. [Blu Ray] Game of Thrones, saison 1 | Fant'asie
Kameyoko 05/04/2012 2

Blu Ray Game of Thrones, saison 1

Test du Blu Ray Game of Thrones, saison 1

La série issue du Trône de Fer

Game of Thrones était l’un des séries phares de la rentrée 2011 aux Etats-Unis. Tiré de la saga de fantasy A Song of Ice and Fire (Le Trône de Fer en français) de Georges R.R Martin, elle a été lancée en grande pompe par HBO.
Cette série de fantasy, avec comme tête d’affiche Sean Bean (Boromir dans le Seigneur des Anneaux) comporte 10 épisodes. La saison 2 est actuellement en cours de diffusion aux Etats-Unis.

Game of Thrones, saison 1 créé par David Benioff et D.B Weiss est édité par Warner Bros et est disponible à la vente depuis le 07 mars 2012

Résumé de Game of Thrones, saison 1 chez Warner

Résumé de l’éditeur :

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

Une série d’exception !

Game Of Thrones fait partie de ces oeuvres qui me sont difficiles à chroniquer. Pourquoi ? Tout simplement, car j’ai peur que mon écriture et ma critique se montrent indignes de l’oeuvre. Indignes de mon amour pour cette série. Indignes de mon respect pour le travail d’adaptation.

Game of Thrones, c’est d’abord le portage télévisuel d’une saga de fantasy de Georges R.R Martin : le Trône de Fer (A Song of Ice and Fire en VO). Elle est constituée, à l’heure actuelle, de 13 tomes en français, avec un découpage étrange, puisqu’en VO, elle compte 5 tomes (sur 7 prévus).
Clairement, c’est une des meilleures série fantasy que j’ai pu lire. J’adore depuis de nombreuses années.

Alors forcément, j’ai suivi ce projet d’adaptation depuis, quasiment, le départ. J’espérais fortement que se soit une réussite, mais craignant une trahison, comme c’est malheureusement trop souvent le cas.

Game of Thrones était un pari osé pour la chaîne HBO. Fort d’un budget conséquent pour une série, on parle de 50 à 60 millions de dollars, tiré de livres de fantasy à succès et aduls par beaucoup, une intrigue complexe, de multiples lieux….

Mais fort heureusement, ce Game of Thrones est une totale réussite. Même si je ne suis pas un grand « sériephile », c’est tout simplement l’une des meilleures séries que j’ai vu voir.

Le travail d’adaptation est un modèle du genre. C’est très fidèle aux livres, tout en prenant quelques légères initiatives mais surtout en simplifiant certains points et en coupant certaines scènes mais pour le bien de la narration. Au final, nous avons une série qui ne souffre pas de l’impression de coupe et d’une narration saccadée.

Game of Thrones se situe dans un cadre spatio-temporelle imaginaire. C’est une sorte de monde médiéval teinté de quelques éléments de fantasy. Pour ceux qui sont allergique à la fantasy, elle est vraiment à petite dose. Il n’y a ni elfe, ni gobelin, ni orc, très peu de magie, et quelques créatures étranges.
Ce qui fait l’intérêt de cette série, c’est vraiment les personnages et leurs relations mais surtout toutes les intrigues liées à la situation politique de ce monde.
Westeros est gouverné par Robert Baratheon qui s’est emparé du Trône quelques années auparavant, pour mettre fin au règne de la famille règnante : les Targaryen. Mais ce royaume est rempli de familles intriguantes cherchant à prendre plus de pouvoir, notamment les 7 plus importantes, gouvernant une partie du royaume. Dans cette saison 1, nous suivront essentiellement 3d’entre elles : les Barathéon (avec le roi Robert et son frère Renly), les Lannister (avec Cersei, la Reine, Jaime, son frère jumeau, Tyrion son frère nain et Tywin le père, homme le plus riche de Westeros) et enfin et surtout les Stark de Winterfell, vivant au Nord (Eddard (Ned) et Catelyn, les parents, Robb, Sansa, Arya, Bran, Rickon, leurs enfants, et Jon Snow, bâtard d’Eddard).

Mais à coté des intrigues de ces familles, nous suivront également les uniques descendant des Targaryen, exilés sur un autre continent et qui veulent reprendre le trône qui leur revient : Viserys, l’ambitieux et Daenerys, sa soeur.

Nous suivrons également ce qui se passe au “Mur”, où la Garde de Nuit veille. Ce lieu, situé tout au nord, est un énorme mur de glace de plusieurs dizaine de mètre de haut. Il protège Westeros des créatures d’au-delà du Mur. Pour beaucoup, ce ne sont que des légéndes. Pour les hommes qui veille sur le Mur, c’est une menace bien réelle et plus grande que jamais.

Les 2-3 premiers épisodes prennent le temps de placer l’intrigue, d’introduire les personnages et de se familiariser avec l’univers mis en place. Pour quelqu’un qui ne connait pas les livres, l’introduction est peut-être un peu délicate. En effet, nous n’avons pas un pilote survitaminé et destiné à être spectaculaire à la Walking Dead ou Terra Nova. C’est une série qui se déguste dans la durée et ne se résume pas à une bonne entrée en matière et à un effet d’annonce.

Mais le pendant de ça, c’est que ces premiers épisodes peuvent être un peu “lourd”. Lourd, parce qu’il y a beaucoup d’éléments à appréhender. Les personnages sont nombreux, les lieux, les différentes cultures, l’histoire…. Il n’y a pas d’explications sur le contexte. Le spectateur devra, lui-même, se familiariser avec les personnages et tout ce qu’il y a autour : les différentes maisons, les liens entre personnages, l’histoire de Westeros, les croyances… Il est plongé directement dans le récit, et c’est à lui, au fur et à mesure, de bien saisir les tenants et aboutissants. On ne prend pas le spectateur par la main, pour tout lui expliquer, tout lui montrer…
Ces premiers épisodes sont une mise en condition, une plongée dans cet univers. Une approche qui diffère un peu des autres série, mais qui est pourtant très efficace.

Car dès les premières minutes on sent que nous regardons une série adulte, de qualite, complexe et intelligente.

Au bout de quelques épisodes, dès la mésaventure de Bran, et la demande de Robert à Ned pour devenir “Main du Roi”, l’histoire avance grandement. On voit les jeux de pouvoirs, les intrigues et conspiration se mettre en place. C’est réellement palpitant et immersif. Le tout est superbement construit, et petit à petit on voit toutes les luttes d’influence, les stratégies pour acquérir plus de pouvoir.

 

La saison 1 est ponctuée de nombreux rebondissements bien amenés et impactants. Certains vous laisseront sur le cul surtout l’épisode 9 et 10.
Une fois pris dans l’intrigue, il est difficile de lâcher tant c’est bien écrit et réalisé. C’est vraiment intelligent, avec un science du récit assez incroyable. Il n’y a pas de facilité, que des ambiguités, troubles et comportements retors. De plus, outre les manigences pour le Trône, nous suivons ce qui se passe de l’autre coté du Détroit avec les Targaryen s’alliant avec un peuple Dothrakis surprenant et fascinant. Nous suivons aussi Jon Snow et son intégration parmi la Garde de Nuit sur le Mur. On voit ainsi qu’une menace plane, grandissante, terrifiante, mais complètement sous-estimée par le reste de Westeros. Tout ceci permet de voyager et de montrer l’étendu et la profondeur du monde imaginé par Georges R.R Martin (l’auteur des livres) et adapté par D.B Weiss et David Benioff (créateur de la série).

 

Les personnages ne sont pas en reste et participent pleinement à la qualité de Game of Thrones. Il y a énomément de personnages et qui sont loin d’être anodins. En une saison de 10 épisodes, la plupat sont déjà bien développés et montre un intérêt certain. Le travail sur les personnages est impressionnant. On sent que tous les personnages croisés peuvent être important ensuite. Tout comme il est difficile de les cataloguer comme méchant ou gentil.

En effet, Game of Thrones est loin d’être manichéen. A part quelques rares exceptions, tous sont gris. Il y a peu de personnages tout blanc ou tout noir. Ce qui rend d’autant plus palpitant de suivre tous ces personnages. Celui qui ressort le plus est Tyrion Lannister. Ce personnage est un nain. Nain, pas dans le sens de la race naine comme Gimli, mais nain car très petit. Interprêté par l’excellent Peter Dinklage, c’est un personnage exceptionnel à suivre. Classé parmi les méchants Lannister, ne pouvant lutter par les armes, il a une intelligence supérieure et surtout un sens de la répartie tout bonnement excellent. N’hésitant pas à boire, voir les putes, manipuler, mentir, il est un personnage très ambigu. On ne sait pas quelles sont ses motivations, si c’est plutôt un gentil ou nun méchant. Ce personnage représente à lui tout seul ce qu’est Game of Thrones. C’est un personnage profond et attachant, tout en étant détestable par moment.

Cette série contient un nombre incroyable de personnages forts, puissants et profonds. Je ne vais pas les citer tous, tant tous les personnages présentent un intérêt. Mais clairement Ned, Robert, Jon Snow, Tyrion, Daenerys ou même Catelyn sont géniaux.

A noter aussi que les femmes sont vraiment importantes. Elles ne sont pas cantonnés à un rôle de faire-valoir à leurs homologues masculins. Elles sont tout aussi centrales. Il y a vraiment travail sur ces personnages qui se battent, autrement qu’avec une épée, mais elles font partie intégrante de l’échiquier politique et social. Cersei, Daenerys, Catelyn, Arya… sont vraiment de beaux personnages.

Quant à la réalisation elle est de très bonne qualité. Il y a une puissance dans l’image qui justifie l’énorme budget de cette série. Les décors sont magnifiques, variés et totalement immersif. Les costumes, les détails environnant les scènes sont justes criant de réalisme et sont légions. Cela aide le spectateur à plonger dans ce monde et à donner vie à cet univers.

 

On a l’impression d’être dans un film. La réalisation arrive bien à jongler entre les différents lieux, personnages et intrigues, sans perdre le spectateur. Il y a certain passages spectaculaires, mais il y a surtout une maitrise dans la façon de filmer les scènes plus intimistes, où les scènes où il y a des affrontements psychologiques.

La production a aussi la très bonne idée de garder le même ton que les romans. On y retrouve donc un langage parfois cru, de la violence, du sexe, des actes horribles : meurtres, inceste…
La série est à réserver à un public averti. Mais pourtant, choisir de ne pas édulcorer le tout donne une vraie personnalité à ce titre. On sait que tout peut arriver et que tout sera montré.

Game of Thrones est vraiment un petit bijou de série. Ambitieuse, pharaonique, elle n’en est pas moins intelligente, bien faite et n’hésite pas à prendre des risques. Le pire, c’est que les prochaines saisons s’annoncent encore plus énormes, épiques et jouissives.

Concernant les bonus de ces Blu ray, ils sont nombreux et de qualité. Outre les classiques épisodes commentés avec diverses explications, et guide d’épisodes, on retrouve un guide complet sur Westeros, assez exhaustif et bien fichu avec les différentes maisons, les principaux faits historiques, les personnages, les cultures et croyances….
On peut également voir un portait des personnages où les acteurs parlent de leur personnage. mais aussi un making-of, un reportage sur l’adaptation des livres, un autre sur la création du superbe générique et enfin une présentation complète de la Garde de Nuit. Il y a de quoi s’occuper e d’aller plus loin dans la découverte de Westeros et Pentos.
L’édition Blu Ray frise l’excellence et fait honneur à cette série. L’image est de toute beauté, le son excellent. Seul petit bémol, quelques fautes sur le sous-titrage de quelques épisodes.

Mais à part ça, visionner Game of Thrones et un plaisir jouissif !

Pour conclure, comme je m’y attendais, ma critique ne fait pas honneur à cette série que j’adore. Il est difficile de la critiquer tant l’intrigue est riche et profonde; et tant il y a de choses à dire sur les rebondissements, les personnages et sur la façon dont est retranscris cet univers envoûtant.
Mais Game of Thrones est un véritable bijou d’intrigue. L’adaptation des romans Le Trône de Fer de Georges R.R Martin est excellente. David Benioff et D.B Weiss ont réussi le pari de rester très fidèle aux romans, en respectant bien les personnages et l’histoire mais tout en parvenant à la rendre accessible sur petit écran.

Pour cela ils ont ecclipsé certains passages (mais assez peu tout de même), moins développé des personnages très annexes, mais sans pou autant perdre l’essence même du titre. Pour moi, ils ont trouvé le bon équilibre entre simplification du tout et respect de la complexité du matériau de base.
Le résultat à l’écran est en enchantement dont il est difficile de sortir. On enchaine les épisodes à vitesse grand V tant le spectateur est pris dans l’intrigue et ses ramifications et par certains rebondissements haletants. Les premiers épisodes peuvent difficiles à suivre, mais après ce n’est que du bonheur.
Le tout est servi par une réalisation aux petits oignons, très qualitative, et qui sert la narration.
Le casting est très bon. La plupart des acteurs sont peu connus, excepté Sean Bean ou Mark Addy, mais campent parfaitement bien leur personnage. On sent une réelle implication dans leur rôle. Maintenant, il est difficile d’imaginer d’autres acteurs pour ces rôles. Mention spéciale à Peter Dinklage, magnifique en Tyrion, à Emilia Clarke, ravissante Daenerys et Michelle Fairley en tant que Catelyn Stark.

Game of Thrones est la tuerie espérée ! Peut-êre la meilleure série que j’ai pu voir. C’est un énorme coup de coeur ! Je vous conseille de vous ruer dessus si vous ne connaissez pas !

Que pensez-vous de cette série ? Ai-je raison de m’emballer autant ? Est-ce une bonne adaptation de l’oeuvre de Georges R.R Martin ?

2 commentaires »

  1. Torospatillo 05/04/2012 at 11:19 -

    Je suis complètement d’accord avec ta critique!
    Possédant également le BR, je dois dire que techniquement il est au top…

    Pour le respect de l’adaptation, je rajouterai que les scénaristes ont eu l’intelligence de bien mettre en avant certains personnages qui ne le sont pas réellement dans le premier livre, mais qui le deviendront par la suite… C’est une bonne chose pour un meilleur suivi de la série…
    Par contre, pour moi ils sont peu être allé un peu loin avec le chevalier des fleurs (disons qu’en une scène de 30 secondes, ils spoilent une des intrigues principales du livre 4), toutefois la démarche peu se justifier par la suite…

    Autre scène qui m’a un peu choqué, la première entre le Khal Droko et Dany, qui est très différente de celle du livre, mais je ne m’explique toujours pas ce changement!

    La série reste évidemment excellente!

    Apparemment le BR était en rupture de stock à Nice, faut croire que ça marche bien!

Laisser un commentaire »