. Bonne nuit Punpun – tomes 3 et 4 par Inio Asano | Fant'asie
Bagooor 21/02/2013 0
  • Scénario
  • Graphisme

Bonne nuit Punpun tomes 3 et 4 par Inio Asano

Tranche de vie

C’est que j’ai énormément de retard sur la série !
Le tome 6 sort ce mois-ci et je viens seulement de lire les tomes 3 et 4 de Bonne nuit Punpun.

Les 2 premiers volumes de la série avaient été une très agréable surprise, qui m’avait donné envie d’en apprendre plus sur cet auteur. J’ai depuis eu l’occasion de lire Le Quartier de la Lumière (également très bon), mais il était temps de revenir à sa série en cours.

Nous retrouvons donc Punpun 2 ans plus tard, qui doit toujours faire face à ses problèmes d’enfant et son envie de retrouver son premier amour.
Mais l’auteur nous permet également d’en savoir plus sur l’oncle de Punpun

Résumé des tomes

Punpun a maintenant grandi et est dorénavant au collège.
Mais malgré tout, il n’oublie pas ! Sa promesse qu’il n’a pas pu tenir, à cette fille qu’il aime encore… Et c’est d’autant plus douloureux qu’elle semble avoir un petit copain plus âgé, très bon en tout.

Coincé entre son envie de le tuer (en son for intérieur seulement) pour pouvoir être avec Aiko et la compassion qu’il a pour ce jeune garçon sensible, Punpun va devoir faire un choix.

En parallèle, l’oncle de Punpun n’arrive pas à se dévoiler et à faire confiance aux Hommes en générale, mais surtout à la jeune serveuse du salon de thé qu’il fréquente. Pourtant, il va devoir revenir sur un événement douloureux de son passé…

2 ans plus tard

Ces 2 nouveaux tomes se passent 2 ans après les volumes 1 et 2 de Bonne nuit Punpun.
Les personnages ont ainsi vieillis et leurs situations ont changé, mais leurs vies et leurs problèmes semblent être toujours présents.

Ces 2 volumes vont se concentrer sur Punpun évidemment, mais également et surtout sur son oncle, qui reviendra sur un élément perturbant de son passé.

Morcelé en 2 parties, Punpun va se retrouver face à son amoureuse d’enfance. Mais c’est au bras d’un garçon plus âgé que Punpun la retrouvera. Passé la déception, Punpun apprendra à connaître ce garçon, qui semble aussi faible que fort. Mais face à l’amour d’Aiko, Punpun sera sans pitié.
Mais contrairement à nombre de ses camarades, Punpun ne se considère pas comme gagnant lorsque son adversaire perd et se blesse…

Avec à la base une histoire d’amour entre 2 collégiens, Inio Asano parvient à évoquer de nombreuses émotions et à faire grandir Punpun en le confrontant à des épreuves aussi difficiles qu’enrichissantes.

En marge de cette histoire, c’est sur l’oncle de Punpun que l’auteur décide de revenir. Nous revenons ainsi 5 ans en arrière, à l’époque ou l’oncle avait un travail de professeur de poterie ainsi qu’une petite amie.
Ses choix de l’époque ont conduit un de ses collègues à réaliser d’atroces actions, uniquement pour combler une jeune fille en détresse. Celui-ci se sent responsable et se refuse tout bonheur possible, expliquant ainsi pourquoi il vit chez sa soeur et qu’il l’aide.

Cette partie permet de rendre le personnage de l’oncle plus humain et de comprendre un petit peu plus son mode de vie. Sans faire dans le fantastique ou dans l’extraordinaire, l’auteur rend intéressante et agréable à suivre cette histoire qui est un ‘fait de société’, malgré la violence et la tension qui découlent de celle-ci.

La narration d’Inio Asano est d’ailleurs très intéressante. Punpun dialogue souvent avec un personnage imaginaire (qu’il considère comme Dieu ?) et laisse exprimer ses pensées, sans que cela ne coupe le déroulement d’une scène ou que cela soit inutile.
L’auteur parvient à très bien maîtriser l’avancé de son récit en le rendant cohérent et agréable à suivre. Certains passages sont ainsi plus particuliers que d’autres, mais l’ambiance générale de l’intrigue reste cohérente.

Une chose est sûre, c’est qu’avec les oeuvres d’Inio Asano, on ne peut qu’être d’accord sur la qualité graphique du titre. Le trait est maîtrisé et les personnages sont facilement identifiables, tout comme les décors sont très détaillés et semblent vivants.
Cela aide donc beaucoup à plonger entièrement dans l’oeuvre, en plus d’une narration très efficace !

La représentation très particulière de Punpun, de sa mère ainsi que de son oncle n’empêche en rien la bonne compréhension de leurs sentiments et de leurs émotions. Et c’est là toute la force de l’auteur, qui trouve le moyen de rendre la famille de Punpun humaine sans pour autant les représenter tel quel.
La manière dont les propos de Punpun sont exprimés (dans une case noire, représentant uniquement ses paroles en blanc) permet également de les valoriser et de leurs donner de l’importance.

Après un début novateur, j’avais peur que l’effet de surprise s’estompe, mais il n’en est rien.
L’oeuvre reste un très bon moment de lecture, nous permettant de découvrir les tranches de vie de ces personnages tout particulier. Même si certains traits de caractères semblent surjoués, la plupart du temps les propos sont justes et font mouches !

Maintenant, il va falloir que j’attaque la suite, qui s’annonce d’ailleurs toujours aussi intéressante car l’histoire du volume 4 se conclut encore une fois par un saut de 2 ans dans le temps. Cela annonce de très bonnes choses pour les prochains tomes.

Accrochez-vous également à Bonne nuit Punpun ? Est-ce pour vous un très bon moment de lecture ?

Laisser un commentaire »