. Dragon Ball Super – tome 1 de Toyotaro et Akira Toriyama | Fant'asie
Iteza 05/04/2017 0
  • Scénario
  • Graphisme

Dragon Ball Super - tome 1

Dragon Ball Super – tome 1 de Toyotaro et Akira Toriyama

20 après la publication du célébrissime manga d’Akira Toriyama, la licence Dragon Ball revient en France en manga avec Dragon Ball Super. Certes depuis plus de 20 ans la licence n’a jamais cessé d’exister, que ce soit à travers les produits dérivés (jeux vidéos, figurines, films, etc.), mais la sortie d’un nouveau manga Dragon Ball est tout à fait inédite (même si nous avons eu Jaco – The Galactic Patrolman depuis). Alors que pensez de retour en force du manga qui en a inspiré bien d’autres depuis ?

Dragon Ball Super est un manga de type shônen disponible aux éditions Glénat Manga depuis le 05 avril 2017.

Résumé de Dragon Ball Super 1 chez Glénat

Résumé de l’éditeur :

Les mois ont passé depuis le terrible affrontement entre Goku et Majin Boo… Mais après une période de paix, une nouvelle menace s’abat encore sur la Terre !! Et cette fois, les ennemis viennent de “l’univers 6”… Qu’est-ce que ça signifie ?!

La suite tant attendu !

Ce premier tome ne passe donc pas par quatre chemins et va directement chercher le lecteur pour le plonger dans cet univers qu’il (re)découvrira sous un autre point de vue. En effet, bien loin de ce que beaucoup ont pensé, la série développe ses propres extensions de l’univers. A commencer par la présence d’entités divines, l’existence d’un niveau caché du Super Saiyan (le Super Saiyan Divin), et surtout l’existence de treize univers qui permettent à l’œuvre d’ouvrir une infinité de portes pour la suite. Ainsi, la première partie de ce tome est consacrée à une réécriture du film Dragon Ball Z : Battle of Gods. Cependant pour éviter de lasser le lecteur ayant vu le film, cette partie est assez vite expédiée (voir même trop vite !) car elle ne prend que la moitié du tome 1. Le combat entre Goku Super Saiyan Divin et Beerus ne dure alors que quelques pages.  De plus, pour ceux ayant vu la série diffusée en France par la chaîne Toonami, l’arc concernant Golden Freezer est totalement passé aux oubliettes (2-3 cases lui sont consacrées).
Cependant, un arc totalement inédit au manga et l’anime est présent dans ce tome. Deux mystérieux personnages approchent l’univers 7 (l’univers dont font parti nos héros) et les défient en duel…

Pour être tout à fait franc, on (re)plonge dans l’univers de Dragon Ball sans encombre car l’histoire nous propose un retour aux sources et l’entrée en scène de nouveaux dieux et de nouveaux personnages sont la bienvenue. Tous les éléments qui ont fait le succès de ce qu’est Dragon Ball actuellement, font alors leur retour dans ce nouvel opus : humour, combats, tournois, nouvelles transformations, … tout en y rajoutant de nouveaux éléments comme les dieux ou bien l’annonce d’un multiverse. Il est alors difficile pour un fan de l’univers instauré par Toriyama de ne pas replonger aux côtés de Goku et ses amis.

Au final, revoir un tome de Dragon Ball publié en manga est juste génial. Certains regretterons le coup de crayon d’Akira Toriyama, mais soyez rassuré il reste néanmoins le scénariste  de l’œuvre ce qui ravira une grande partie des fans de la licence. Au dessin nous retrouvons donc Toyotaro, mangaka ayant réalisé le fanzine Dragon Ball AF, qui est un très bon choix. En effet, il a un style assez proche de celui de Toriyama même si ses dessins savent se démarquer de ceux du maître. Côté édition, Glénat nous propose une traduction de qualité ce qui fait plaisir à voir. Que demander de mieux pour replonger dans la quête aux Dragon Balls aux coté de Goku ?


Laisser un commentaire »