. [Compte Rendu] Japan Expo 2011 | Fant'asie
Kameyoko 08/07/2011 7

[Compte Rendu] Japan Expo 12ème impact du 30 juin au 3 juillet 2011

Le festival des loisirs japonais

Du 30 juin au 3 juillet 2011 s’est déroulé la douzième édition de la Japan Expo au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, en même temps que la Comic Con’ (mais j’y reviendrais plus tard).
Comme chaque année ce festival nous propose un condensé des loisirs et de la culture japonaise avec ses mangas, ses anim’, sa J-Music, ses sports, sa mode, sa cuisine, ses traditions …

D’année en année, la Japan Expo grandit, pour atteindre, cette année, les 200 000 visiteurs. Ce qui est énorme, surtout quand on y va le samedi.

J’y ai été les 4 jours, dont une grosse partie accompagné par Bagooor, voici mon petit compte-rendu. Il s’agira d’un petit compte-rendu assez générique. Et désolé pour la piètre qualité des photos.

Des stands, des animations, des conférences, des invités mais aussi des rencontres

Peut-être plus que jamais cette Japan Expo se découpe en plusieurs thématiques : Manga/ Anims, Boutiques/ goodies, Mode, Sports/ Arts martiaux, stands amateurs, Culture/ Gastronomie, Musique, Cosplay…

Toutes ces thématiques ne m’intéressent pas. Je n’ai pas cherché à m’intéresser à la J-pop où à la mode. Si vous espérez trouver quelque chose sur ça, ça ne sera pas le cas. Beaucoup d’autres sites vous en parleront mieux que moi.

Pour être honnête, j’ai été un peu déçu par cette Japan Expo. Premièrement pour ce qui est des invités qui font pâles figures comparé à l’année dernière, en nombre mais en qualité aussi.

L’année dernière nous avions du Mashima, Hôjô, Mochizuki, Katsura, Katô …. Cette année, seul Yoshiki Tonogai et dans une moindre mesure Yumiko Igarashi (mangaka de Candie) m’intéressaient.

A la décharge de l’organisation, vu les évènements tragiques s’étant déroulés quelques mois avant au Japon, ça a du mettre un coup d’arrêt aux démarches.

Mais déçu aussi parce que d’année en année ça se ressemble. On retrouve les mêmes stands, les mêmes activités… La Japan Expo a atteint une certaine forme de taille  critique qui fait que tous les principaux acteurs sont maintenant présents et le demeurent d’année en année. Difficile d’apporter de la nouveauté, quand un festival couvre déjà autant de thématiques. C’est la rançon de la gloire.

Néanmoins, j’ai toujours du plaisir à déambuler au milieu des allées, aller voir les stands, tenter de participer à des initiations, ou participer à des conférences et rencontrer des gens.

En tout honnêteté cette année, j’ai participé à très peu d’évènements. J’ai marché au gré de mes envies sans idée de programme en tête. Je suis certainement passé à coté de plein de choses, mais c’était mon envie du moment.

En plus, il y a quand même un paquet d’activité qui m’intéressent que moyennement. Mes intérêts ont évolué, je me centre plus sur certaines parties.

Tout d’abord j’ai fait un tour des différents éditeurs manga pour voir ce qu’ils proposaient, les titres mis en avant… Cette partie fera l’objet d’un article à part entière pour vous présenter les différents stands.

Les Invités

Cette partie va être très courte, déjà, car comme je le disais, cette année, les invités m’intéressaient moyennement, mais en plus parce que je sais que pour obtenir la moindre dédicace c’est quasiment mission impossible.

Je me suis donc contenté de regarder Yoshiki Tonogai et Yumiko Igarashi dédicacer. En revanche, j’ai pu croiser Arnaud Tribout et Thomas Bouveret dessinateur du manfra ElementR. L’occasion de discuter avec eux pendant leur séance de dédicace. J’ai également vu rapidement la Flander’s Company et l’équipe de Noob, mais sans dédicaces non plus.

Si sur la partie Japan Expo, cette partie là est vide, c’est déjà beaucoup moins le cas sur la partie Comic Con. Mais j’y reviendrai dans un autre article.

Les Boutiques

Du coté des boutiques, on retrouvait tout sorte de produits dérivés, du traditionnel porte-clé, aux figurines, en passant par des reproductions de sabre (très en vogue cette année). Évidemment les prix était très variables entre plus que corrects et franchement prohibitifs. J’ai encore eu l’impression qu’il y avait pas mal de contrefaçons. Et ça, ça m’enrage de voir ça. Il devrait y avoir un contrôle plus drastiques des ces vendeurs. Il en va de la crédibilité de la Japan Expo. D’autant plus que cette dernière devient de plus en plus commerciale, il serait bon d’être plus regardant sur la marchandise proposée.

Parce que voir des jeunes gens acheter de la contrefaçon, ça me fout hors-de moi.

Je vais passer vite sur cette partie mercantile qui n’apporte, pour moi, aucune valeur ajoutée à part celle de la concentration des acteurs de ce marché et quelques rares objets insolites ou introuvables. Mais la plupart du temps c’est du Naruto et du One Piece à gogo et des prix souvent excessifs.

One Piece à l’honneur

One Piece était la licence à l’honneur (cette année encore). Il faut dire qu’elle a une actualité brûlante. Outre le manga qui cartonne, l’anim’ qui continue d’autant marcher et dont les DVD sortent actuellement en France, il y a le jeu DS (One Piece : gigant battle) qui vient de sortir, le film One Piece Strong World qui va sortir dans nos salles obscures et surtout la présence de la Toei animation qui a mis le paquet sur One Piece.

Des animations et des concours étaient proposés très régulièrement. Il y avait une réplique du bateau Thousand Sunny, un Ace taille réelle sur l’échafaud à Marine Ford avec le fauteuil des 3 amiraux …

Les Expositions

Cette année, il y avait quelques expositions très intéressantes comme celle dédiée à Osamu Tezuka, grand précurseur manga. On pouvait également voir celle dédié à l’invité d’honneur manga : Yumiko Igarashi et ses nombreux shôjô.

Ki-Oon a aussi proposé une exposition sur leur nouveau manga Bride Stories avec des planches manga, une vidéo sur la réalisation du manga et une énorme illustration. D’ailleurs ce manga, que je n’ai pas encore lu, a l’air superbe. Je suis resté quelques minutes à regarder la vidéo sur la réalisation des trames par exemple. Très instructif.

Sport et Arts Martiaux

Les arts martiaux sont devenus indissociables de la Japan Expo, tellement ils font partie intégrante de la culture japonaise. Ainsi on retrouve, au cours des 4 jours, plusieurs démonstrations et initiations. Les festivaliers peuvent donc découvrir certaines disciplines sous l’œil des pratiquants, ravis de partager leur passion.

Parmi les disciplines, on retrouve bien évidemment le Karaté, l’Aikido, le Kendo, mais aussi du Viet vo Do(??), du Kyudo ou encore du Iaido …

J’ai également pu m’essayer au lancer de Base-ball sans trop de réussite.

Les autres loisirs japonais

Outre ces thématiques phares, la Japan Expo, c’est aussi l’occasion de découvrir d’autres loisirs plus insolites et moins connus. Il y a notamment tout ce qui est jeu comme le jeu de gô ou le Shogi.

Mais on trouve également du tuning, qui reste assez classe. On ne tombe pas dans du « jacky style » ridicule.

Je suis également tombé sur un combat de catch opposant Sugi à Ronin. Je ne suis pas un fervent admirateur de catch, mais là c’était waoooohhh !!! Juste énorme. Sugi était un acrobate de folie. Il a réussi des figures impressionnantes, artistiques et fluides. Par exemple, alors que son adversaire est sorti du ring, et lui toujours dessus, il a enchainé rondade puis salto pour passer au dessus des cordes et retomber sur son adversaire. Et encore plein de prises hallucinantes et hyper spectaculaires. Un super moment inattendu.

Vous connaissez mon coté amateur de figurines et de gunpla. Je n’ai donc pas pu passer à coté du stand Bandai et ses Myth Cloth (entre autres) et ses dioramas magnifiques ou encore à coté des stands AEUG et Anigetter pour leur gunpla.

Le Cosplay

Et pour finir on termine sur quelques cosplays. Sans ces personnes qui travaillent d’arrache pied pour fournir de beaux cosplays, la Japan Expo ne serait pas tout à fait la Japan Expo. Même si cette année, j’ai été un peu choqué par certaines jeunes cosplayeuses (ou plutôt pseudo cosplayeuses), il y a vraiment des cosplay de toute beauté (et des cosplayeuses aussi, mais ça c’est une autre histoire)

Par contre, il ne s’agit que de cosplays trouvés au gré de mes pérégrinations, n’ayant pas assister au Cosplay Show.

Pour conclure, la Japan Expo se ressemble pour moi chaque année : beaucoup de choses à voir, pas beaucoup de photos, pas beaucoup de conférences et évènements, pas le temps de s’attarder sur quelque chose…

Je suis passé à coté d’énormément de chose.

Mais c’est uniquement de ma faute. Il faut que je sois plus rigoureux dans ma préparation. Mais en même temps, j’aime me balader sans trop savoir ce que je vais faire, ça laisse la place à l’improvisation et aux surprises. Et ça c’est très agréable.

En gros, une édition plus que correct, même si elle manquait de prestige par rapport aux noms des invités.

A titre personnel, je trouve qu’il y a trop de mode et de j-music, mais ce n’est qu’une question de goûts personnels. Là où c’est moins personnel, c’est sur l’enfer pour circuler surtout le samedi. C’était blindé, et ce n’était pas franchement une journée très agréable. On ne voit rien, ne peut rien faire et ça grouille de monde.

Autre gros points noirs, c’est Free Hugers en carton, qui ont perdu tout sens du vrai Free Hugs. Quand je vois une free hugueuse qui dit « oh non pas lui il est trop moche » (mais pas en parlant de moi bien sûr:lol:), je me dis que ce mouvement a perdu son essence même.

Sinon la Japan Expo reste l’évènement majeur de l’année, et c’est toujours un plaisir d’y aller. Même si on toute honnêteté j’en ai vite marre à cause du monde et des temps d’attente.

Et vous qu’avez-vous pensé de cette année? Quels ont été vos moments/ animations/ activités/ Stands préférés?

7 commentaires »

  1. Vanadis 08/07/2011 at 20:12 -

    Un cosplay de Yue Ying et j’ai raté ça :/

  2. Torospatillo 09/07/2011 at 15:15 -

    Faudrait que je me débrouilles à monter sur Paris l’année prochaine moi…

  3. Yuki 11/07/2011 at 10:40 -

    C’est du Viet Vo Dao, et non du Viet Vo Do.

  4. Dalloo 20/07/2011 at 18:04 -

    Rien sur les fanzines et les stands amateurs?

Laisser un commentaire »