. 7th garden – tomes 1 et 2 de Mitsu Izumi | Fant'asie
Kameyoko 23/01/2018 3

7th Garden -tome 1

7th garden – tomes 1 et 2 de Mitsu Izumi

De gentils anges ?

Informations générales sur 7th Garden 1 et 2 :
Date de sortie : 30 août 2017
Scénariste : Mitsu Izumi
Dessinateur : Mitsu Izumi
Type : Shonen
Editeur : Delcourt/ Tonkam
Résumé :
Tome 1 :

Depuis qu’Awyn a libéré Würde, une femme démon, elle ne cesse de lui proposer de signer un pacte avec elle. Mais Awyn, qui est devenu jardinier, n’a besoin de rien et coule des jours heureux aux côtés de la fille de son maître. Le jour ou une purge est ordonné et son petit village attaqué, sa bien-aimée se retrouve en danger. Il accepte alors de vendre son âme et de déchainer sa colère.

Tome 2 :

Au moment de se débarrasser du premier des six anges responsables de la disgrâce de Vyrde, ce dernier et Awyn se retrouvent face à Ur, un ange extrêmement puissant. Sans l’intervention d’Iola, le neveu de Vyrde, c’en était fini d’eux.
Awyn apprend alors qu’Ur et les siens sont responsables du décès de la sœur et des amis de Vyrde. C’est ainsi qu’elle a choisi de devenir un démon pour se venger. Mais dans l’ombre de la révolution du royaume d’Elaine se cache un autre ange…

Un jardinier et sa maîtresse

Delcourt/ Tonkam, peu avant la rentrée scolaire, proposait la sortie simultanée des deux premiers tomes de son nouveau shônen : 7th Garden, typé fantasy sur fond religieux. En effet, l’histoire se situe dans un monde où anges et démons existent. Sauf que la frontière bien/ mal n’est peut-être aussi marquée que ce que l’on pourrait croire.
La religion du Anticoristianisme régit le monde. A sa tête des anges qui influent fortement le monde. Le parallèle avec la religion Chrétienne est évident. Mais le mangaka arrive à jouer avec ses grands principes pour les redéfinir à sa sauce.
C’est dans ce contexte qu’évolue notre héros : Awyn. Un jour, il aperçoit une jeune femme semblant être endormie et emprisonnée dans la végétation. Sans le savoir, il libère Vyrde une démone. Cette dernière lui propose le pacte suivant : lui conférer ses pouvoirs s’il se livre corps et âme à elle. Mais Awyn va toujours refuser, jusqu’au jour où son village, qu’il aime tant, est victime d’une attaque de la main armée de l’Eglise.

L7th Garden - tome 2e premier tome place le contexte et les différents protagonistes. On comprend l’importance de la religion et des anges, et les motivations d’Awyn et Vyrde. La mise en place est presque classique pour ce type de récit. Le héros-jardinier manque un peu de saveur tant on ne sait pas grand chose de lui et tant ses motivations sont assez simplistes. En effet, il accepte bon gré mal gré de se joindre à Vyrde juste pour protéger son cocon et surtout sa « maîtresse » (dans le sens sa patronne). Il n’a pas d’ambitions élevées type nekketsu. Pourtant, son association avec Vyrde va lui conférer un grand pouvoir; la démone lui permettant de créer une énorme épée sombre.
Vyrde en devient donc plus intéressante et plus centrale, au point de presque en faire la véritable héroïne. On sent qu’elle ne vit que pour la vengeance. Sauf que cette dernière cache bien des secrets. Mitsu Izumi lève quelques bribes d’informations au cours de ces deux tomes. Et plus on avance dans la lecture, plus cette démone ne semble pas si maléfique que ça, et plus les anges semblent nettement moins bienveillants auprès des humains qu’escompté.

Pour donner du « piment » à son récit, le mangaka utilise quelques ficelles qui ne m’ont pas totalement convaincues. La première est de sexualiser un peu le récit, au travers d’un Vyrde souvent dénudées ou avec peu de tissus. Mais fort heureusement, la limite n’est finalement jamais franchie et ne tombe pas dans la caricature. Ce côté « fanservice » est dispensable à mon sens, mais pas dérangeant non plus. C’est un choix artistique !
L’autre point est l’incursion d’éléments « technologiques » dans un monde plus axé « fantasy ». Ainsi l’épée d’Awyn a un côté technologique surprenant. De même, au cours du récit on verra des « méchants » armés d’espèce de rayons lasers et d’autres d’énormes gants renforcés. Là aussi, c’est un choix assumé, même si j’avoue être un peu circonspect.

A cela s’ajoute quelques séances un peu plus légères et humoristiques liées à l’arrivée de Vyrde dans l’environnement d’Awyn.

Graphiquement, le trait de Mitsu Izumi est plutôt fin, avec un bon travail sur le charadesign et l’expressivité. Et je ne parle pas de son goût pour la gente féminine en petite tenue. Les décors et arrière-plans sont souvent détaillés. On sent aussi que le mangaka s’amuse à dessiner Awyn en mode combat et ses adversaires bénéficiant du pouvoir d’anges. En revanche, j’ai trouvé que sur les phases d’actions, c’était parfois brouillon.

Pour conclure, 7th garden – tomes 1 et 2 de Mitsu Izumi offre un bon aperçu de ce shônen. On sent que ‘intrigue va jouer sur les trahisons et le caractère « angélique » discutable des anges. Même si je n’ai pas grand chose à reprocher à ce titre, j’ai du mal à être plus emballé que ça. La faute finalement à un titre assez convenu, parfois prévisible, certes sympathique mais qui manque cruellement de personnalité. Pourtant graphiquement, l’auteur fait le travail. 7th Garden pourrait être assez linéaire, avec une succession de combats contre des anges et des révélations au compte-goutte sur le passé de Vyrde. Ce manga remplit son office, et c’est déjà pas mal, mais peine à proposer plus que ça.

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

3 commentaires »

  1. Jimmy 31/01/2018 at 16:00 -

    Merci pour ce retour de manga, toujours sympa d’avori un pré-avis avant de l’acheter 🙂

  2. marine 07/02/2018 at 11:15 -

    Ah j’ai adoré ce manga ! il est top je trouve, j’avais long trajet en voiture alors ça tombais à pic.

  3. Kim Yen 24/07/2018 at 23:43 -

    Un bon manga, pas le meilleur de ma collection, mais plus que correct ! Excellent résumé de la part de Kameyoko pour ceux qui ne connaissaient pas 😉

Laisser un commentaire »