’une policière qui prend son travail très au sérieux, et qui souhaite plus que tout retrouver le coupable de ce viol.
Le thème abordé est donc le viol, mais l’angle d’attaque est différent d’un titre comme Delivery qui se place du côté de la victime.

L’héroïne principale est donc une jeune fille, relativement sexy, mais avec un caractère de garçon manqué. Ce n’est pas le type de personnage le plus original qui soit, mais il faut bien ce qu’il faut.
Celle-ci est accompagnée d’une collègue qui paraît plus jeune qu’elle, et fait penser à sa petite soeur. Un collègue masculin ainsi que son supérieur vienne compléter le tableau.
Histoire de rester dans le classique, Eiji est le garçon ouvert, toujours très proche de Rikka, tandis que Daisuke est froid et distant avec tout le monde, mais cache un grand coeur. Bien évidemment, ces 2 messieurs sont très attirés par Rikka, qui semble ne rien voir du tout, et voit son coeur balancer de l’un à l’autre à la moindre occasion.

Vous l’aurez compris, l’intrigue amoureuse n’est pas très bien compliquée, et les personnages impliqués sont très rapidement identifiés.
Les quelques shojos que j’ai apprécié jusque là avaient évités cette problématique assez simple, et qui semble ici être très légère. On sait comment cela va évoluer, qu’elle se sentira tiraillée entre Eiji et Daisuke, mais qu’il faudra bien en choisir un !

Il faut dire que le titre, Cosplay Cops, ne laissait pas de doute quand au sérieux de l’intrigue. Reliez les deux O avec une paire de menottes avec moumoute rose, et vous donnez tout de suite le ton.
Le terme Cosplay du titre vient ici désigner le fait que l’héroïne n’arrête pas de changer de tenue, avec des vêtements tous plus légers et racoleurs les uns que les autres : mini jupe, robe de soirée et tenue de Bar Maid sont au rendez-vous.

Outre cet aspect un petit peu léger du titre, il y le côté enquête que j’ai trouvé beaucoup plus passionnant.
Il ne faut pas s’attendre à une intrigue policière de haute volée, avec courses poursuites ou embuscades, mais le suivi d’une enquête, avec les règles policières que cela implique.
Les principales règles semblent être respectées, avec par exemple le fait qu’aucune enquête ne peut être lancée tant que la victime n’a pas porté plainte. Du coup, Rikka n’a d’autre choix que de faire ses recherches lors de son temps libre, en s’exhibant dans des tenues provocantes.

Il est difficile d’expliquer ce qui m’a plu dans cette intrigue, mais elle m’a tout de même permis de terminer la lecture de ce premier volume.
Il n’est pas sûr pour autant que je lirais la suite de cette série, mais malgré un suspense amoureux au raz des pâquerettes, la quête du coupable est vraiment bien rendue.

Les dessins sont ceux d’un shojo classique, c’est à dire très fin, avec des décors détaillés.
Le style de Nao Doumoto n’est pas des plus extraordinaires, mais il ne gêne cependant pas à la lecture.

Cosplay Cops est un shojo pour le moment très classique, malgré une intrigue de fond plutôt intéressante. Je ne sais pas ce que donnera le titre sur la durée, mais il peut devenir intéressant, si le triangle amoureux ne prend pas trop de place dans le titre.

Pensez-vous aussi que l’enquête est intéressante ? Lirez-vous la suite ?

Laisser un commentaire »