. Before Watchmen – Le Hibou de J.M Straczynski et Andy Kubert | Fant'asie
Kameyoko 09/09/2014 4
  • Scénario
  • Graphisme

Before Watchmen - Le Hibou

Before Watchmen – Le Hibou de J.M Straczynski et Andy Kubert

Le hibou et son partenaire Rorschach

La publication des titres Before Watchmen bat son plein en France, avec déjà de nombreux titres sortis comme Minutemen, Spectre Soyeux, Rorschach

Cette fois-ci c’est le vigilant Le Hibou qui a le droit à son histoire. A la manoeuvre on retrouve deux poids lourds de l’industrie : J.M Straczynski et Andy Kubert.

Before Watchmen – Le Hibou de J.M Straczynski et Andy Kubert est édité par Urban Comics et est disponible à la vente depuis le 02 mai 2014.

Résumé de Before Watchmen – Le Hibou chez Urban Comics

Résumé de l’éditeur :

Dans les années 1940, Hollis Mason était le Hibou, mais une dernière enquête et le poids des ans ont fini par le pousser à une retraite méritée. Mais, peu avant cette grave décision, Hollis a fait la connaissance d’un garçon ingénieux du nom de Daniel Dreiberg, qui a su percer à jour le secret de sa double-identité. Le prenant sous son aile, Hollis lui a confié tous les secrets de la lutte anti-crime et l’a formé afin d’en faire non pas son partenaire, comme il le croyait, mais son successeur. Contenu : Before Watchmen : Nite Owl #1-4

Origines et maîtresse SM

Urban Comics continue sa parution de l’ensemble des titres estampillés Before Watchmen. Je ne vais pas revenir sur la genèse de cette série de comic, ni sur son intérêt artistique ou sur la position d’Alan Moore. Quoiqu’il en soit, l’éditeur s’attaque maintenant au récit concernant le Hibou, avec une partie du Hibou version Hollis Mason mais surtout la version Dan Dreiberg. Et c’est le talentueux J.M Straczynski (Midnight Nation, Rising Stars, Ten Grand…) qui se charge du scénario pour ce personnage, qui est peut-être le moins torturé des Watchmen. Et pour donner plus de relief à ce personnage, il va l’entourer de deux personnages importants et qui pour le coup sont loin d’être « classiques » : Rorschach et la Dame du Crépuscule.
Le premier est un personnage bien connu, qui a le droit à son propre Before Watchmen, avec Lee Bermejo aux dessins et Brian Azzarello au scénario. Quant à la seconde, elle est évoquée lors du Watchmen oiginelle. Il s’agit d’une prostituée, maquerelle, a tendance sado-masochiste.

Le début du comic commence avec un Dan jeune, timide, vouant un culte au Hibou. On y découvre ainsi un peu plus l’enfance de Dan et surtout comment il en est venu à croiser la route du Hibou. On y apprend, entre autres, qu’il a réussi à démasquer Hollis Mason. Ce dernier lui propose donc de le former et de devenir en quelque sorte son acolyte. Mais finalement, ça ne sera pas le cas puisque c’est pas un sidekick qu’il entrainait mais son remplaçant.
Ce passage permet de donner un minimum de background au personnage du Hibou et d’insister sur sa timidité.

Après cela, rapidement, le Hibou va faire la connaissance de Rorschach et devenir équipier. On se doutait que ce passage serait présent tant leur duo est important dans Watchmen. JMS (comme on appelle parfois J.M Straczynski) imagine un scénario bien ficelé, intéressant mais que je n’ai pas trouvé transcendant non plus. Premièrement parce que les évènements sont assez anecdotiques. Ensuite parce que j’ai trouvé que le personnage du Hibou était un peu trop phagocyté par les personnages censés être un peu secondaires.
Ainsi, même dans ce comic éponyme, le Hibou a du mal à tenir la comparaison avec Rorschach, et son côté complexe, sombre et désabusé.

Ensuite, une grosse part de ce tome est réservé à sa relation avec la maîtresse SM, également prostitué : la Dame du Crépuscule. D’abord, il s’agira juste d’une rencontre d’oiseaux de nuit, partageant un certain penchant pour le cuir et pour donner pour des coups. Puis, une attirance réciproque va naître pour déboucher sur une relation sexuelle, mâtinée de sentiments.
Entre des scènes romantico-sexuelles, pas toujours très utiles, ces deux personnages vont collaborer pour une enquête, au grand désarroi d’un Rorschach qui n’aime décidément pas les prostitué. J’avoue avoir été un peu déçu par cette partie, qui n’apporte pas grand chose. Pour moi l’attirance de Dan envers la Dame du Crépuscule n’est pas assez crédible voir même pas expliqué. Qu’elle craque pour une homme donnant dans la mandale et la torgnole, tout de cuir vêtu, je comprend. Que lui s’amourache d’une prostitué SM, donc bien loin de ses idéaux et qui rentre aussi un peu en contradiction avec ses idéaux, je trouve que ça ne fonctionne pas.
On croisera d’autres personnages peu recommandables et glauques, mais qui ne contribuent qu’à donner une ambiance, à défaut de développer le fond.

Malgré ses défauts, je trouve que JMS a réussi à rendre attachant ce personnage et à bien raconter quelques moments/ personnages importants de sa vie. Du moins avant les évènements de Watchmen.

La partie graphique est assuré par Andy Kubert. Comme à son habitude, l’artiste nous livre un travail de qualité, même si ce n’est pas son meilleur niveau. Autant je trouve que son découpage est bon, avec une bonne mise en scène, autant je trouve qu’on l’a connu plus généreux en détail et arrières-plans. A noter, c’est sur cet album que le regretté Joe Kubert, père d’Andy, a réalisé son dernier encrage.

Pour conclure, Before Watchmen – Le Hibou de J.M Straczynski et Andy Kubert est un récit sympathique permettant d’en apprendre plus sur Le Hibou, mais qui reste quand même assez anecdotique. Malgré la présence sur la couverture de certains grands noms du comic, cet opus fait le boulot mais sans aller plus loin. Le récit n’apporte pas grand chose à la mythologie de l’oiseau de nuit. Surtout que ce dernier a un peu tendance à se faire voler la vedette par Rorschach et la Dame du Crépuscule.
Before Watchmen – Le Hibou n’est pas désagréable mais dispensable à mon avis.

Et vous qu’avez-vous pensé de ce titre ? Apporte-t-il quelque chose ?

4 commentaires »

  1. Zolki 15/07/2016 at 19:19 -

    Je vais me procurer ce comics car j’ai adoré la BD wtachmen!

  2. Antoine 24/07/2016 at 19:47 -

    Je viens de le finir ! Une tuerie !!

  3. Kevin 10/09/2016 at 11:59 -

    Je viens également de regarder ce comics sur ma tablette tactile et j’ai passé un excellent moment. Vivement la suite !

  4. Sophie 06/01/2019 at 13:52 -

    J’espère vraiment qu’il y aura une suite à cette bande dessinée.

Laisser un commentaire »