. [Cinema] Rebelle de Mark Andrews et Brenda Chapman | Fant'asie
Kameyoko 13/07/2012 4
[Cinema] Rebelle de Mark Andrews et Brenda Chapman

Critique du film Rebelle de Mark Andrews et Brenda Chapman

Un Pixar est toujours un évènement

Rebelle (Brave en Vo) est un film de Mark Andrews, mais débuté par Brenda Chapman (depuis, elle ne fait plus partie du projet). Ce film d’animation est un pur produit des studios Pixar. Or un film Pixar est toujours un évènement, vu leu filmographie exceptionnelle : Monstres et Compagnie, Toy Story, Les Indestructibles, Ratatouille, Wall-E
Donc forcément ce film est attendu au tournant. Surtout que la thématique de la princesse écossaise rebelle, ne correspond pas forcément à l’idée que l’on se fait d’un Pixar.

Rebelle est-il un film dans la plus pure tradition du studio californien ? Ou bien fait-il parti des moins bons, aux cotés d’un Cars 2 ?

Rebelle de Mark Andrews sortira en salle le 1er août 2012

Résumé de Rebelle de Mark Andrews

Résumé d’Allociné :

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Rousseur, Ecosse, Magie et Tir à l’arc

Avant de commencer, à proprement parlé, ma critique, juste une petite précision. J’ai vu le film en VOST et en 3D. Ce qui est important, car l’accent écossais est savoureux. Et je ne pense pas qu’on le retrouve en français. Pour la 3D, je dirais que c’est comme d’habitude, j’ai l’impression que ça n’apporte rien de plus.

Je vais également essayer de ne pas spoiler, car découvrir la vraie intrigue est une vraie bonne surprise, qu’il serait dommage de révéler. Surtout, que la teneur de ce film reste encore assez mystérieuse.

Rebelle est peut-être l’un des Pixar qui m’a le moins donné envie d’aller le voir. Tout le marketing fait autour ne m’a pas spécialement convaincu. L’affiche, les teasers, les bande-annonces et tout le reste laissait présager d’un film plus typé Disney que Pixar.

Dans les faits, cette étiquette Disney se fait ressentir, plus que dans toute la production des studios Pixar. On retrouve cette filiation dans le choix d’une héroîne, princesse de surcroit (premier personnage féminin, héros d’un film pour Pixar), dans une contrée un peu folklorique, qui va vivre une aventure presque initiatique. On retrouve aussi également toute une panoplie de personnages secondaires, qui feront penser à d’autres figures de Disney. Il y a aussi beaucoup d’humour et d’action.

Mais il ne faut pas vous y tromper, Rebelle est bien un Pixar. Certainement pas le meilleur, mais loin d’être le pire aussi. C’est un Pixar plus que correct!

Déjà techniquement, le long-métrage maîtrise l’animation. Le chara-design est certes très « Pixar« , donc un peu exagéré, mais c’est fluide, détaillé, avec de superbes séquences. Les décors sont sublimes, magnifiés par des plans que l’on croirait commandité par l’office du tourisme d’Ecosse pour donner envie de visiter le pays des Highlands. L’animation atteint un certain degré de perfection, qui, tout en ne cherchant pas à épater la galerie, se ressent dans la chevelure de Merida et la forêt.
On ne peut que saluer l’exceptionnel travail des studios Pixar, qui montre, une fois de plus, l’avance assez sensible prise sur ses concurrents.

Surtout que derrière, la réalisation,parfois un peu inégale, offre des moments de toute beauté, notamment quand l’héroïne chevauche son cheval à travers les bois, où quand on nous plante le décor de cette histoire, qui tient du conte presque philosophique. De plus, de par la présence de feux-follets, guides fantastiques de la jeune Merida, sur le chemin du passage à l’âge adulte, de par son coté fantastique et sa nature omniprésente, on pourra faire le parallèle avec l’oeuvre de Hayao Miyazaki. On retrouve beaucoup de ses thèmes fétiches, mais qui, ici, ne virent jamais à la simple copie. On sent l’inspiration, même si elle est involontaire, le respect, mais maniés à la sauce du réalisateur.

Mais au-delà de l’aspect purement visuel, Rebelle c’est aussi du Pixar sur le fond et sa narration. Même si clairement, il est moins subtil, et plus premier degré, on retrouve quand même la patte du studio.
En effet, l’humour est très présent et fonctionne très bien. On sourit souvent, même si certains gags sont un peu faciles. Mais ils fonctionnent. Cette bonne humeur doit beaucoup aux personnages secondaires, très bien travaillés et attachants. L’élément comique réside dans les frères triplés de Merida. Ils sont assez hilarants. Mais le père Fergus n’est pas en reste non plus. Malgré son air bourru, il cache un coeur tendre et une bonhommie communicative. Dans les rôles plus secondaires, on retrouve les chefs et fils des trois autres clans, qui ne sont pas sans rappeler les personnages secondaires d’Asterix. Cette comparaison sera d’autant plus évidente lors d’une scène où chacun se fout dessus !
Mais Rebelle montre un visage très aventurier, teinté de fantastique. Le personnage de Merida, est un vrai garçon manqué, têtu et courageux. La jeune fille va vivre quelques aventures, qu’elle a elle-même provoquées indirectement.
Je ne vais pas vous spoiler sur le pourquoi de cette aventure et comment son voyage vers l’âge adulte commence. Ca serait bête de gâcher la surprise.
Merida est un beau personnage, où l’on peut y voir un melting pot entre différentes princesses Disney et une Nausicaä. Enfermée dans son rôle de princesse, et ses obligations, elle va tout faire pour se libérer de ses chaînes invisibles, même si elle doit mettre en péril sa situation familiale.

Pixar nous a toujours habitué à de multiples niveaux de lecture dans ses oeuvres. Sous des aspects de film d’animation à destination du jeune public, se cache toujours un niveau supérieur de compréhension pour les adultes. Souvent ce dernier est fait tout en finesse, avec de nombreux discours magnifiques et touchants.
Mais ici, je ressens moins cette finesse de scénario et de réalisation. Le discours est plus premier dégré et les thèmes presque trop explicites. Mais face à ces thématiques universelles, telles que le problème de communication enfants-parents, passage à l’âge adulte, rébellion face aux règles pré-établies, impact de ses actes sur autrui et émancipation féminine, le spectateur ne peut que se laisser prendre dans le tourbillon des évènements.
Le plaisir de visionage est là. C’est beau, drôle, plaisant, créatif, mais ça manque d’un peu de finesse parfois.

Pour conclure ce Rebelle (Brave en VO) est peut-être le Pixar le plus typé Disney, de par son héroîne, son humour et son discours premier degré. Mais cette affiliation est ici à prendre comme une bonne chose. En effet, Rebelle évite de tombe de tomber dans le conte de princesse basique, pour adopter un ton propre aux créations Pixar. On retrouve donc tout le génie du studio à la Lampe, mais en moins aboutis. Les niveaux de lectures complexes, fins et d’une justesse comme les concurrents ne savent pas encore bien faire, sont ici un peu moins aboutis qu’à l’accoutumée. Mais ça ne doit pas faire perdre de vue que Rebelle est un superbe récit iniatique, aux thèmes universels, qui donne envie de découvrir l’Ecosse ! En plus, c’est superbement fait et assez drôle.

Rebelle ne se hisse pas au niveau des meilleurs productions Pixar, mais ce film n’a pas à avoir honte. Il reste un Pixar moyen, donc un très bon film d’animation, peut-être moins « elitiste ».

Et vous qu’avez-vous pensé de ce film ? Y voyez-vous les inspirations Miyazaki ? Comment le situeriez-vous parmi les autres oeuvres Pixar ?

4 commentaires »

  1. Meily 13/07/2012 at 14:54 -

    Critique très intéressante, il me tarde d’aller voir ce film, d’autant plus que la bande annonce est vraiment sympa !

  2. Geek up 02/09/2012 at 17:33 -

    Des inspirations de Miyazaki ? Non, je n’en ai pas vu… Personnellement, j’ai trouvé le film sympathique, mais un peu trop prévisible… A recommander pour une sortie en famille ! 😉

  3. Kameyoko 03/09/2012 at 15:16 -

    @Geek up : Prévisible ? L’intrigue principale a bien été cachée. Donc prévisible sur certains points, mais pas sur tout. Mais c’est un film plus axé famille que d’autres Pixar qui jonglaient mieux avec les différents niveaux de lecture.

    Pour Miyazaki moi, ça m’a marqué notamment la sorcière qui ressemble à Yubaba, ou encore les feu-follets, sortes d’esprits sylvains, et dans plein de petits détails.

  4. Clara Reynaud 16/04/2021 at 14:06 -

    J’adore cette animée. La personnalité de cette jeune fille me fait penser à moi, notamment quand j’étais plus jeune. Elle a un tempérament particulier, mais qui fait d’elle qui elle est. Je recommande !

Laisser un commentaire »