. Brit – tome 1 : Baroudeur de Robert Kirkman, Tony Moore et Cliff Rathburn | Fant'asie
Kameyoko 04/10/2011 5
  • Scénario
  • Graphisme

Brit – tome 1 : Baroudeur de Robert Kirkman, Tony Moore et Cliff Rathburn

Un nouveau superhéros dans l’univers d’Invincible

Avoir un nouveau Kirkman en kiosque, c’est toujours un évènement pour moi. Si en plus, il se déroule dans le même univers qu’Invincible, alors je suis plus qu’attentif.
Brit est donc le nouveau Robert Kirkman a paraître en France chez Delcourt (même s’il date de 2003 aux Etats-Unis).
On va donc suivre les aventures de ce Brit dans le même univers qu’Invincible et des Gardiens du Globe. Même sans cette précision, la filiation saute aux yeux. Pour l’accompagner on va retrouver Tony Moore qui a débuté la série Walking Dead et Cliff Rathburn (qui aide Charlie Adlard dans Walking Dead), qui se chargent du graphisme

Brit – tome 1 : Baroudeur est édité par Delcourt et disponible à la vente depuis le 7 septembre 2011.

Résumé de Brit 1 chez Delcourt

Brit est ce qu’on peut appeler un vieux baroudeur. Il travaille pour une agence gouvernementale et est envoyé sur des missions dangereuses.
Son invulnérabilité est très utile pour cette agence. Parallèlement à ça, il tient un club de striptease et est en couple avec une jeune danseuses.
Un jour, son agent de liaison Donald Ferguson lui demande d’assurer la sécurité de scientifiques sur le point d’ouvrir un portail interdimensionnel, de n’importe quels dangers pouvant en sortir.
Un énorme monstre en sortira et causera des soucis à Brit. Mais à l’issu du combat, Donald aperçoit un saignement de nez de Brit. C’est la première fois que ça arrive et il s’interroge sur son invulnérabilté.
Donald rapporte ce fait à son supérieur.
Ce dernier prend la décision de le capturer pour le confier à son scientifique. L’homme de science semble vouloir l’étudier pour créer un autre être invulnérable mais plus jeune.

Lors d’une mission, Brit s’aperçoit qu’il se trame quelque chose contre lui et décide donc de s’enfuir.

Un début de série sympathique dans l’esprit d’Invincible.

Brit est le dernier comic de Robert Kirkman a nous parvenir en France. Mais ce n’est pas son dernier bébé puisque Brit a été initialement publié dès 2003 en VO.

Monsieur Walking Dead, Invincible et autre Wolfman s’est entouré de Tony Moore (qu’il connait pour avoir travaillé avec lui sur Walking Dead) et Cliff Rathburn (aussi connu sur Walking Dead).

Brit se déroule dans l’univers de Invincible. On verra d’ailleurs que les points communs sont assez nombreux entre les deux comics.

Mais ce personnage de Brit est beaucoup moins subtil que ses autres créations. C’est un homme de terrain, qui vient, tape, détruit, tue et repart chez lui. Son invulnérabilité en fait un bourrin de base. Mais justement ce coté-là est assez fendard, car comme à son habitude, Kirkman y insère de l’humour et second degré, du fun et des gros monstres. C’est forcément too much, mais très agréable.

Pourtant, malgré l’indéniable capacité à divertir, on pourra regretter le manque d’originalité. Car, il faut bien le reconnaitre, c’est du déjà-vu. Pour caricaturer c’est un Invincible. Mais au lieu d’avoir un Mark Grayson adolescent découvrant ses pouvoirs, on a un Brit vieux briscard, qui a pas mal roulé sa bosse. Mais pour le reste, on reconnait quelques ficelles (mais moins bien amenées) vues sur Invincible.

On retrouve des gros aliens et monstres en tout genre, de la violence, de la castagne, une agence gouvernementale, d’autres super-héros….

Globalement l’histoire est quand même efficace et divertissante. Les rebondissements sont sympathiques, il y a quelques scènes savoureuses. Le scénario est donc très plaisant, spectaculaire et fluide mais sans réel génie et sans réelle innovation. Il y a bien quelques révélations inattendues, mais globalement, le déroulement est assez prévisible.

 

Le personnage de Brit est aussi moins intéressant. Le voir en action est toujours jouissif, mais il manque un peu de profondeur. Des informations sur son passé sont bien distillées, on connait quelques à-cotés notamment sur la relation qu’il a avec sa copine, ex-stripteaseuse.

Par contre, j’ai beaucoup aimé les parties avec les beaux-parents, tout en décalage entre une vie « pépère » et celle de Brit. Mais ça ne suffit pas pour donner une réelle consistance à ce personnage, du moins pas encore.

Kirkman essaie de le rendre attachant, en présentant des fois un coté torturé, mais très légèrement esquissé et fait de façon plutôt maladroite.

Quant aux personnages secondaires, ils manquent aussi de développement à quelques rares exception comme Donald, que j’ai trouvé plutôt bien travaillé.

 

Graphiquement, Tony Moore et pour le dernier chapitre  Cliff Rathburn se chargent des dessins et réalisent quelque chose de cartoony vraiment dans la mouvance d’Invincible. C’est coloré, avec des monstres au design improbable et qui permet de bien faire passer quelques passages un peu sanglant. Le résultat est très convaincant et très agréable à lire.

Ils mettent bien en exergue l’ambiance du titre, son type d’humour et les méchants dignes de Sentai.

 

Pour conclure, Brit est un bon titre mais qui s’avère trop comparable à Invincible. Surtout que la comparaison ne va pas forcément en sa faveur. On retrouve bien la plume de Kirkman mais avec moins de finesse et d’originalité.

Certes, voir un gros bourrin distribuer des mandales à tout va, à des monstres patibulaires, avec de l’humour, quelques dialogues bien cools, c’est sympa. Mais la lecture serait plus que plaisante si le titre ne sentait pas le réchauffé.

Mais je me répète, le plaisir de lecture est bien là. Le divertissement est réussi mais ça manque d’originalité pour être 100% conquis.

Toujours est-il que si vous aimez l’univers mis en place par Kirkman, comme moi, ce comic est à posséder.

C’est une bonne introduction qui me fera, quand même, lire la suite. Peut-être que dans un deuxième tome, la filiation avec Invincible sera moins frappante.

 

Et vous qu’en avez-vous pensé? Est-ce trop similaire à Invincible?

 

 

 

5 commentaires »

  1. gregfred8 04/10/2011 at 15:18 -

    Pour ma part, je n’ai pas lu Invincible, mais en tout cas j’ai bien aimé Brit.

    J’attends les prochains tomes avec impatience.

  2. Kameyoko 05/10/2011 at 11:34 -

    @Gregfred8 : Brit est très loin d’être mauvais mais il n’est pas exceptionnel aussi. Mon principale reproche, c’est que cette formule sent bon le déjà vu. De fait ça réserve moins de surprises.

    Mais si tu as aimé Brit, je ne peux que te conseiller Invincible que j’adore vraiment.
    5 tomes sont déjà dispos.

Laisser un commentaire »